Guerande Infos

Christophe Priou confirme la fermeture de la décharge de Clis en fin d’année

L’entreprise guérandaise Guéno a signé un compromis de vente pour un terrain d’une valeur de 1,3 M€ ou il est prévu une plateforme pour recycler. Jean-Louis Delhumeau a informé Guérande environnement de la demande de permis de construire pour la future plate-forme fermée.

Christophe Priou,  revient sur le sujet de la décharge de Clis : « Nous nous étions engagés sur 24 mois de délai, le problème sera effectivement réglé en fin d’année » affirme le maire de Guérande.
 « Nous avons souvent réuni les riverains pour trouver une solution pérenne, l’entreprise avait pris des accords avec ceux-ci. Guérande environnement fait de la surenchère environnementaliste car son président est contesté par quelques-uns de ses amis, qui disent de lui quand il fait une sortie que c’est une ''gautronade''* ou un coup médiatique ».

Quant à la remise en état, le maire de Guérande dit que le terrain sera fermé et qu’il faudra prouver, qu’il y a 25 ans, c’était une zone humide. Enfin comme les hirondelles des rivages nichent dans les remblais, il ne souhaite pas avoir, en plus, la ligue de protection des oiseaux sur le dos.


* le président se nomme Rémy Gautron
 

Auteur : JBR | 08/06/2012 | 2 commentaires
Article précédent : « Tous pour un et un pour tous »
Article suivant : « Expo Made in L.A »

Vos commentaires

#1 - Le 18 juin 2012 à 22h00 par un guérandais, GuÉrande
Bonjour,
Sur ce sujet,je vois que l'entreprise concerné préfère se faire défendre par notre député maire.Sur aucun journaux on ne voit l'entreprise se défendre elle meme!!!!!!
A savoir que CAP ATLANTIC possède une plate forme sur la commune de CAMOEL.
Et pour les nids d'hirondelles j'invite Monsieur le député maire a ce déplacer sur la décharge illégale,pour constater qu'il n'y a plus de nids car ils ont été détruits par l'entreprise concerné,qui n'a pas attendu l'envol des jeunes hirondelles.(un tractopelle est présent toute l'année contrairement aux hirondelles)

Un guérandais.
#2 - Le 02 juillet 2012 à 16h16 par GERARD, Guerande
Quand mr priou dit que l'affaire ressort juste pendant les éléctions, j'ai souvenir avoir vu des articles en 2009 sur ce problème. Les éléctions n'ont pas duré 3 ans.Moyen comme argument. Fallait faire le nécessaire avant. Comment une mairie peut-elle protéger un entreprise dans l'allégalité ??? Si mr le maire avait voulu fermé cette décharge il aurait pu le faire du jour au landemain en faisant un arrêté. Si il le fait pas c'est qu'il y a des raisons......

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter