Guerande Infos

Guérande : le candidat Bruno Chelet apporte quelques précisions sur sa candidature

À l'approche du renouvellement de son mandat, à Saint-Germain en Laye il n'oubliait pas Guérande et il s'est interrogé sur la poursuite de son action. Il lui a semblé que c'était à Guérande qu'il pouvait être le plus utile.
Bruno Chelet
Bruno Chelet

« J’ai suivi en effet avec attention les difficultés de Guérande. J’étais inquiet de voir que Guérande n’arrivait pas à sortir de son endettement, que la commune était fortement rappelée à l’ordre par la Chambre Régionale des comptes et que les choix qui étaient initiés se montraient parfois hasardeux et le plus souvent conduits avec maladresse et sans cohérence. Par ailleurs, la commune, pourtant la plus nombreuse et la plus centrale n’arrivait pas à faire entendre sa voix au sein de l’intercommunalité. Ces difficultés, symbolisées par la démission en juin 2018 de la maire à l’époque, justifiaient que chacun se retrousse les manches pour offrir à la ville un vrai temps de renouveau dynamique et durable.

Alors avec de nombreux soutiens guérandais j’ai mûri ma réflexion et ayant pris ma décision, J’ai souhaité, sans tarder, annoncer aux guérandais que je leur proposais de me faire confiance pour conduire en mars prochain les destinées de la commune.

Guérande est en train de devenir une vraie ville qui mérite une attention particulière et des choix réfléchis. Le petit bourg niché autour de sa collégiale à l’abri de ses remparts, s’endormant sur les lauriers de sa gloire passée doit faire face désormais aux enjeux fondamentaux d’une ville de 17 000 habitants,

Guérande est ainsi à un tournant de son histoire. Métropole centrale de la presqu’île, son attrait touristique et sa zone artisanale et commerciale, illustrent parfaitement son ambivalence entre tradition et modernité. Ses marges de développement sont importantes mais doivent être durables et ne pas se faire au détriment de la population elle‐même, attachée, et on la comprend, à un art de vivre avec une identité exceptionnelle. L’apport des différents villages qui composent la commune offrent en effet une dimension parfois familiale et de proximité qui doit être conservée, tandis que la force d’une commune de 17 000 habitants doit permettre des services optimisés et novateurs pour le bien‐être de la population.

Dépassant les clivages politiques traditionnels et donc sans politiser la vie municipale à outrance, je souhaite mobiliser les talents pour constituer une équipe municipale qui gouverne avec pragmatisme, collectivement et en proximité avec les Guérandais.

Je propose donc à tous ceux qui partagent cette ambition, de rejoindrenotre équipe. Forts de cette démarche équilibrée et dynamique, nous nous attacherons à bâtir ensemble un projet en phase avec les aspirations de la population. Celui‐ci permettra un développement durable et responsable de la commune ».

Contact : brunochelet2020@gmail.com

11/10/2019 | 3 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 13 octobre 2019 à 14h47 par Vent d’ ouest 2020, Ma Presqu’ Île
Bonjour . << Difficultés, inquiet, n’ arrive pas, endettement, rappelée à l’ ordre, hasardeux, maladresse, sans cohérence, n’ arrive pas à faire entendre sa voix, difficultés, démission >>. Vent d’ ouest 2020 constate que ce candidat, dont l’ entrée en matière rédactionnelle, empreinte de vocabulaires négatifs compte subséquemment sauver Guérande du déclin << en se retroussant les manches pour offrir à la ville un vrai temps de renouveau dynamique et durable >>. Vent d’ ouest 2020 retient son souffle et rappelle qu’ il n’ est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas encore où il va. Attendons et demandez le programme.
#2 - Le 15 octobre 2019 à 17h02 par eneber, GuÉrande
Avec la fusion de Saint-Germain et de Fourqueux (fin 2018), le nombre d'élus municipaux va passer de 70 à 45, en mars 2020.
Doit-on voir, en cela, la raison d'un exil électoral, à Guérande?
Et de plus prétendre mettre de l'ordre dans Cap Atlantique relève d'une insigne maladresse.
#3 - Le 16 octobre 2019 à 10h02 par Lagods, GuÉrande
A VENT D'OUEST ' je dirais que le futur candidat voit clair, plus que vous peut-être. Guérande est dans une situation très délicate sauf pour le candidat officiel compatible macroniste que vous semblez soutenir. Certes et je vous le concède, attendons le programme. Maintenant à le juger vous allez un peu vite. Mais vous appliquez la méthode macroniste : c'est un candidat de trop ( Mr Chelet) : il faut l'abattre d'entrée. Cela rappelle un peu février-mars 2017 l'élection présidentielle où le candidat officiel de la droite a été jugé électoralement avant le jugement pénal. cqfd

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter