Guerande Infos

Tempo 2011 : le pianiste David Bismuth en direct avec les lycéens

La troisième édition du Festival Piano Classique « Tempo » se déroulera du 5 au 8 mai, sous l’ancienne criée du Croisic. Mardi dernier, les lycéens de la Presqu’île ont eu le droit à une exceptionnelle « Avant Première » en rencontrant l’un des meilleurs pianistes de sa génération, David Bismuth, à l’auditorium d’Athanor.

Au-delà d’un festival qui a rapidement acquis ses lettres de noblesse, par son organisation et sa programmation très haut de gamme, « Tempo » joue désormais sa partition hors des murs de l’ancienne criée.  Ainsi, les initiateurs du festival, Yann Barailler-Lafond et Jean-Eric Lagesse, au sein de l’association « Arts et Balises », ont eu l’excellente idée de ce moment partagé avec la jeunesse. En effet pour sa troisième édition, TEMPO Festival Piano Classique a décidé cette « décentralisation ». En collaboration avec le lycée Galilée et le Conservatoire de Musique, une rencontre du musicien,  qu’on retrouvera pendant le festival, lors du TEXTO CONCERT ( le 7 mai), et des jeunes dont beaucoup ont choisi l’option musique au lycée, a donc eu lieu à Athanor.
Loin des clichés, ils sont venus nombreux, une soixantaine, remplissant le petit auditorium du Conservatoire de Musique de Guérande. Tous volontaires pour une rencontre avec le pianiste David Bismuth dont la discographie est régulièrement primée, et ce  pour une première. David Bismuth, très à l’aise et de plain pied avec ses jeunes auditeurs, a su établir le contact et amener plusieurs interventions tant orales que pianistiques. Pourtant, les lycéens étaient bien dans leurs petits souliers les premières minutes…
Pendant plus d’une heure les élèves, très attentifs, mais aussi leurs accompagnateurs, proviseur, professeur étaient tous à l’écoute. Une réussite…présageant sans doute une récidive l’an prochain ? Toujours est-il que cette ouverture sur la culture, souvent méconnue ou que l’on croirait réservée à une élite, n’est que bénéfique pour « Tempo ». Dans une allocution récente, le vice-président de la Région de Pays de Loire en charge de la culture, Vincent Gralepois, indiquait suivre de près les festivals et les événements amenant un public jeune ou éloigné, vers la culture. Voilà qui est fait, et par delà les considérations promotionnelles, les organisateurs et surtout les lycéens ont été ravis par cette heureuse initiative. Quant à David Bismuth, il a su trouver les mots, les notes, être simplement à la bonne hauteur.

Auteur : YD | 15/04/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Avec "Les Bretons et la mer", le festival du livre ouvre un nouveau chapitre »
Article suivant : « Les Amis de Guérande fortifient la mémoire patrimoniale »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter