Guerande Infos

Les ateliers de la Fête médiévale officiellement inaugurés

C’est à titre tout à fait gracieux que le conseil général a mis à disposition du comité de la Fête médiévale ses bâtiments situés avenue des sports et qui abritaient auparavant les services de la D.D.E. Couturières et bricoleurs en ont pris possession il y a trois mois, mais c'est ce mardi matin, à l’initiative d’Hubert Sohy, que les nouveaux locaux ont été inaugurés par le député-maire, Christophe Priou.

L’ambiance a toujours été bonne au sein de l’équipe des couturières de la Fête médiévale. Elle est encore meilleure depuis que l’atelier a été transféré dans ses nouveaux locaux de l’avenue des sports. « Ça change la vie au niveau des conditions de travail et de l’ambiance », souligne Christophe Priou. C’est donc avec plaisir que le député-maire est venu couper le ruban, un geste bien connu de la confection de costumes. Mais pour le reste, il a confié aux doigts de fées de l’atelier le bon soin de lui faire son nouveau costume. Aujourd’hui, seul l’atelier menuiserie n’est pas encore centralisé, alors que les accessoires peuvent être fabriqués dans des salles du nouveau bâtiment.
Une nouvelle fois labellisée par la Fédération Française des Fêtes et Spectacles Historiques, la Fête médiévale de Guérande doit beaucoup à ses équipes de bénévoles. Cette petite cérémonie était donc l’occasion d’un hommage bien mérité de la part des élus. « Le succès ne se dément pas depuis 10 ans grâce à votre mobilisation », indique le maire. « Je m’associe aux remerciements avec l’équipe et le comité de pilotage. Nous sommes bien soudés. C’est un travail énorme, parfois difficile à percevoir de l’extérieur. On vous doit un grand merci », ajoute Hubert Sohy devant les 25 couturières, des représentants des services techniques et du Conseil Général.
L’atelier couture est dirigé par Laurenn Surivay, costumière professionnelle. L’équipe se réunit tous les mardis de 9 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 18 h 00, depuis novembre et jusqu’à la mi-juin. Chaque année, les petites mains fabriquent une quarantaine de costumes. En 10 ans, elles ont constitué un stock de près de 600 tuniques utilisées pour vêtir les bénévoles et figurants des différents spectacles de la Fête médiévale. « Chacune fait ce qu’elle peut. Il y en qui sont plus spécialisées dans certains domaines tels que les points à la main, d’autres font tout de la coupe aux finitions », explique laurenn Surivay. La costumière apprécie ce travail : « Je gère les demandes en costumes de la part du Comité de pilotage. Je supervise l’évolution du travail. En général, je fabrique les patrons car c’est assez difficile ». Seul homme de l’équipe, Miguel Plumelle ne passe pas inaperçu ! Surnommé « le roi du cuir », il s’est spécialisé dans ce domaine et fait des merveilles. À deux mois et demi de la Fête médiévale, les ateliers tournent à plein régime et le travail ne manque pas.

Auteur : YD | 28/02/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Alzheimer : l’ HIPI propose un accompagnement global pour les malades et les aidants »
Article suivant : « Aux Saillotins de s’approprier la rénovation de leur village »

Vos commentaires

#1 - Le 01 octobre 2012 à 22h04 par lairy, 44350
j'aimerais confectionner une robe pour la fete médiévale? merci de m'indiquer les liens

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter