Guerande Infos

Il ne fait pas bon entreprendre à Guérande !

À cause d’une montagne d’incompréhensions, les nouveaux investisseurs de l’Hôtel des Voyageurs se retrouvent dans l’impossibilité d’ouvrir. En cause, la Mairie de Guérande et son premier adjoint Pascal Loirat qui bloquent la situation pour des détails cauchemardesques.
L'auberge des Voyageurs se désespère de pouvoir ouvrir
L'auberge des Voyageurs se désespère de pouvoir ouvrir

Une Guérandaise Madame Sanson rachète les murs de l’Hôtel des Voyageurs, le transforme pour passer de 12 à 17 chambres. Elle loue la partie restaurant à un couple de restaurateurs Monsieur Marchand et  Madame Lemeur en provenance de Touraine qui ont une sérieuse réputation de bons cuisiniers. Le restaurant des Voyageurs va retrouver ses couleurs, lui qui s’était taillé depuis des générations une solide réputation. Seulement voilà, l’accueil à Guérande fut des plus  désinvoltes, sans compter les tracasseries orchestrées par la Ville.

Les restaurateurs entament les travaux de décoration, d’achat de matériel de cuisine et de produits frais (120000 €) pour une inauguration le 30 octobre. Veritas confirme qu’en terme de sécurité tout est conforme « sinon plus qu’il n’en faut» souligne Monsieur Marchand. Le restaurateur qui s’attendait de bonne foi à avoir une autorisation provisoire d’ouverture exhibe son permis d’exploitation de licence IV tamponné du 10 octobre. En guise d’ouverture, c’est la police municipale qui est venue signifier qu’il n’était pas question d’ouvrir tant que la commission de sécurité n’était pas passée. 

Le restaurateur a dû annuler toutes ses réservations pour le week-end du 1er novembre. La commission de sécurité est venue le 6 novembre. Elle a rendu une décision de non-ouverture au motif que les toilettes refaites à neuf ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite. Or l ‘ensemble du bâtiment  n’est pas accessible aux PMR. Mais les travaux ne peuvent pas être entrepris pour cause de classement par les Monuments historiques. « Pourquoi voulez-vous que l’on fasse des milliers d’euros de travaux pour rendre des toilettes accessibles aux PMR alors que l’entrée de l’hôtel ou du restaurant ne l'est pas et qu’il est impossible qu’elle le devienne ».


Le restaurateur ne décolère pas et se pose beaucoup de questions depuis qu’il a été convoqué hier à la gendarmerie pour audition sur l’ouverture du 30 octobre.
La Mairie a proposé une autorisation d’ouverture suspensive si accord sur les travaux. Le restaurateur de son côté ne veut pas de cette épée de Damoclès. «  On est dans une situation financière catastrophique, on a réglé le loyer depuis juillet, mais le mois prochain on ne pourra plus faire face si l’ouverture n’est pas acceptée dans l’urgence » souligne Madame Lemeur. Monsieur Marchand parle même d’entamer une grève de la faim se sentant complètement abandonné.

Les commerçants de Guérande ne comprennent pas cette situation, ils sont solidaires et espèrent un rapide dénouement. Trois emplois de Guérandais sont suspendus à une décision d’ouverture.

 Monsieur Marchand espère que son entrevue à la sous-préfecture débloquera la situation et que l’auberge des Voyageurs pourra ouvrir très vite.
Les Guérandais pourront alors, déguster le sandre au beurre blanc, le pigeonneau de Mesquer et biens d’autres plats à découvrir si on laisse ce cuisinier faire son métier.

Auteur : JBR | 19/11/2014 | 6 commentaires
Article précédent : « Restaurant de l'Hôtel des Voyageurs : Guérande Alternance dénonce une « maladresse » de la Mairie »
Article suivant : « Cap Atlantique défend la qualités de ses eaux »

Vos commentaires

#1 - Le 20 novembre 2014 à 12h28 par Isabelle, Gap
Tenez bon les copains, courage...
#2 - Le 20 novembre 2014 à 15h52 par Umphilare
lorsque la bureaucratie d'état rencontre la bureaucratie municipale plus rien ne bouge, tout est mort! Proverbe chinois : "si la boulange était assuré par l'état, les français seraient connus comme un peuple mangeur de riz"
#3 - Le 20 novembre 2014 à 19h39 par Hebert, Guerande
Ha la la quelle bande *****MODERATEUR**
Et dire qu'il y a tant de chômeurs en France, alors que certains veulent tout simplement TRAVAILLER.
Bon courage.
#4 - Le 22 novembre 2014 à 20h09 par Ghyslaine, Buc
Hallucinant ! Tenez bon, vous le méritez et vous allez leur montrer ce que vous valez !
ça ne peut pas rester ainsi: laissez les travailler, bon sang ...et dégustez...
#5 - Le 24 novembre 2014 à 21h32 par Deschamp , Thoury
On pense bien à vous. C est lamentable ce qui vous arrive. Comme d habitude on empêche les gens de travailler. On espère que tout va s arranger. On vous embrasse
#6 - Le 24 novembre 2014 à 22h48 par mopiti, Guerande
Super Guérande!
C'est dANS LA SERIE des histoires de Villeneuve ou de Porte Calon.
Il semble évident qu'il y ait un sacré ménage à faire dans certains services de la mairie!!!!!!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter