Guerande Infos

Guérande : Sandrine Josso donne des nouvelles pour les paludiers

Sandrine Josso, députée de Loire-Atlantique, annonce le passage de la proposition de résolution de défense des paludiers dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale le 23 février
Sandrine Josso
Sandrine Josso

S’associant à ses collègues Frédérique Tufnell, Stéphane Buchou et Yannick Haury, Sandrine Josso souhaite annoncer l’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale le 23 février de la proposition de résolution, co-signée par 330 députés, « invitant le Gouvernement à défendre l’exigence forte attachée à la certification européenne du sel biologique et à ses méthodes de production ».

Une conférence de presse se tiendra également le même jour sur le sujet, entre 11h30 et 12h30, dans les locaux de l’Assemblée nationale, à l’occasion du passage de la proposition de résolution dans l’hémicycle.

Attachée à la promotion du métier de paludier, Sandrine Josso demeure également vigilante a la qualité des produits consommés par les français. L’alimentation est un élément essentiel de la bonne santé de tous et la manière dont elle est produite influe sur ses propriétés naturelles.

03/02/2022 | 2 commentaires
Article précédent : « Sandrine Josso soutient le candidat Emmanuel Macron »
Article suivant : « Guérande : Horizons le parti d’Edouard Philippe se développe en Loire-Atlantique »

Vos commentaires

#1 - Le 03 février 2022 à 17h47 par Droit de Cité …. médiévale , Guerande
Merci Sandrine pour ton bon travail à l’ Assemblée Nationale sur la défense du sel biologique.
#2 - Le 04 février 2022 à 10h23 par Jossopas
Cette démarche n' a que le mérite d'exister( ou plutôtde faire exister ses auteurs). Pour mémoire une proposition de résolution n'a aucune valeur législative, par conséquence aucune contrainte n' y est associée .

Dire qu'elle incitera le gouvernement à défendre le sel dans les directives européenne est inutile , car l'Europe a déjà prévu d'inscrire le sel dans la liste de la directive qui va être votée au niveau Européen.en 2022

Nul doute que les paludiers n'ont pas besoin de Mme Josso pour s'adresser directement aux élus européens Français, et en particulier aux écologistes pour défendre leurs intérêts à voir le label bio attaché a leur production.

C'est donc de la part de Mme.Josso et de ses collègues ce que l'on est en droit d'appeler de la poudre aux yeux, voire de la récupération.
On sent l'approche des élections.
On aurait préféré que de 2017 à 2022 Mme Josso trouve le bon moment pour à l'occasion d' une proposition de loi pour anticiper en France ce que l'Europe fait aujourd'hui.
En cherchant bien, un amendement a une loi santé ou agriculture aurait pu être déposé.

Cela eut été préférable que de perdre plusieurs mois à essayer de devenir maire de La baule.
A quand une loi que pourrait défendre notre futur député qui interdirait à tout élu de briguer un autre mandat avant la fin de celui pour lequel il ou elle a été élu.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter