Guerande Infos

Guérande : Le conseil municipal a examiné le budget primitif 2017

Quand les dépenses de personnel sont presque égales aux recettes des impôts et quand la DGF s’invite dans les débats

Un débat animé à nouveau ce lundi pour le conseil municipal. Le budget 2017 était la délibération attendue. Des tableaux plus détaillés que lors du DOB et une présentation plus assurée mais des chiffres qui ont alarmé l’opposition, ainsi qu’un reproche récurrent sur une projection pluriannuelle promise en début de municipe mais toujours repoussé, un chiffrage en fonctionnement du plan lumière mais pas en investissement, et le stationnement payant maintenu. Et une particularité qui frappe en regardant les tableaux et « camemberts » présentés : les dépenses de personnel avoisinent  59% du budget total alors que les recettes par impôts sont à 58,73%.

Une présentation linéaire du budget a été réalisée par Thierry de Lorgeril, tableaux, dépenses recettes, fonctionnement, investissement, mais les débats se sont  invités dans cette page chiffrée. 

Tout d’abord, les éléments du cadrage budgétaire choisi par la municipalité étaient présentés :

-Avoir un endettement de « seulement » 21M€ en 2020 avec un ratio d’endettement de 8 années en fin de municipe.

-Cadrer les dépenses de fonctionnement, maintien des charges de personnel, stabilité des dépenses de fonctionnement, en tenant comptes des déplacements de budgets( Petite enfance du CCAS vers la ville et conséquences de la loi NOTRE)

-cadrer les recettes de fonctionnement : Maintien du taux d’imposition(mais les bases augmentent), Progression du revenu fiscal de 3% Stationnement payant maintenu pensant la saison touristique( 240000€) 

Puis, sont présentés les différents chapîtres :

Pour les recettes de fonctionnement :

-Les impôts et taxes pour 58,73% avec +3% par rapport à 2016

-2 370 000€ de Dotation Globale de Fonctionnement(DGF) avec une baisse notable chaque année.

-230000€ de stationnement payant

-la dotation de péréquation de Cap Atlantique,

-La Dotation de solidarité Urbaine 

-Autres recettes diverses.

Pour les dépenses de fonctionnement :

-Les frais de personnel pour 59% soit 11 003 700€, ils comprennent maintenant les frais de personnel du service petite enfance récemment rattaché à la commune alors qu’il était comptabilisé dans le budget du CCAS au précédent budget. Ce qui rend les comptes compliqués à cerner.

-Les subventions aux associations pour 1 585 590€ dont 723000 pour le CCAS ( 1900000 l’an passé expliqué par le déplacement de la « petite enfance ».)).

Aucune subvention à Office de Tourisme qui est dorénavant sur le budget de CAP Atlantique, venant en diminution de la dotation reçue.

En investissement, les recettes sont principalement les subventions et en dépenses, celles incrites au Débat d’Orientation budgétaire sont maintenues : Pour 4 265K€ : Le Patrimoine pour 750000€, la couverture des terrains de tennis pour 720000€ L’éclairage des terrains de foot 60 000€: 6 Le Plan lumière pour 245 000€ et le village de Saillé : 100 000€

Les élus de l'opposition ont exprimé leurs remarques sur ce budget :

Pour l’équipe d’Hélène Challier, "l’achat du petit Séminaire par Cap Atlantique est une bonne nouvelle qui allège la charge financière de la ville mais elle ne dispense pas la ville d’un plan pluriannuel, promis en début de mandat mais toujours repoussé."

La question de la DGF est alors abordée, Hélène Challier rappelle que la DGF de Guérande est de 50% en dessous de la DGF des villes de la même strate. Stéphanie Phan Thanh confirme que la DGF est bien en dessous de la strate et que par habitant, la ville de Guérande est vraiment défavorisée. Pourquoi demande l’élue de l’opposition ?  Madame le Maire avoue que aucune réponse n’a été donnée à ses demandes d’explication. 

Les recherches que chacun peut faire sur cette DGF montrent en effet que la DGF de Guérande est de 207€ par habitant en 2014, mais de 341€ pour La Baule, de 399€ pour le Croisic, de 407€ pour Piriac, mais de 193€ pour St Molf et de 165€ pour St André des Eaux. Quels critères, quels coefficients ? La réforme nationale qui devait s’appliquer en 2017 est ajournée. Un dossier sur le bureau du futur Président…. Mais nous avions un député comme maire à Guérande ?

Pour Frédéric Miché et son équipe, les remarques sont les mêmes que pour le DOB :

-Le plan lumière non comptabilisé

-Les choix d’investissement non élaborés en commun comme par exemple la couverture des terrains de tennis, la discussion a eu lieu mais elle est rompue depuis la décision de ne pas faire des couvertures « bulles »,  et le budget non maitrisé.

-Une demande de signer la charte «  stop paradis fiscaux »

-Demande de mise en place de la taxe sur les résidences secondaires

-La mise en lace de budgets participatifs.

Le budget des Pompes Funèbres clôt la délibération. F Miché soulève la taille de la salle de recueillement des familles au cimetière paysager. Il est répondu par B Macé que des travaux ont été effectués et que la taille de la salle a été agrandie jusqu’à environ 50m2. Le préau ayant été englobé dans l’agrandissement.

Auteur : NG | 02/02/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Guérande :Le stationnement payant s’invite à nouveau au conseil municipal. Pourquoi pas un tarif à la journée ? »
Article suivant : « Guérande : La ville consulte sur le thème «attractivité urbaine et qualité de vie» »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter