Guerande Infos

Guérande :Le stationnement payant s’invite à nouveau au conseil municipal. Pourquoi pas un tarif à la journée ?

L’élu chargé de la circulation et du commerce, M Criaud développe le projet de la municipalité pour l’été 2017 sur le stationnement payant.

- Maintien du stationnement payant pour la période touristique du 1 juillet au 31 août 2017.

- Le nombre de places répertoriées en ville est de 1300 places 175 payantes à l’année et 475 payantes l’été.

- Le tarif choisi est de 1,60€ de l’heure. Qu’en est-il des recommandations des cabinets qui étudient les centres villes ?

Les comptages de l’été 2016 montrent que 99316 paiements ont eu lieu, ce qui donne 1600 véhicules jour. Le but développé est de faciliter l’accès aux commerces et éviter les voitures ventouses.

Les nouveaux horaires sont pour l’année : de 9h à 12h et de 14h à 19h sauf dimanche et fêtes.

Pour l’été : de 9h à 12h et de 14h à 19h y compris les dimanches et jours fériés.

Les abonnements de 15€ la semaine et de 20€ le mois seront valables dans tous les parkings de la ville.

Des horodateurs seront déplacés afin d’être au plus près des utilisateurs.

Madame Challier réaffirme son « refus de cet impôt inique ». la réponse de Madame le Maire est claire : » Nous ne sommes plus en capacité de nous dispenser de cette forme de recette ».  Nous sommes loin des buts fixés en préambule de la délibération… Madame Challier reprend en souhaitant que l’architecte des bâtiments de France refusera peut-être l’esthétique des parcmètres dans un secteur sauvegardé ? Il est rapidement répondu que cela est déjà accepté….

M Pageaud reprend à son tour et égrenne :

-manque de concertation

- la rentrée d’argent ne peut justifier un tel investissement. Mais on ne parle pas de la maintenance ?

-Le statut du vélo n’est pas écouté, pas de stationnement pour les deux roues. Y a-t-il une réflexion sur un stationnement en périphérie ?

A quand la date de réunion sur le plan de circulation ?

Madame le Maire répond que étant donné les concertations encours avec le Secteur Sauvegardé de l’intra muros la concertation sur le plan de circulation est en attente.

Quand on relit les articles dans le Monde du Cabinet Procos, spécialisé dans le commerce de centre ville, ayant écrit de nombreux articles dont « centres villes à vendre », on comprend :  « :Le développement des commerces à la périphérie des villes, « important et parfois trop rapide » , a fait du tort aux centres-villes. Pour le contrer, Procos souligne l’importance d’une « politique volontariste » . Qui mêle logement, politique culturelle, maintien des services publics, accès facilité pour les voitures et les piétons… 

ET puis, que fait-on de la notion de « temps de séjour » moyen d’un visiteur ? En effet, un temps de séjour d’environ d’une journée pour visiter Guérande est normal. Cela suppose que le musée soit ouvert, que le visiteur consomme un repas , qu’il s’installe dans un lieu qui lui plait, un jardin, une crêperie, qu’il visite les commerces. Comment cela est-il compatible avec des horodateurs à 1,6€ de l’heure et dont on ne peut payer plus de deux heures. Le nombre de visiteurs n’est pas un record, Le visiteur qui vient et fait travailler les commerçants est peut-être mieux pour Guérande ? Alors à quand le tarif à la journée comme dans les villes du Lubéron et dans les grandes villes touristiques ?

Auteur : NG | 08/02/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Une convention tripartite signée entre la ville, la région et l’Etat pour restaurer des monuments historiques de Guérande. »
Article suivant : « Guérande : Le conseil municipal a examiné le budget primitif 2017 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter