Guerande Infos

« Guérande Environnement », vigie citoyenne face au bétonnage

Il y a quelques jours, l’association « Guérande Environnement », présidée par Rémy Gautron, tenait son assemblée générale, à Athanor. Les débats, suivis par une vingtaine de personnes, ont été prolongés par deux petites conférences. Toujours à l’affût dans les dossiers d’urbanisme, « Guérande Environnement » vient d’enregistrer deux victoires importantes avec ses recours dans les projets Vénitie et Portes Korriganes.

« Guérande Environnement », c’est un peu l’empêcheur de tourner en rond, le cauchemar des urbanistes, le moustique des politiques, l’inquiétude des cabinets d’études, la terreur des promoteurs, l’emmerdeur des enquêteurs publics. Caricatural, bien sûr, cette description. Écolos, certainement, mais pas « godillots » les membres de « Guérande Environnement. Car lorsqu’ils dénoncent, études à l’appui, les « méfaits » de l’installation d’une usine éolienne au large du Croisic, au sein du Collectif de Défense de la Mer, ils vont souvent contre la belle pensée « verte » et contredisent même Eva Joly, candidate à la présidentielle d’Europe Ecologie Les Verts. Indépendante, « Guérande Environnement » peut agacer par son caractère procédurier et son côté « Je cherche la bébête ».
L’association récolte ses premières grandes victoires, après de longs mois de procédures administratives et judiciaires. Le président s’est félicité de ces succès : « Nous sommes satisfaits avec les deux grandes victoires associatives concernant les projets Vénitie  et Portes Korriganes où l’association a été requérante au tribunal administratif. Guérande Environnement reste vigilante sur le devenir des terrains concernés, notamment ceux  des Floralies abritant une décharge dangereuse à proximité d’un étier alimentant des marais salants en activité.  Un courrier a été adressé au député – maire de Guérande, demandant une révision du PLU pour classer définitivement ces terrains inconstructibles. La Mairie de La Baule, souhaitant acquérir ces terrains, aux portes de sa commune, ils doivent impérativement être remis en état et débarrassés de tout déchet ». Aussi, Le collectif a engagé 12500€ pour lutter contre les projets immobiliers « Vénitie ». Guérande Environnement qui a participé financièrement au frais de recours a adressé un courrier à la mairie, ainsi qu’une nouvelle demande de subvention.

Sur tous les fronts
Relations avec les pouvoirs publics : Un  rendez-vous avec la municipalité a été organisé avec l’adjointe à la culture. Plusieurs courriers ont été adressés à la mairie : semaine du développement durable, fontaine «Bouillon du chat », mare de Pradel, Vénitie, Atlas des zones humides, affichages publicitaires, camping sauvage, dépôts d’ordure, etc. Un rendez-vous a été demandé au député-maire. L’association est représentée au sein des CCSPL de Guérande et de Cap Atlantique, ainsi qu’au Comité de Pilotage « Natura 2000 », au conseil de développement de Cap Atlantique, et au CDESI (comité départemental espaces sites et itinéraires). « Guérande Environnement » a déposé ses avis lors de deux enquêtes publiques concernant : le Scot de Cap Atlantique d’une part, et la restauration et entretien des zones humides des bassins versants du Mès et de l’étier de Pont Mahé, d’autre part.

Collaboration inter-associatives :
« Guérande Environnement » a participé à plusieurs rencontres,  sorties, réunions, et conférences organisées par des  associations amies sur des thèmes divers : flore et faune du littoral, tourisme durable, Faillies Brières, etc.
Elle est adhérente à des associations : Ocaaalm et ELV (Estuaire Loire Vilaine),  Collectif contre Vénitie, Collectif Portes Korriganes, Collectif Défense de la mer et de la Fédération Presqu’île Environnement  qui regroupe  aujourd’hui 19 associations membres en Presqu’île guérandaise. « Elle nous représente au sein de trois commissions du conseil de développement de Cap Atlantique qui émet les avis de la société civile, en direction de la communauté de communes qui a élaboré le SCOT pour les vingt années à venir », ajoute Rémy Gautron. 

Sécurité des usagers sur la RD92 :
« Malgré les aménagements efficaces réalisés à notre demande plusieurs accidents, dus à une vitesse excessive, ont encore eu lieu cette année sur cette ligne droite dangereuse. De nouvelles solutions sont à trouver pour le hameau des Maisons Mulet. Nous sommes intervenus à la demande des usagers du parking de Maisons Brûlées  pour l’entretien de son chemin d’accès et nous sommes en relation régulière avec les services du Conseil Général pour l’aménagement de la salle de réunion de la  ferme Manoir de Kersalio et pour l’entretien du chemin d’accès », explique le président.
Inventaire des Zones Humides et petit patrimoine : Les petites zones humides, puits, lavoirs, fontaines….  ont été  recensées à la demande de l’association. Un courrier a été adressé à la mairie suite au constat du comblement d’une mare figurant à cet inventaire à Pradel.
 

Charte-Activités Nautiques-Traict du Croisic : Plusieurs réunions ont été organisées sur le sujet par le sous-préfet et une charte de bonne conduite a été élaborée et signée par plusieurs associations de protection de la nature dont GE d’une part, et des clubs sportifs d’autre part. Deux associations sportives, ayant refusé la signature de cette charte ont été reçues en sous-préfecture. Une dernière réunion était programmée le 4 avril 2011.
 

Collectif de Défense de la Mer : De nombreuses actions sont en cours pour «… la protection de la mer, des fonds marins, du littoral et de la qualité des eaux … » : dragages et clapages des boues en mer, projets éoliens, surveillance des bassins versants sont d’actualité.
 

Animations et éducation à l’environnement: Outre la sortie conviviale sur les dunes et le littoral de Pen Bron du 29 août et la sortie récréative théâtre, GE a proposé et co-organisé avec les services culturels, la conférence-projection et l’exposition « Des territoires et des hommes » à Athanor du 14 décembre.

Deux conférences-projections étaient au programme de cette soirée,  sur le thème de la nécessaire protection des milieux marins et de leurs ressources :
- Connaissance de la flore et de la faune marine locale (diaporama)  par Jean Claude Julien de l’association « Les Alguistes du Castelli ».
- Jean Claude Ménard, de l’association « Estuaire Loire Vilaine » a présenté les résultats d’une étude récente sur l’évolution de la biodiversité des fonds marins au large de nos côtes et sur l’impact des clapages des boues de dragages des ports locaux et des estuaires de la Loire et de la Vilaine. 
           
GUERANDE ENVIRONNEMENT : Les Maisons Brûlées – Route des Paludiers  44350 Guérande

Tél : 02 40 24 75 64  - courriel : gautron.fpresquile@yahoo.fr

Auteur : YD | 10/04/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Presqu’île Environnement décerne le prix d’horreur à l’entreprise Jouano et au Maire de Pénestin. »
Article suivant : « Excursion à Guérande, à la rencontre du Triton crêté »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter