Guerande Infos

Guérande Environnement demande l’arrêt des cultures polluantes sur les terres proches des marais salants et du traict du Croisic

L’association Guérande Environnement alerte régulièrement les pouvoirs publics sur la nécessaire protection des zones humides et fait des propositions pour leur entretien et leur conservation. L’association soucieuse de la de la qualité des eaux (saliculture, aquaculture) vient d’écrire au Commissaire enquêteur dans le cadre de l’enquête publique sur le PLU de Guérande.

"Dans le cadre de l’enquête publique concernant le PLU de Guérande nous demandons la création d’un véritable corridor de protection (zones tampons) par des classements appropriés (zones naturelles) de tous les terrains riverains des marais salants (exploités ou non) de la commune. 

En effet, suite à des opérations de remembrement et des travaux de drainage, une parcelle de plus de six hectares de prairies humides a été mise en culture (maïs)  à Kernaudes (secteur de Congor – parcelles 85, 86 et 87 section HX) en 2016, à proximité immédiate des marais salants. Cette situation (nouvelle) ne saurait perdurer. 

Ces terrains ont fait l’objet d’épandages : de broyats de déchets verts pollués, contenant de nombreux indésirables (plastiques…etc), d’intrants fertilisants chimiques et de produits phytosanitaires divers. 

A noter qu’aucune bande enherbée obligatoire de protection des cours d’eau et des zones humides (exigée par les textes en vigueur) n’est présente en périphérie de cette parcelle.

Les fossés naturels et de drainage récoltent les eaux excédentaires de cette zone agricole chargées de polluants divers ; ils communiquent avec le réseau existant dans les marais salants riverains et se déversent dans les traicts du Croisic. La saliculture et l’aquaculture, deux activités économiques importantes, ainsi que la biodiversité de zones humides remarquables, exigent une qualité des eaux irréprochable.  

Par ailleurs l’association renouvelle sa demande de protection des talus et des haies naturels sur le territoire de la commune par un règlement approprié, l’intérêt de leur entretien et de leur conservation n’est plus à démontrer."

25/04/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Eviter les risques d’incendie dans les déchetteries ! »
Article suivant : « Un Guide des Curiosités géologiques pour le Pays de Guérande »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter