Guerande Infos

Rapport de la Cour Régionale des Comptes concernant les finances de Cap Atlantique 

« Guérande l’Avenir en Presqu’île » analyse certains points dont le sujet du Petit Séminaire.

En janvier 2022, la Cour Régionale des Comptes a rendu public un rapport sur la gestion de Cap Atlantique de 2014 à 2019. Lors du conseil communautaire du 24 février dernier, ce rapport a été cité et les 9 recommandations n’ont pas été commentées. Lors du conseil municipal du 9 mars dernier à Guérande, les recommandations ont été évoquées. Des remarques ont été formulées par notre liste que nous voulons partager.

Monsieur Criaud a déclaré engager la prise en compte des recommandations dans l’élaboration du contrat de territoire. Il conviendra de suivre ces engagements et nous en tiendrons informés les habitants. 

En effet, s’il est nécessaire que les élus prennent connaissance de ces analyses pertinentes, ce rapport est destiné également aux habitants de la Presqu’île. Plusieurs recommandations pointées par les rédacteurs de la cour des comptes concernent le fonctionnement et les choix d’évolution attendus.

Si ce rapport donne un satisfécit au sujet du résultat financier global, il passe en revue un nombre important de manquements, d’opacités, de manières d’agir inacceptables pour la gestion d’une communauté d’agglomération.

Nous vous invitons à le lire en suivant le lien suivant : : https://www.ccomptes.fr/fr/publications/communaute-dagglomeration-de-la-presquile-de-guerande-atlantique-cap-atlantique-loire

Page 13 : L’open data concerne la mise en ligne les décisions du conseil communautaire. Il ne mettait pas en ligne le compte rendu des séances. Cela est corrigé a répondu Monsieur Criaud lors du conseil municipal du 9 mars.

Page 29 à 31 :La mutualisation des tâches entre La Baule et Cap Atlantique est analysée finement. Une clarification des tâches dévolues à chacun se doit d’être contractualisée, celles des personnels en particulier, une situation confuse ne pouvant perdurer. Nous en attendons la traduction dans les faits. 

Page 50 :Les attributions de compensation sont qualifiées de « sophistiquées et chronophages ». Elles ont besoin d’une remise à plat comme nous l’expliquions depuis le début du mandat. Le chantier est en réflexion. Nous serons vigilants sur la place de centralité de Guérande et son rôle de financeur important de la communauté.

Page 65 à 68 : Des pages consacrées au dossier du Petit Séminaire, détaillées et sans appel:

Le constat sur les dépenses montre les sommes très importantes consacrées au projet initial, culturel et public, puis, abandonné, sans raison autre que des devis prohibitifs et non contradictoires, donc dépensées en pure perte !

 L’arbitrage sur la légalité de la vente de ce bien est entre les mains de la justice. En ce moment crucial, nous savons que le coût du conservatoire dans le jardin( 15Me pour 1600m²) sera supérieur à celui de la rénovation du bâtiment complet( 11,5M€ pour 3 800m²). Ces m² permettant d’accueillir, en plus du conservatoire, les bureaux loués par Cap Atlantique à grand frais comme s’en est émue la presse ce WE. 

Si la vente est annulée par la justice, les élus devront reprendre avec détermination ce dossier en tenant le plus grand compte de l’argent public et de l’intérêt des Guérandais et des habitants de la Presqu’île dont les finances ont été outrageusement dilapidées pour un bâtiment patrimonial dont on veut les priver.

(Où en est la restauration de la chapelle qui n’est pas touchée par les recours et dont Cap Atlantique a toute liberté de diligenter la rénovation ?)

Page 70 : L’étude se penche sur la SPL Tourisme et la taxe de séjour. La Baule ne reverse pas l’intégralité de sa taxe de séjour à la SPL alors que Guérande la reverse en totalité ? Quelle règle ? Une réflexion est à mener en profondeur sur la valorisation touristique du territoire..

page 82: nous citons : « Il n’y a pas de participation des citoyens dans le processus décisionnel, sous quelque forme que ce soit ». Un processus à inverser.

Page 89 : La Cour des Comptes demande à « définir un programme local de prévention des déchets… » Une politique à suivre avec attention.

Ce rapport de la Cour des Comptes mérite que l’on s’y attarde. Plein d’enseignements pour le projet de territoire en cours d’élaboration les améliorations sont attendues dans la gouvernance, l’équité, la transparence… Les habitants doivent trouver leur place dans cette élaboration.

Notre équipe sera présente et suivra ces dossiers. Nous demandons aux habitants de répondre avec pertinence et attention aux sollicitations qui leur permettront de donner leur avis. 

Pour le Petit Séminaire, des élus réalistes comprendront l’intérêt financier et moral d’un retour à un usage public s’il est possible. Les constructions actuellement programmées effaceront à tout jamais les charpentes classées dans les plafonds des appartements. Guérande et sa communauté d’agglomération méritent de conserver leur patrimoine, il appartient à tous ! 

Catherine Bailhache

« Guérande l’Avenir en Presqu’île ».

22/03/2022 | 0 commentaire
Article précédent : « La ville de Guérande recrute »
Article suivant : « Guérande : le maire Nicolas Criaud de plus en plus contesté »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Agence de presse et marketing Images & Idées -Média-Web Avenue de l’Université 24 CH-1005 Lausanne
www.media-web.fr  |   Nous contacter