Guerande Infos

Les élus verts de Guérande se mobilisent pour l’abandon du projet Notre-Dame-des-Landes

Dans un communiqué les élus « Vivons Guérande Ecologique & Solidaire » Frédéric Miche,́ Anne-Gaëlle Révault, François Pageau, appellent les Guérandais à venir nombreux manifester contre le projet d’aéroport.

« C’est parce que nous sommes pour un autre développement économique et social ; c’est parce que nous sommes pour la protection des espaces agricoles et naturels (1 700 ha de terres artificialisées par an en Loire-Atlantique) ; c’est parce que nous sommes pour des projets qui préparent l’avenir (rénovation thermique, énergies renouvelables et locales, transports doux...) ; c’est parce que nous sommes pour des projets transparents (objectifs et impacts bien définis, alternatives étudiées) ; c’est parce que nous sommes pour l’investissement de l’argent public1 dans des projets utiles (la vocation des collectivités n’est pas de répondre aux entreprises du BTP) que nous sommes contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, projet inutile, consommateur d’espaces agricoles et naturels, projet ruineux qui ne répond pas aux objectifs affichés, projet qui promet des bénéfices aux entreprises privées et des déficits au secteur public (financement par l’impôt).

Nous, élus adhérents au CéDpa2, appelons les Guérandais qui nous rejoignent sur cette analyse à venir manifester samedi 27 février à partir de 10h sur les communes du Temple-de- Bretagne, de Vigneux-de-Bretagne ou de Grandchamp-des-Fontaines. »

Plus d'informations sur www.acipa-ndl.fr/

Pour connaître les covoiturages organisés localement, envoyez un mail à

comitesoutien.guerande@gmail.com

24/02/2016 | 2 commentaires
Article précédent : « Guérande accueille la Fête Internationale des Marchés »
Article suivant : « Guérande : Les salariés mobilisés pour le maintien de l’hôpital intercommunal »

Vos commentaires

#1 - Le 02 mars 2016 à 10h42 par Collas, St Prouant
il est évident qu'il faut défendre ce Garde Manger de Nantes, une zone fragile et qui était bien entretenu par les agriculteurs... Vouloir continuer ce Projet est ridicule, le Peuple a prouvé ce Samedi qu'il s'opposait au gâchis...La Région collectionne le Projets inutiles et dangereux, c'est le cas pour ce Parc éolien sur le Banc de Guérande, 80 machines géantes, au lieu, il est vrai, moindre que le projet initial de 192 éoliennes... Les Plongeurs ont fait l'inventaire de la Faune et de la Flore avant travaux... 80 pieux qui vont être plantés dans le sol et des kilomètres de tranchées pour enfouir les Câbles Haute Tension de 225 000 volts entre les machines et vers Prinquiau avec un atterrage sur la Plage familiale de la Courance à St Marc... des travaux qui vont bouleverser les fonds marins et remettre en suspension les pollutions enfouies(marées noires)... Les Parcs éoliens terrestres n'ont pas prouvé leur utilité avec un coût, un impact sur l'environnement et des problèmes sanitaires pour les Riverains... Un Chantier en mer encore plus coûteux sans garanti de production et un coût de maintenance exorbitant avec la création d'un nouveau port à la Turballe... Non à Notre Dame des Landes et Non au Par éolien de Saint Nazaire sur le Banc de Guérande face à la Baule et la Côte sauvage du Croisic... Combien ça coûte...?
#2 - Le 06 mars 2016 à 18h55 par Collas, St Prouant
Je suis opposant aux Parcs éoliens depuis 2008, qu'ils soient terrestres ou offshore... quand on regarde de près le coût, l'impact sur l'environnement (faune , flore et Riverains)et le faible rendement, moins de 4% de la production électrique nationale... on est pas près d'éteindre les Centrales nucléaires... quand on reprends le discours des Ecologistes « C’est parce que nous sommes pour un autre développement économique et social ; c’est parce que nous sommes pour la protection des espaces agricoles et naturels (1 700 ha de terres artificialisées par an en Loire-Atlantique) ; c’est parce que nous sommes pour des projets qui préparent l’avenir (rénovation thermique, énergies renouvelables et locales, transports doux...) ; c’est parce que nous sommes pour des projets transparents (objectifs et impacts bien définis, alternatives étudiées) ; c’est parce que nous sommes pour l’investissement de l’argent public1 dans des projets utiles (la vocation des collectivités n’est pas de répondre aux entreprises du BTP) que nous sommes contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, projet inutile, consommateur d’espaces agricoles et naturels, projet ruineux qui ne répond pas aux objectifs affichés, projet qui promet des bénéfices aux entreprises privées et des déficits au secteur public (financement par l’impôt)." Un texte qui peut s'appliquer contre l'invasion éoliennes... Face à la Baule c'est 78 Km² qui dans un flou total va transformer cette Zone et le couloir de passage des 2 câbles HT 225 000 volts et zone industrielle de non-pêche... si l'éolien terrestre ne peut tenir que par les aides de l'état et nos Factures EDF-CSPE... combien faudrait-il payer pour des Machines en mer avec la création d'un Port de maintenance à la Turballe sans voies d'accès pour les pièces détachées... les écologistes ont raison ce n'est pas l'éolien qui va créer des emplois BTP, nous ne sommes pas formés à ces nouveaux métiers... surtout en mer

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Salon du chocolatAudiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter