Guerande Infos

La préservation des mares du Pays guérandais

Du 1er au 8 avril 2012 se tiendra comme chaque année la Semaine Nationale du Développement Durable. La mairie de Guérande souhaite activement prendre part à cette initiative.
Michèlle Poupard Aurélie Parrington
Michèlle Poupard Aurélie Parrington

La mairie de Guérande sensibilise les citoyens à la préservation des ressources, à la biodiversité et à la mise en œuvre d'un modèle de développement plus juste. Pour cette semaine particulière consacrée au développement durable, conférences-débats, animations et expositions pour informer et échanger.

Michelle Poupard, Adjointe chargée de l'Environnement et du Patrimoine, explique « Nous sommes très attachés à tout ce qui est environnement car nous sommes dans un site remarquable, La Brière d’un côté et les marais salants de l’autre, c’est donc un enjeu important. Nous travaillons notamment sur la qualité de l’eau avec des formations pour sensibiliser les gens. Avec Cap Atlantique, nous avons développé la charte sans pesticides, aujourd’hui au niveau de la ville nous n’utilisons plus de pesticides ».
Depuis quelque temps, la municipalité a missionné le CPIE (Centre Permanent d’Initiatives à l’Environnement) Loire Océane. L’année dernière, ils ont sensibilisé sur l’importance des haies bocagères du territoire pour le respect de la diversité. Une attention particulière a été mise sur les zones artisanales pour favoriser le déplacement de la faune de façon plus respectueuse.
En 2012, la municipalité entend continuer avec le CPIE dans ce sens et souhaiterait faire comprendre la nécessité des jonctions des espaces verts dans le périmètre de la ville mais aussi hors de la ville. Elle va commencer à recenser toutes les mares présentes sur le territoire pour que les gens prennent conscience qu’il ne faut pas les combler. Dans cette perspective s’ajoute la nécessité de comprendre pourquoi il faut les relier les unes aux autres. Michelle Poupard ajoute : « On va essayer même chez les privés. Je crois qu’il faut lire et relire les informations pour qu’elles finissent par rentrer et être comprises ». Comprendre qu’il ne faut pas surélever les terrains, qu’il faut lutter contre les déboisements intempestifs et les décharges sauvages sera un des chevaux de bataille de la municipalité.
Michelle Poupard souligne. « Nous avons lancé un travail important sur le coteau guérandais pour qu’il garde sa vocation agricole. Les friches amènent une faune qui ne devrait pas être là forcément, des arbres qui poussent de manière déstructurée, des eaux de ruissellement qui ne sont pas retenues et donc il va y avoir une mise en application du PEAN* dans une démarche de concertation avec toutes les personnes concernées : agriculteurs, associations, élus... ».
Un gros problème reste encore à régler sur le territoire, il s’agit notamment de la prolifération du Baccharis Halimifolia*. Christophe Priou avait déjà fait une demande parlementaire pour l’inscrire dans la liste des espèces invasives, mais cela a été refusé.
Cette semaine nationale sera l’occasion d’interpeller les gens pour une prise de conscience. Au niveau de l’enceinte de la mairie, Aurélie Parrington travaille également au développement des achats responsables, une action importante pour une municipalité qui compte près de 300 personnes. Depuis le 26 mars et jusqu’au 16 avril, une exposition se tient à la mairie de Guérande « Préserver les paysages, sauvegarder la biodiversité, les grands sites s’engagent ».
 

Au programme

Les sorties

1er et 2 avril – balades ornithologiques
de 9 h 00 à 11 h 00– Catherine Gentric de la LPO, rendez-vous à la Maison des Paludiers à Saillé
de 10 h 00 à 11 h 00 – René Le Goff de Bretagne Vivante, rendez-vous parking du LEP Olivier Guichard
3 avril à 17 h 00, balade autour de la mare du Roc-Cadro avec le CPIE, rendez-vous parking du Guesny
4, 5 et 6 avril à 10 h 00, visite de la saline à la salorge avec Terre de Sel.

Les conférences

Lundi 2 avril à 20 h 00 à Athanor, conférence d’Annick et Yves Gillen autour des jardins d’Hoscas sur le thème « Soyons consom’acteurs » suivie de la projection du documentaire de Serges Steyer Vivre en ce jardin.
Mardi 3 avril à 20 h 00 au Ciné Presqu’île, projection du film La Clef des Champs suivie d’un débat.
Mardi 3 avril à 17h30, Jardins divers, rencontre à la médiathèque autour de lectures naturalistes
Samedi 7 avril de 14 h 00 à 17 h 00 à la Coulée Verte, Troc de Plantes et discussion autour des pratiques de jardinage avec Ludovic Le Goff, responsable des espaces vert de la Ville.

PLus d'infos : Aurélie Parrington au 06 70 76 52 34

* PEAN : Protection des Espaces Agricoles et Naturels
** le Baccharis est considéré comme une plante envahissante et est devenu l'ennemi des paludiers et de la biodiversité car il tend à remplacer la flore locale en formant des buissons particulièrement touffus.
 


 

Auteur : SD | 30/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Des remparts restaurés et une nouvelle signalétique pour l'Intra Muros »
Article suivant : « Le Guérande de l'environnement »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter