Guerande Infos

Le Guérande de l'environnement

Christophe Priou Maire avec Yves Lacroix Adjoint au Maire chargé des Travaux-Voirie, Ludovic Legoff Responsable des espaces verts recevaient la presse, afin d'expliquer les travaux entrepris pour améliorer les chemins piétonniers, la flore, la faune et l'eau.

C. Priou « les gens nous demandent de pouvoir faire le tour des remparts de manière sécurisée ».
Les visiteurs pourront utiliser des sentiers balisés, les Guérandais pourront se rendre plus facilement à leur travail en VTT ou à pied en empruntant les chemins de randonnée. Un plan des sentiers sera prochainement édité.

Grâce aux services des espaces verts, Guérande poursuit son programme d’embellissement autour de la ville. Des explications très précises furent fournies par Ludovic Le Goff concernant les chemins, l'infiltration de l'eau dans le sol, les techniques utilisées pour préserver et augmenter la flore.

Des noues ont été préservées et créées autour de la ville de façon à ce que les eaux pluviales puissent s'infiltrer facilement et rejoindre les nappes phréatiques. (Une noue est un fossé peu profond et large, végétalisé, qui recueille provisoirement l'eau, soit pour l'évacuer via un trop-plein, soit pour l'évaporer (évapotranspiration) ou l'infiltrer sur place.
Ces "noues"", intégrées dans l'environnement local, absorbent les pics de ruissellement sans envoyer l'eau vers l'aval où elles contribuaient  autrefois aux inondations. L'eau s'y infiltrera lentement dans le sol, en grande   partie dépolluée par les plantes et les bactéries naturellement présentes Moins les bords de la noue sont pentus, moins elle se remplit rapidement. Les noues sont de plus en plus utilisées par l'écologie urbaine, associées à des approches de type haute qualité environnementale (HQE) avec souvent comme premier objectif de limiter la pollution de l'eau et d'améliorer l'environnement urbain et la santé.
« Notre volonté est de préserver la diversité biologique, d'avoir des arbres de littoral et des végétaux de marais pour que les oiseaux fassent leurs  nids. Avec du simple on peut réaliser des espaces très réussis » explique Ludovic Le Goff.
Pour l'instant, la végétation est encore peu installée. Mais quand tous les noisetiers et autres arbustes auront grandi cela devrait être du meilleur effet.

Auteur : J.Roch | 24/05/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « La préservation des mares du Pays guérandais »
Article suivant : « Les vœux de Daniel Dumortier et Michèle Quellard à l’hôpital Intercommunal »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter