Guerande Infos

Guérande : Remise des récompenses opération « je jardine je partage »

Pour une troisième année consécutive, l’opération "Je jardine et partage !" a été organisée.
Les lauréats accompagnés de Jacques GUIHENEUF (Conseiller subdélégué aux Travaux)
Les lauréats accompagnés de Jacques GUIHENEUF (Conseiller subdélégué aux Travaux)

Les objectifs de ce concours sont les suivants :

- Contribuer à l’embellissement des rues et villages de Guérande,

- Faire évoluer le fleurissement réalisé par les particuliers vers un fleurissement plus « naturel » ou « plus respectueux de notre environnement »

 Développer auprès des Guérandais des pratiques plus environnementales appliquées dans la gestion des espaces verts municipaux telles :

- Favoriser la biodiversité en incluant dans les réalisations florales des plantes utiles à la faune (insectes, oiseaux,…) et si possible indigènes,

- Préserver les ressources naturelles comme l’eau (récupération de l’eau de pluie, paillage,…), le compostage…

- Favoriser les réalisations collectives (immeubles collectifs, rues, pied de mur)

Les Présidents des 5 secteurs de Guérande ont été sollicités afin qu’ils (avec leur équipe de référents de secteur) sélectionnent à la fois des jardins fleuris et des potagers sur toute la commune de Guérande. En parallèle, une communication s'est déroulée durant la première quinzaine d'avril via la presse et Internet. Toute personne de la commune pouvait ainsi s'inscrire individuellement. La date limite des inscriptions était fixée au 31 mai 2017.

Une vingtaine de participants ont été recensés. Autant de jardins et potagers ont donc été visités par un jury composé d’élus et techniciens de la Ville de Guérande, ainsi que de citoyens Guérandais. Ils se sont réunis début septembre pour choisir les lauréats suivants :

- Jardins fleuris :

1. Famille BESNARD - 33 rue du Guaine à Mouzac

2. Famille MOYENCE - 3 impasse de la Graye à Gras

3. Famille MERCIER - 57 boulevard de Gaulle

- Jardins partagés du Léchet « Prix d’encouragement » :

1. Isabelle DROUIN et Lydia LAZZERONI

2. Christine MORICE

3. Coralie MALLET et François BONNEMAIN

- Potagers : M. JOURNAUD - 2 allée Roi Nominoé

Des bons d’achat à Villaverde et des arbres fruitiers ont été offerts à ces lauréats. Quant aux autres participants, un abonnement d’un an leur est offert à la revue « Jardin pratique ».

22/10/2017 | 2 commentaires
Article suivant : « La CCI et la ville de Guérande enquêtent sur l’offre alimentaire en centre ville »

Vos commentaires

#1 - Le 24 octobre 2017 à 18h57 par BROSSEAU Gilles, Guerande
Excellente initiative!!!

En parallèle la municipalité de Guérande pratique une densification effrénée de l'habitat sans se soucier de l'aspect végétal et floral des jardins.
Les propriétaires de jardins sont vivement encouragés à morceler leurs parcelles et à les commercialiser dans le but d'y implanter davantage de constructions, sans même imposer un minimum de plantations.

Cherchez l'erreur !!!!!
#2 - Le 29 octobre 2017 à 21h25 par Objectif2020
Effectivement, depuis quelques années nos élus sont devenus professionnels en pipeau et mytho, reste plus qu'à leur décerner la palme.

Ces concours de jardins ne sont qu'une façade dont il faut regarder de l'autre côté. Car cette façade n'est là que pour se donner bonne conscience. Car ils s'en passe des choses derrière cette façade.

Pour les municipalités, il est forcément plus avantageux de morceler les terrains et les rendre constructifs car cela leur apporte beaucoup de sous-sous dans la po-poche. D'autant plus que Guérande a une très grande superficie vis à vis de beaucoup de communes du secteur, ils en profite plus que d'autres.

Mais, le problème est que certaines infrastructures ne suivent pas, comme le très grand rond point de Guérande et la zone de Villejames dont la circulation est devenue infernale à certaines heures de la journée et en période estivale car les axes routiers ne sont pas fait pour et ont été mal étudiés surtout depuis l'extension de la zone commerciale dans la route donne sur le rond point qui n'était visiblement pas assez encombrée avant pour nos élus.

Quand on nous dit que la pollution est moindre sur la presqu'île, c'est aussi du pipeau !!!

Quand le profit passe avant le bon sens et l'écologie responsable, voilà où l'on en est arrivé. Tout ça pour du pognon et rien d'autre !!!

Le problème est le même sur la zone commerciale des Salines dans une moindre mesure quand même.

Réfléchir avant d'agir !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter