Guerande Infos

Avant la Loi LOPPSI 2, l'amère expérience de Gilles Bernier

Édifiant. L’histoire de Gilles Bernier et de ses mésaventures judiciaires dues à la Loi d’Orientation et de Programmation Pour la Sécurité Intérieure laisse songeur quant aux conséquences d’un texte qui appelle à la délation par les élus locaux et chasse des centaines de familles qui ont choisi un mode de vie alternatif. La raison : «Un risque grave d’atteindre à la salubrité, à la sécurité et à la tranquillité publique ».
Gilles Bernier sur le terrain ou était implantée sa yourte.
Gilles Bernier sur le terrain ou était implantée sa yourte.

Pas de doute possible, Gilles Bernier n’est pas un écologiste illuminé, adepte du retour à l’âge de pierre et du « Peace and love ». Né à Clis, père de deux enfants, l’homme est un ancien photographe professionnel qui a roulé sa bosse à travers le monde, notamment en Afrique. À la fin des années quatre-vingt-dix, il s’installe au bord du marais qui l’a vu naître et débute une activité paludière. Il révolutionne sa vie, ses modes de consommations, son appréhension de l’environnement, dans une démarche écologique et économique parfaitement réfléchie.
En 2010, LOPPSI 2 a conduit ce Guérandais de sa confortable yourte à son mini-van, d’une activité paludière et maraîchère lucrative au Pôle Emploi via le RSA, d’un terrain cultivé à une friche, et a disloqué sa famille.

Une vie choisie, harmonieuse et reconnue

« Même les enfants des écoles venaient ici ! »

Les aléas de l’activité salicole vont provoquer un premier déclic : « J’ai vécu la marée noire de 1999 comme un véritable traumatisme. Puis, en 2001, nous avons eu six mois de pluie consécutifs. Je me suis dit que la monoculture n’était peut-être plus d’actualité car trop dépendante d’un équilibre fragile. J’ai cherché à me diversifier sur les marais en proposant des contes, des visites, des marchés historiques ». L’installation d’une AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) à proximité va l’orienter vers le maraîchage biologique et un circuit court de distribution aux consommateurs.
Le besoin de logement est un second déclic décisif. « J’avais une petite maison au village, devenue trop petite. J’ai longtemps cherché autre chose pour abriter ma famille, en vain. Les prix ont atteint un point de non-retour pour les gens comme moi », explique Gilles Bernier. En 2005, il pose une première yourte de 30 m2 sur un terrain en friche. « La yourte est un type d’habitat nomade protégé par l’UNESCO. Elle offre beaucoup de confort et a un impact minimum sur l’environnement et le paysage », ajoute-t-il. Pas d’occupation illégale de terrain pour la famille Bernier : « J’étais sur le point de partir et le propriétaire est venu me voir pour me proposer ce terrain. Je lui ai expliqué l’intégralité de mon projet. Il était d’accord ». Libéré de certaines contraintes de la société de consommation, il justifie : « Les gens qui utilisent la cabane, la tente, le tipi, la yourte, l'habitat troglodyte, ont fait des choix avant la crise. Je n’emprunte pas sur 50 ans pour endetter mes enfants ».

Il entreprend alors de cultiver la terre, projette même de fabriquer et vendre du pain paysan. Économiquement, l’activité fait vivre la famille. Écologiquement, les Bernier sont en accord avec la nature. « Nous avons mis l’écologie en pratique avec l’utilisation du vélo au maximum, le recyclage de l’eau de pluie. Nous nous sommes appliqués à nous-mêmes des technologies environnementales. C’est aussi très éducatif pour nos enfants, qui ont totalement adhéré au projet. Pourtant, c’est très difficile de changer les habitudes, il faut être vraiment volontaire. Il ne faut surtout pas se couper des autres et garder du lien social », se rappelle-t-il. Mieux encore, on se presse sur le site de la yourte pour mieux manger et s’instruire. « Même les enfants des écoles venaient ici ! », souligne Gilles Bernier.

Traité comme un criminel

« L’Etat fait le nettoyage du territoire »

Les difficultés sont arrivées en janvier 2008 avec la visite des services de la mairie. Dans le même temps, les jeunes cultivateurs de l’AMAP étaient expulsés suite à une dénonciation. « Nous sommes dans le domaine de l’intolérance de la part de certaines personnes, mais je préfère m’inscrire dans le registre de l’incompréhension plutôt que dans la colère », tempère-t-il.
Gilles Bernier est allé rencontrer le nouveau maire, Christophe Priou. Après avoir exposé sa situation, la réponse du député-maire a été claire selon lui : « L’État fait le nettoyage pour raison de sécurité, on ne peut rien pour vous ». Il ajoute : « Raisons de sécurité ? Moi, je lui parlais de salades et démarches bio ! ». Procédure d’expulsion, tribunal correctionnel, délit pénal, deux ans à se demander : « Est-ce que c’est bien vrai ce qui m’arrive ? ». LOPPSI 2 met tout le monde dans le même panier, des Roms aux squatteurs. Votée en février 2010 par tous les bancs de l’assemblée, des Écolos à la Droite (de rares exceptions), elle condamne à une amende de 3 700 euros toute commune qui ne dénoncerait pas les situations du genre de celle de Gilles Bernier. « Mes façons de repenser l’économie et l’écologie m’ont conduit en correctionnelle. Mais ce qui est le plus inquiétant, c’est la dénonciation des modes de vies alternatifs », ajoute l’homme blessé.
Gilles Bernier poursuit son constat accablant : « J’étais autonome, je suis aujourd’hui dépendant et fragilisé. Je dors dans mon véhicule, j’ai froid, je perds mon énergie, mes économies, mes amis. Mais je ne veux pas tomber plus bas, ne plus avoir de connexions avec le monde». Même certains organismes issus de l’État sont désarçonnés : « Quand je vais au Pôle Emploi, je ne rentre pas dans les cases. Il a fallu que je demande l’aide de l’État pour mes enfants (qui vivent désormais chez leur mère). Je suis au RSA ! Les gens de l’Action Sociale tombent des nues ! »
Gilles Bernier conclut en dénonçant les dérives de cette loi sécuritaire : « J’avais du pain sur la planche, je proposais une alternative qui fonctionne. Je n’ai pas eu de sommation ! Je crains que nos libertés soient en voie d’extinction. Je ne suis peut-être pas un modèle, peut-être que ma démarche est emmerdante, mais ça ne méritait pas de me « nettoyer ». LOPPSI, c’est la loi pour l’Augmentation des Pratiques Policières pour la Sécurité Imposée ».

LOPPSI 2 – Précisions de la rédaction

Comme nous l’avons déjà indiqué dans le commentaire N°31, suite à un échange avec Europe-Ecologie Les Verts, nous indiquons à nos très nombreux lecteurs qu’en grande majorité, les députés de Gauche ont voté contre cette loi lors de sa dernière lecture à l’Assemblée Nationale.
Nous vous prions de ne pas tenir compte du passage concerné dans l’article ci-dessus. La rédaction de cette phrase a été maladroite puisque Gilles Bernier a lui-même tenu ces propos. Nous nous devions de rectifier, cela n’ôtant rien à l’indignation que suscite sa situation actuelle et son histoire.
Enfin, Europe-Ecologie Les Verts, a proposé à guerande-infos une rencontre sur le sujet à la mi-février. Vos commentaires seront donc relayés, ainsi que les actions engagées par ce parti pour lutter contre cette loi, dans un prochain article.
Yoann Daniel.

Auteur : YD | 27/01/2011 | 168 commentaires
Article précédent : « Conseil interministériel dans la cité médiévale »
Article suivant : « Le Parti de Gauche en réunion à Guérande »

Vos commentaires

#1 - Le 28 janvier 2011 à 13h12 par Belliot Serge, La Chapelle Des Marais 44410
Bonjour,
ENFIN depuis le temps que cela dure. il faut battre le fer quand il est encore chaud .
J'attends beaucoup des réactions de lecteurs, comment allez plus loin dans cette situation préoccupante et urgente pour Gilles BERNIER et sa famille.Car lire et réagir vont de paire.
SERGE BELLIOT
#2 - Le 28 janvier 2011 à 17h43 par REGNIER dIDIER, Annecy
Comment peut-on contacter Gilles Bernier ? Peut-on encore lui venir en aide ?
#3 - Le 28 janvier 2011 à 19h14 par noname, Nantes
Absolument déconcertant c'est vrai.
Mais surtout révoltant.
Pendant ce temps la liste déjà longue s'allonge encore.
L'année dernière à la même époque, Proglio devait renoncer à quelques revenus. Cette année JM Messié se fait scruter pour avoir tapé un peu fort dans la caisse.
Comment affirmer sa contradiction au système sans être contraint d'en faire parti malgré tout ? Impossible apparemment, Gilles en fait les frais.
#4 - Le 29 janvier 2011 à 14h33 par jean-jacques, Saint Nazaire De Bretagne
il me semble qu'il est important de faire connaitre ce genre d'histoire...
Aussi, je me permets de relayer votre article avec mes modestes moyens de blogueur solidaire estuairien.
#5 - Le 29 janvier 2011 à 18h40 par bruno, St Nazaire
en lisant l'article sur Gilles et ses mésaventures , que j'ai le bonheur de connaitre un petit peu, je suis rempli de honte, honte pour mon pays, honte pour nos hommes politiques, pour nos institutions, honte pour moi même qui suis bien au chaud et tranquille chez moi à lire ces quelques lignes, moi qui ne sait pas quoi faire, qui n'ose pas crier haut et fort que tout cela me révolte. Gilles devrait pouvoir vivre la vie qu'il a choisi, j'ai vu ses yourtes installées, elles ne génaient personnes, s'intégraient parfaitement dans le paysage, il y avait des poules et des lapins, le calme régnait sur cet endroit. C'est trop injuste, je suis triste et je ne sais pas quoi faire. Existe t'il une solution ?
#6 - Le 30 janvier 2011 à 07h56 par Eric , Couze, 24
- Je suis écœuré par cette attitude régressive de nos "représentants"...
- Le plus grave me semble-il, c'est cette complicité passive de nos contemporains qui regardent filer un à un leurs droits élémentaires sans résistance...
- Nous n'avons plus que des devoirs.
- De la politique actuelle, le journal Fakir titrait "la revanche des collabos", assez bien vu je trouve.
- En observant le déroulement des choses ont comprend mieux comment Vichy a été possible, nous vivons en quelque sorte, les conséquences d'une Histoire mal écrite...Nous sommes condamnés à cautionner un système qui nous écrase, qui fait de nous des consommateurs, des captifs du monde de la finance et des affaires...
Quelques uns résistent et le paie très cher, mais la majorité s'installe dans ce système pervers, vaille que vaille, manifestant juste pour l'accroissement de leur part des miettes du festin des princes... 8 à 10 millions d'épouvantails, chômeurs et autres précaires, sont là pour leur rappeler ce qu'il en coute de ne pas se conformer au dogme...Le plus surprenant, ils se presseront en rangs serrés, comme un seul homme, à l'échéance des mandats des guignols qui les dirigent...Il faut décidément beaucoup de candeur pour croire au changement par les urnes...
Que feront-ils lorsque le choix se limitera à Sarkozy ou Marine Le Pen ???
Réponse dans quelques mois...

Courage Gilles, la période pétrole pas cher est terminé, et les conséquences de toutes les saloperies que nous avons fait subir à la planète vont immanquablement nous obliger à changer de paradigme... Nous avons été nombreux à avoir vu venir ces catastrophes un peu trop tôt, nous nous souviendrons alors du geste de René Dumont levant son verre d'eau, l'or de demain...

En attendant, si l'on peut faire quelque chose pour toi, fais-le connaître par les sites alternatifs que nous sommes nombreux à fréquenter...

Bien à toi.

Eric
#7 - Le 30 janvier 2011 à 08h06 par macabane
Pour trouver la solution il faut connaître l'origine de ces lois criminelles et liberticides. La loppsi 2 est la 11ème loi sécuritaire depuis 2002, soit depuis le 11/09/2001.
Depuis lors la chasse aux "terroristes" est ouverte, Gilles est un terroriste pour l'Etat car il a démontré qu'il est possible de vivre mieux sans passer par le crédit à la consommation.
Il est interdit de tout fabriquer ou presque de ses propres mains. La norme est de tout acheter de façon à payer la Tva qui servira à financer l'état policier, le contrôle des populations, la guerre en Afghanistan. Nous devons tous être relié à Véolia et Areva EDF qui sont des groupes réellement mafieux pendant que les français se laissent tondre comme des moutons et ne réagissent pas.
Mais la lutte peu à peu prend forme et nous avons besoin de vous, nous les yourteurs et tous ceux et celles qui ont choisis de vivre dans des cabanes, tipis, camions emménagés, etc sur des terrains soit disant non constructibles.
La solution est d'ordre législatif car ce qui est légal ne dure qu'un temps mais ce qui est légitime (vivre comme Gilles, avoir un toit, pouvoir se nourrir, avoir une empreinte écologique très faible) ne doit et ne peut être considéré comme un délit mais au contraire être encouragé. Il faut donc se battre car nous sommes tous et toutes concernées. Le code de l'urbanisme doit être réformé car il ne correspond pas et n'a jamais correspondu à la réalité économique, sociale et aujourd'hui plus que jamais environnementale.
Soyons de plus en plus nombreux à vivre dans des yourtes et autres modes de vies alternatifs à l'exemple de Gilles ou de Tom et Léa en Ariège (dont le procès aura lieu le 17/02 à Toulouse). Créons des réseaux d'alertes dès qu'un de nous fait l'objet de menaces de la part d'un préfet qui ne représente pas le peuple car nous ne vivons pas en démocratie. Regroupons-nous d'abord localement et contre-attaquons.
#8 - Le 30 janvier 2011 à 08h29 par macabane
Exemple d'actions à mener, celle-ci a eu lieu le 19 janvier. La préfecture a été symboliquement réquisitionnée !

http://www.ariegenews.com/ariege/debats_opinions/2011/28606/la-prefecture-de-l-ari-ge-prise-d-assaut-par-les-opposants-a-la-loi-lo.html

Se faire expulsé de son propre terrain pour devenir Sdf ?

Suite à l’action de réquisition de la préfecture de l’Ariège du 19 janvier, une dizaine de militantes et militants du RAAL sont convoqués au commissariat de Foix mercredi 2 à 15 h. Nous voulons transformer cette convocation en une dénonciation des lois liberticides et plus particulièrement de la loi Hortefeux dite Loppsi2.

Au programme : réformer le code de l'urbanisme et exiger en article 11 de notre Constitution le recours légal au référendum d'initiatives citoyennes pour supprimer toutes ces lois jugées liberticides et/ou ineptes voire criminelles. Sans attendre les échéances électorales qui n'engraissent que les appareils des partis politiques tous bords confondus, phagocytent la politique (le fonctionnement de la vie de la Cité) et nous privent de tous vrais débats.
#9 - Le 30 janvier 2011 à 14h27 par pseudo, Quimper
Je suis outrée et mortifiée de voir que cette loi criminelle - il n'y a pas d'autres mots - ait été votée par tous, et surtout par des écologistes, ou prétendus tels. Quelles sont les motivations de tous ces élus pour qu'ils osent voter une telle loi ? Sont-ils si déconnectés de la réalité de la vie pour ne pas voir plus loin que leur façon de vivre avec leur maison, leur travail bien payé, leurs amis haut placés ? Ecolos dans les mots, se battrent pour être au pînacle ils savent tous le faire, se battrent pour que le peuple puisse vivre décemment, sans avoir recours aux "aides" de l'Etat, en bonne intelligence avec la nature et les hommes, ça ils l'ont perdu de vue depuis longtemps et se contentent d\'avoir leurs noms dans le journal et de passer à la télé en criant haut et fort qu'on peut compter sur eux.J'ai honte pour eux, honte pour nous qui laissons faire, honte pour notre pays si longtemps symbole de liberté et de fraternité : ce ne sont que des mots creux pour ceux qui nous gouvernent. On devrait écrire sur tous les frontispices des mairies et des préfectures : PROFITS - MAGOUILLES et DELATION. Voilà ce qui définie la France d'aujourd'hui, et je ne suis pas fière d'en faire partie.
#10 - Le 30 janvier 2011 à 16h20 par MELKIOR, Ferel
A)Comment dire NON aux effets pervers de la loi LOPPSI 2 qui assimile le citoyen Français à terroriste international ??
Constat: La société spectacle investit notre région et envoie à l'échafaud de l'indifférence toute une famille d'ici,avec son économie artisanale.
B) Ambiguïté ou modification du rôle de l'homme politique local ? Hier au service du citoyen et aujourd'hui devenu simple exécutant à l'encontre du citoyen! Le débat électoral est ouvert!!
#11 - Le 31 janvier 2011 à 08h33 par Claude
Gilles Bernier est dérangeant pour les autorités.
Il ne consomme plus et donc ne fait plus marcher l'économie capitaliste. Imaginez que tout le monde fasse comme lui... Ca fait peur aux politiciens.
Le monde serait tellement plus zen avec une vie plus simple.
Si j'avais un terrain, je l'offirait volontier à des gens comme Gilles Bernier.
Comme "REGNIER dIDIER" se serait bien de savoir comment aider Gilles en ce moment. Une adresse, un site?
#12 - Le 31 janvier 2011 à 21h18 par loulou, Quistinic
grosse bises à Gilles et les siens et à bientôt sur les routes de la liberté.
une semaine de manif pour ben ali
la même pour mobarark
nous savons ce qui nous reste à faire
BASTA
Loulou
#13 - Le 31 janvier 2011 à 21h26 par Débla, Le Cannet 06
Cette loi est complètement inhumaine...
Tout mon soutien et mon respect à Gilles..
Je n'ai pas les bons mots pour traduire ce que je ressens....
#14 - Le 01 février 2011 à 00h38 par Bonnet phrygien, Strasbourg
C'est grave, on touche à la Constitution et aux Droits de l'homme :

Art. 17.
La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.
Art. 2.
Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.
Résistons à l'oppression !
#15 - Le 01 février 2011 à 02h26 par vince, Avignon (84)
je peux que te soutenir moralement gilles. et te dire courage . je pense comme dit loulou nous sommes bientot sur la route de la liberte car je croix nous pouvons plus continuer a subir les loi du capitalisme. nous sommes nombreux a apporter un projet alternatif autmnomie, ecologie culturel artisanal .il ne peut etre détruit par le systheme capitaliste .
NOUS DEVONS RESITER !!!!
comme nos anciens
vince
#16 - Le 01 février 2011 à 11h50 par Gauthier, Montreuil
Dépendants. Voilà ce que nous devons être. Dépendants et obéissants. Un brave troupeau. Allant nous faire tondre quand "on" nous le demande - ou plutôt quand "on" nous l’ordonne – et nous faire traire à dates et heures fixes. (A quand l’abattoir ?)
Et attention aux brebis galeuses !
"On" fera en sorte de les remettre dans le droit chemin. Celui de la dépendance et de l’obéissance.
Mais qui est "on" pour ce permettre ça ?
Les dirigeants de notre pays, des banques, des sociétés énergétiques et autres… bref, toutes ces personnes que nous avons placées là-haut. Tout là-haut.
Tant de pouvoir dans si peu de mains…

En lisant tous ces témoignages (malheureusement celui-ci est un parmi d’autres, et de plus en plus d’autres) je me disais que "on" avait la mémoire courte. Mais plus le temps passe et plus j’ai l’impression qu’il ne s’agit en rien d’un problème de mémoire, mais juste de nostalgie…
#17 - Le 01 février 2011 à 14h14 par gilles bernier, Guerande
jj'ai bien lu vos messages,et ne suis pas surpris des soutiens multiples depuis deja 3 ans, je vous en remercie vivement.Depuis janvier 2008, j'ai assumé au mieux mes choix et leurs conséquences. J'ai essayé de reconstruire ma vie(Arz, Assérac),de comprendre,échanger ey rester debout. Déterminé à trouver la lecon de vie de cette expérience, je me suis ramassé dans ma camionette, persuadé que ces mois froids n'étaient qu'un temps. mais la loi l'oppsi 2me pointe encore du doigt, et là,ça me glace.Nous y sommes. Nous n'avons donc plus droit au choix d'expérimenter pour l'enrichissement et le grandissement de notre conscience ? Et la Terre de nos enfants ? On peut débattre des mois des annees, mais l'important est de faire. Oui, changer ma vie sans attendre,oui j'en suis responsable. Meme fiché par les gensdarmes pour avoir posées deux tentes proche de mon activité agricole, j'ai confiance dans le changement inévitable en germi nation. merci à tous, Gilles Bernier
#18 - Le 01 février 2011 à 14h50 par philippe
nous n'avons plus la force de recommencer, nous vivons dans l'inquiétude depuis le vote de la loi, nous avons arrété de travailler sur la cabane, l'intérieur n'est pas fini . c'est une première victoire pour les fous de pouvoir, nous faire vivre dans la peur, la loi loppsi2 est là pour leur sécurité, comme la retraite d'un ouvrier qui coute trop cher à la société, celle d'un député n'est pas assez élevé et il n'a pas besoin d'attendre je ne sais quel age pour la toucher tout comme un militaire d'ailleurs .
Je suis né et j'ai vécu mon enfance et mon adolescence dans une maison au fronton de laquelle était écrit c'est mots " liberté égalité fraternité " le mot liberté était écrit au dessus de la porte d'entrée de la maison, je veux accéder à cette promesse, mais je pense que sans démocratie cela est impossible, tant que le pouvoir existera et qu'il rapportera de l'argent qui permet d'acheter encore plus de pouvoir . En vivant légèrement hors des contraintes fixés par le pouvoir nous montrons qu'une alternative existe et qu'elle est fiable, mais nous devenons aussi un danger pour le pouvoir, étant par essence paranoïaque, il se met à distribuer tout azimut, ça me rappelle l'ennemi intérieur des années 70 .
#19 - Le 01 février 2011 à 15h16 par Thiaville, Bergerac
Honte à nos élus qui marchent à côté de leurs pompes et ne voient plus avec réalisme ce qui se passe dans notre société bafouée par ces nantis.
#20 - Le 01 février 2011 à 16h24 par DéDé
comment peut on ? Alors que l'Etat (quelque soit son bord) se fout des SDF en les virant de leur tente "Ques*ua" mais fait sa bonne moralité en annonçant qu'il y a tant de lit dispo quand arrive l'hiver .
Personne ne veut regarder le probleme du logement et plus particulierement de la hausse de l'immobilier ... des immeubles vides utilisé à la spéculation ou quand au bord de mer des logements secondaires sont loués une fortune pour 1 semaine seulement et qu'ils sont loué 3 semaines voir 1 mois tout au plus et en période creuse il n'y a plus personnes . C'est ainsi qu'au bord de mer toutes les villes sont mortes en réalité ... triste constat .
Alors en plus , viré des personnes qui on un toit sur la tête ....
Vive la mairie de Guérande , d'ailleurs n'est ce pas celle ci qui a bloqué toutes les rues lorsqu'elle recevait le président de l'hexagone ?
#21 - Le 01 février 2011 à 23h37 par axelle roman
encouragement ne pas baisser les bras
il faut defendre notre droit au logement alternatif
#22 - Le 02 février 2011 à 02h33 par Collectif Engagé et Solidaire pour Dénoncer cette loi Liberticide!, Nantes
Nous sommes encore atterrés mais même plus surpris de lire ce que nous lisons, et en ce moment même nous mettons (bon gré, mal gré) en place un collectif sur Nantes pour agir, car notre région n'est pas parmi celle qui se bouge, pour ainsi dire.... Nous avons besoin de monde, et notre question est la même que REGNIER dIDIER d'Annecy: Peut-on contacter ce monsieur, que devient-il, pourrait-il nous rejoindre ou au moins nous faire un signe?
D'avance merci, et énormément de courage à vous...
#23 - Le 02 février 2011 à 05h27 par darcy, Lyon
j'ai honte d\'etre francaise. a ces gens qui nous gouvernent ,qui nous controlent ,nous maintiennent dans l'ignorance de bcp de choses ,qui aiment avoir une société repressif pour nous écraser ex... qui etes vous ? pour qui vous prenez vous? des dieux vivant ?? vous n'etes que les démons resposable de l'autodestruction de notre civilisation !! tous ces pseudo dirigents et leurs assistants qui sont a leurs postes, grace a nous qui votons pour rien ! et bien il faut cesser de nous faire endormire et se reveiller ,se révolté !! il n'y a pas d'autre alternative pour un changement radical de tous ce systeme capitaliste repressif. ils nous plonge dans la précarité volontairement en réalité. que veulent t'ils?? nous exterminer ?? c'est a se demander !! il faut vite se rebeller pour de bon,soyons solidaire ,n'ayons plus de crainte sans ca rien ne changera jamais! bientot nous allons payer une taxe pour l'air qu'on respire et une pour le simple droit de vivre sur terre. on y échappera pas.alors STOP !!!!
#24 - Le 02 février 2011 à 10h28 par Europe Ecologie-Les Verts Presqu'île, GuÉrande
NON les écologistes n'ont pas voté LOPPSI 2.
Selon ce texte "la loi LOPPSI 2 a été votée par tous les bancs de l’assemblée, des Écolos à la Droite...".
Après consultation des députés Verts, ceux-ci indiquent :
"Nous avons évidemment voté contre la LOPPSI 2 en première et deuxième lecture. Je ne comprends pas ce qui permet à cette personne d'affirmer le contraire. Cf les interventions de Noël Mamère qui était notre orateur sur ce texte." François De Rugy
Europe Écologie-Les Verts Presqu'île
#25 - Le 02 février 2011 à 11h22 par Eric, Marseille
Comment ne pas être scandalisé quand on voit comment sont considérés Biens et Personnes ! Je le suis d'autant plus que des "écologistes" ont voté cette loi !!! A qui profite-t-elle ? Nous nous dirigeons vers une dictature et personne ne bouge !Il faut absolument supprimer à tous prix cette loi liberticide et rentrer en résistance contre toutes ces mesures visant à nous priver de toute alternative citoyenne permettant de faire face aux problèmes actuels !Je soutien Gilles et toute sa famille !courage !
#26 - Le 02 février 2011 à 12h58 par Lise, Nantes
C'est consternant.J'ai reçu un lien d'une amie qui relate la même expulsion en Ariège. C'est absolument scandaleux ! Je peux vous envoyer l'info...peut-être qu'à plusieurs... On peut toujours rêver...
#27 - Le 02 février 2011 à 13h01 par Lise, Nantes
http://www.halemfrance.org/spip.php?article55#p%C3%A9tition
Le lien en Ariège.
#28 - Le 02 février 2011 à 13h21 par proisy, Chateau Thierry
nous ne sommes pas dans une époque formidable et de plus en plus d\'épreuve nous fons face pour nos libertés que nous utilisons pourtant au mieux que nous pouvons pour le bien de chacun mais les dirigent de se monde ne veulent pas se bien et plus il nous parle de défendre la démocratie dans le monde plus ils la combatte ici même en France
pouvons nous rester pasifiste
cette loi LOPPSI 2 est trés grave dans le fameuse pays des droits de l\'Homme

il faut maintenant prêter le minimum de respect à se sisteme dans ça globalité
et se respecter plus les uns les autres en tant qu\'être Humain
que DIEU nous vienne en aide amine
#29 - Le 02 février 2011 à 13h39 par Europe Ecologie-Les Verts Presqu'île, GuÉrande
NON les écologistes n'ont pas voté LOPPSI 2
selon ce texte "la loi LOPPSI 2 a été votée par tous les bancs de l’assemblée, des Écolos à la Droite...".
Après consultation des députés Verts, ceux-ci indiquent :
"Nous avons évidemment voté contre la LOPPSI 2 en première et deuxième lecture. Je ne comprends pas ce qui permet à cette personne d'affirmer le contraire. Cf les interventions de Noël Mamère qui était notre orateur sur ce texte."
Pour connaître le vote des élus :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0478.asp
Europe Écologie-Les Verts Presqu'île
#30 - Le 02 février 2011 à 13h58 par Cassin, Varades
REVOLTéE !
ATTERRéE !
mais pas surprise ...
j'adresse à Gilles et toute personne dans une situation semblable mon soutien et mes encouragements.
Pour ma part, j'abrite chaque fois que cela m'est possible, nos amis, nos proches, en maison, caravane ou autre, quelque soit les conséquences et je ne changerai pas !
#31 - Le 02 février 2011 à 17h42 par Daniel Yoann, Le Croisic
A Europe-écologie Les Verts,
Induit en erreur par les propos de Gilles Bernier, je me dois de rectifier dans votre sens. Néanmoins, j'ai moi-même demandé la position du groupe commuunistes-verts à l'assemblée Nationale.Etrangement, je n'ai pas encore reçu de réponses.
La lecture des votes à l'assemblée Nationale indique clairement que le groupe Gauche Démocrate et Républicaine (communistes et verts) ont voté à l'unanimité contre ce projet de loi, tout comme une très large majoité des élus socialistes.
Bien entendu, nous restons à votre disposition pour de plus amples développements. Avec toutes nos excuses pour cette maladresse.
Yoann Daniel.
#32 - Le 02 février 2011 à 18h50 par natacha eozenou, Quimper
que peut on faire pour ramener un peu de bon sens dans ce pays? une pétition?... je n'ai que des gros mots qui me viennent... cette situation est un scandale, il faut faire quelque chose!
#33 - Le 02 février 2011 à 19h12 par schneider jo, Leimbach
BONJOUR, c'est tout simplement scandaleux de s'attaquer ainsi à la liberté individuelle,
Espérons que d'ici quelques mois nous n'aurons pas la mémoire courte, pour virer tous ces nantis....
lorsqu'il y aura moins de pétrole, et plus d'uranium nous assisterons à des émeutes sociales ...
#34 - Le 02 février 2011 à 21h03 par BERTHO
Nos hommes d'état devraient songer aux conséquences que peuvent provoquer une loi sans foi ni voie! Les départs massifs de la "jeune" génération française vers d'autres pays ne sont pas anodins...En France, l'état de dictature n'a jamais été anéhanti. Nous sommes gouvernés par un roi et ses vassauts qui vivent à des années lumières de la triste réalité!
#35 - Le 02 février 2011 à 21h39 par thierry, Stiring Wendel
scandale . c est a vomir courrage gilles
#36 - Le 02 février 2011 à 21h52 par vanessa, Dinan
cette loi est une honte! ce n'est pas comme si cet homme (et sa famille en plus) etait squatteur.. puisqu'il avait l'accord du propriètaire.. alors maintenant il faut absolument rentrer dans la norme avec une maison "classique". La yourte est un type d'habitat des plus respectueux envers la nature et le paysage... alors on marginalise les gens qui ont d'autres idéos?? c'est tout simplement une dérive d'un état plus que répréssif! on se croirait en monarchie! honte a l'etat........
courage a cet homme, en esperant que les choses bougent dans le bon sens! mais je crois que (malheuresement peu de gens sont près a s'impliquer dans une lutte contre cette loi)... a suivre?
#37 - Le 02 février 2011 à 22h32 par Lune, Quistinic
Tous les jours il se passe des évènements scandaleux. Là, c'est près de chez nous , tout à coté ! que pouvons nous faire ...
j'étais venu en bretagne pour vivre en yourte moi aussi ...
jusqu'où iront ils pour avoir notre peau ?
je crois qu'une voie est tracée ...qu'il faut ré agir ... posément mais surement ...
Courage Gilles ... si tu as besoin , ici on est pret !
#38 - Le 03 février 2011 à 10h21 par Dufau Joel Guy, Brignoles
Après la Tunisie, après l(Egypte, notre tour doit arriver
#39 - Le 03 février 2011 à 11h31 par BillBoquet, Pont-audemer
Je serai de toutes les pétitions, toutes les manifestations, toutes les élections pour unir ma voix à ceux qui refusent ce système assassin et suicidaire. L'océan est constitué de gouttes d'eau. L'actualité au Maghreb nous montre que le peuple a bel et bien le pouvoir. Peut-être la majorité d'entre nous a t'elle encore trop à perdre. J'espère qu'un jour, nous regarderons notre triste époque en nous disant : "sale période, heureusement, nos enfants ne connaîtront pas ça..."
#40 - Le 03 février 2011 à 13h10 par elodie, 17400
Courage !!!! J'espere que les choses vont bouger et que cette loi va etre retirée car c'est une atteinte à la liberté et a l'égalité. REVOLTANT!
#41 - Le 03 février 2011 à 13h11 par emi , Cahors
Je suis profondément triste de lire cet article. Et me demande quel avenir,nous préparent ces politiciens, finalement quel est leur dessein à long terme ? Une dictature inébranlable via les nouvelles technologies qui surveillent de plus en plus de nos modes de vie ? à se demander vraiment s'ils ont pas vendu leur âme au diable et agissent pour le "mal". Rien de mystique dans tout ça bien sûr, mais on est tellement aux antipodes du bien commun !!!
une autre réflexion sur les lois d'urbanisme, qu'en est-il alors des habitations légères de loisir, qui saccagent les paysages de bords de mer en bravant aux yeux de tous les loi de protection du littoral ? j'ai la réponse

ça rapportent de l'argent ! à quant les villages vacances, ou les visiteurs pourront passer une nuit dans une yourte ou un tipi pour 100 euros la nuit? ça a déjà commencé, c'est "très tendance "
d 'ailleurs !!!

lamentable ...
#42 - Le 03 février 2011 à 13h13 par Sauvion
Honte à notre pays!!! atteinte à la liberté de chacun!! Il faut rentrer dans les cases, suivre les normes...au secours!! on étouffe!!
Courage à Gilles et sa famille...
#43 - Le 03 février 2011 à 13h27 par dan29000, Quimper
Notre site d'actualités de résistance, entre autres à LOPPSI 2, va publier cet article, notre soutien total ici et maintenant, si vous avez besoin de faire passer des infos, nous contacter via la zone contact du site.
L'article va paraitre durant le prochain week-end...Courage à vous...
Dan29000 pour le site : http://danactu-resistance.over-blog.com/#
#44 - Le 03 février 2011 à 14h35 par FORAINMAT
il y a peut-être une solution :
il y a eu un cas similaire en touraine un pote qui vit en camion s'est fait réveillé un matin par la police municipale il a eu un délais de 48 h pour justifier d'une adresse et donc prouver qu'il n'habite pas "à temps plein" dans son camion donc pourquoi pas détourner cette loi en proposant à Gilles une attestation d'hébergement à titre gratuit qui lui permettrait de prouver que cette yourte n'est qu'un simple habitat secondaire ça a marché pour notre pote
#45 - Le 03 février 2011 à 14h53 par Wilfried, Lyon
l'Etat empêche des gens de s'abriter... ne peut-on pas invoquer la mise en danger d'autrui ? Cette loi fait-elle que même s'il n'y pas de préjudice, contrairement au squat d'une propriété, par exemple, on peut priver les gens de leur toit ? on a vraiment l'impression d'être dans un mauvais film de science fiction ! j'imagine que c'est cette même loi qui permet aux "forces du désordre" de démonter les abris de fortune des roms idéalement situés prés du périph.
#46 - Le 03 février 2011 à 14h55 par dampyre
La démarche est clair: éliminer non pas ceux qui sont un "danger" pour la sécurité (ni même pour la beauté du paysage) mais bel et bien se débarrasser de tous ceux qui sont pas de bons consommateurs. Les prochains sont ceux qui ne payent pas d'impôts. Non mais ho, faudrait voir à pas déconner non plus !
#47 - Le 03 février 2011 à 15h06 par Manick
Affolant ce genre d'attitude , révoltante la réaction du Député Maire du Croisic Mr Priou " L'état fait le nettoyage...on ne peut rien pour vous.".... droit dans ses bottes , comme aux ordres....
Savez-vous Mr Priou que vous n'êtes nullement obligé d'obéir sauf si des personnes entravent la bonne marche de votre communauté ? Savez-vous aussi que derrière les ordres de là-haut il y a des êtres humains qui ne demandent qu'à vivre sans gêner les autres , en respectant la nature , l'environnement , en ne coutant rien à la société ?....il n'y a pas que des voyous dans les habitats non classiques ...avec ces méthodes on va marginaliser de plus en plus les personnes à faible revenu mais qui veulent s'en sortir "autrement" sans faire l'aumône ...aseptiser nos communes ne nous rendra pas heureux .....Pourquoi agir ainsi ? ...à cause des pressions électorales ?
Que chacun lise ou relise "Martin Brun" de Franck Pavloff ....La pensée Unique n'est pas la solution
Courage à vous en souhaitant que dans votre secteur certains se bougent pour faire une pétition afin de vous réintégrer là où vous étiez ....
#48 - Le 03 février 2011 à 15h16 par MERLIN, Limoux 11 300
Je ne vais pas débattre ici du pourquoi et comment, le cas de ce monsieur est vraiment honorable et c'est là où ne devrait pas s'appliquer cette loi.
Mais beaucoup qui vivent dans les yourthes, ou campement de caravanes, ou camions sont des toxicomanes et dealers de surcroit, ravers "tribal mouvement" et à cause de ces cas qui sont nombreux (dans l'Aude particulièrement) cela cause des tords sur l'ensemble des habitats dits "alternatifs". Bref on pourrait renverser la vapeur dans l'autre sens en disant que on les trouve aussi dans des habitats "normaux" et qu'il ne faut pas mélanger les problèmes, mais malheureusement c'est une réalité, tout le monde n'est pas intègre dans cette démarche d'alternative de vie, au contraire la pluplart des "fripouilles" choississent eux aussi cette option, et ainsi enfreignent TOUTES LES LOIS tout en amenant leurs poubelles mentales et réelles dans la nature..Ce qui les interrèssent en fait c'est le RSA, la rave, la drogue , la contestation absolue de la société, mais en aucun cas la nature et un projet l'accompagnant. Bref, je ne suis ni FN ni UMP, mais vraiment il y en à marre de ces gens là... Demandez vous rien qu'au campement permanent anti loppsi à TOUlouse combien sont ils dans ce cas.. Bref.. En fait j'écrivais pour dire que je partage l'idée de beaucoup que la loi Loppsi n'est qu'un "dégagement de terrain" pour le projet de l'exploration des gaz de schiste. Voilà.
#49 - Le 03 février 2011 à 15h20 par Magnani, La Roque Sur CÈze
Je suis indignée par tant de bêtises et d'injustice!De quel droit peut-on réduire à rien la vie d\'un homme honnête et responsable sous le seul pretexte qu'il vive dans une yourte???Ah j'oubliais ,qu'elle curieuse idée de vouloir vivre libre et respectueux!!!!!
Je suis de tout coeur avec vous monsieur Bernier ,ne perdez pas courage.
#50 - Le 03 février 2011 à 15h38 par FOUCHER, Monastir
Faut il arriver à ce qu'une personne s'immole par le feu et déclenche par son action une révolution contre des gouvernant qui installent petit à petit leur dictature ? La désobéissance civile est un devoir quand cet article de la DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME
ET DU CITOYEN DE 1789 n'est pas respecté :

Article II

Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

MAIS pour un petit rappel :

http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/constitution.asp#declaration
#51 - Le 03 février 2011 à 15h57 par pinabel, Cherbourg-octeville
Après " Indignez-vous " Il faut maintenant dire " Révoltez-vous "
#52 - Le 03 février 2011 à 16h59 par gonsard, Le Mans
Ben oui c'est quelqu'un qui dérange il ne rentre ni dans les cases , ni dans le rang. Bravo GILLES courage continuez d'y croir car face à la majorité c'est vous qui avez raison

Gauche droite écolo ils vont tous manger ensemble après Donc ils ont voté ou pas on s'en fou. Les pays ou de plus en plus de riches riches vivent et de pauvres pauvres Immonde
#53 - Le 03 février 2011 à 18h21 par Bethe Marie Noel
Bonjour, Gilles et bon courage je suis de tout coeur avec vous et votre famille et si vous cherchez des collaborateurs je suis disponible car moi aussi j'en ai marre de cette société de consommation ou il est difficile de trouver un travail, un logement, et après quand on a la chance d'avoir un toit il y a tous les à côtés pour pouvoir le garder, ce qui devient de plus en plus compliqué.
Bon je ne m'étendrai pas et vous prie de croire en mes respectueuses salutations
#54 - Le 03 février 2011 à 19h01 par Sam dégoute, Fleurance
On vit vraiment dans un système de merde.
C'est marche ou crève. On n'a plus le droit de choisir une direction alternative à cette société de conso et son système...même si elle permet un épanouissement personnel en rapport avec la "vraie" nature humaine et la planète...
C'est une honte!
Tous mes encouragements les plus sincères Gilles. Ne "lâche rien"! Merde pour la suite.
#55 - Le 03 février 2011 à 19h59 par francois
cette loi est une honte il est vrai, quand elle sera effective.

actuellement la loppsi vient juste de passer en commission paritaire mixte.

donc la loi loppsi II n'est pas encore applicable. la loi loppsi I date de 2002 donc bien avant son installation.

ceci dit, de quoi ce monsieur est accusé?
si c'est de squatter alors que le proprietaire est d'accord, ce n'est plus un squat! il suffit que le proprio lui fasse une location a titre gratuit.
#56 - Le 03 février 2011 à 20h26 par Adr, PlanÈte Terre
Tout est dit a travers vos réactions , je suis dégoutée pour ce qu il lui arrive... J appréhende pour moi et les autres vivant autrement !! C est grave ce qui se passe ...comment lutter étant tous disperses sur la France et en quantité réduite?! Courage , nous ne lâcherons pas
#57 - Le 03 février 2011 à 20h47 par marie, GuÉrande
beaucoup de courage à Gilles Bernier;difficle d'avancer lorsqu'on vous empèche de vivre.quand on voit tous ces assistés(je ne parle pas des chomeurs à qui on a enlevés leurs gagne pain)mais aux assistés PROFESSIONNELS qui eux ne dorment pas dans leur voiture mais au contraire bien confortablement et sans se poser de questions, alors qu'un citoyen qui veut vivre de son travail est condanné! mais ou va la France????? j'en ai honte,Gilles vous devriez planter votre yourte autour des remparts le jour de la fète Médiévale et inviter le maire à prendre le thé,peut etre fera t'il un geste pour vous.....car si vous n'avez que le R S A pour vivre vous risquer de crever de faim surtout quand on a une famille!pas fière d'etre Guérandaise!
#58 - Le 03 février 2011 à 21h52 par Armelle, Arles
Tout simplement scandaleux ! Alors Messieurs,Mesdames, du gouvernement, pourquoi ne faites vous pas aussi disparaitre tous les campings de France, avec leurs caravanes, bungalos, et toiles de tentes ! on en est là !! Puisque ce propriétaire était d\'accord pour prêter un bout de son terrain à ce Mr et sa famille ,je ne vois pas où est le problème ! ce qui veut dire aussi que lorsque on a la chance d\'être propriétaire d\'un petit bout de terrain on n\'est chez soit, on ne dispose pas de sa terre comme on veut ! et si ce Mr avait planté une toile de tente l\'aurait on aussi délogé avec sa famille ? Je pense qu\'il y a certaines personnes qui on rien d\'autre à foutre que d\'emmerder les gens honnêtes ! chacun est libre de choisir son mode de vie ! Le propiétaire peut vous établir un acte d\'occupation de son terrain à titre gratuit .Ne laissez pas tomber, Gilles, courage ! Mes amitiés à vous et votre famille .
#59 - Le 04 février 2011 à 02h51 par Claire, BesanÇon
Je vous assure de toute ma solidarité Gilles...indignée je le suis un peu plus chaque jour, et je me sens si impuissante, agir, oui, mais comment? L'idée d'une action en justice pour poser le problème devant les tribunaux est elle possible? Un fond commun pour payer les frais d'avocat? Je ne sais pas, en tout cas je relaie l'info...Toutes mes amitiés et mon soutien...
#60 - Le 04 février 2011 à 06h26 par Céline, Australie
mon pays m'accable. Comment lutter contre ce systeme ki ne fait ke sucer les gens jusk'a la derniere goute! Courage Gilles Bernier, j'espere depuis de nombreuses année une révolution, ce jour là, j'y serai pour toi et tous les autres ki tentent de survivre comme ils peuvent.
#61 - Le 04 février 2011 à 06h31 par lamarche, Dijon
Bonjour quel choc pour Gilles de tout perdre quand on à une activité et un toît et que, suite à un loi sécuritaire dont une forte majorité des français ne savent même pas quelle existe: car le gouvernement à voté cette loi en fin d'année, et les médias n'ont pas parlé des manifestations qui ont eu lieu depuis novembre 2010 dans plusieurs grandes villes à différentes dates.
sinon es ce qu'il existe un moyen d'aider Gilles? rester solidaire est notre force...
#62 - Le 04 février 2011 à 08h48 par Liberté, Paris
Nos libertés s'envolent et nous vivons en pleine contradiction : on nous parle sans cesse de développement durable, d'économies d'énergies... et les modes vies écologiques et sains sont bannis de notre société ! Courage à Gilles Bernier, j'espère que la raison finira par l'emporter, il faut garder espoir et témoigner de notre révolte. Comme le dit si bien Stéphane Hessel : INDIGNONS NOUS !
#63 - Le 04 février 2011 à 09h13 par steuh, Provins
Si tu passes par là, mon terrain t'est ouvert, avec ou sans yourte. Et qu'ils s'avisent de venir ici, on les attend.
#64 - Le 04 février 2011 à 10h15 par Moyen
Déficit de la caisse des retraites ?? je viens d'apprendre qu'on peut recevoir 75357.29€ par an seul et 13 521.27€ en couple sans jamais avoir travaillé ni cotisé chez nous !
lu sur http://www.fdesouche.com/173743-%c2%ab-vieillir-en-franc
source page 74 de http://www.immigration.gouv.fr/IMG/pdf/livretaccueil.pdf

Où sont donc les manifestants qui voulait sauver les retraites en France ???
silence radio...
#65 - Le 04 février 2011 à 11h15 par Didier, Flacey
On se plain qu'il y a trop de chômeurs, mais on tue ceux qui créent des emplois.
Il y a tant à faire dans les domaines dans lesquels cet homme s'était impliqué qu'on pourrait en créer des emplois! Et des emplois qui qui ne conduisent pas ceux qui les exercent à se droguer pour tenir le coup.
On préfère fabriquer une société d'assistés !!!
Il va falloir qu'on se révolte aussi.
#66 - Le 04 février 2011 à 12h21 par milliard, Coutances
il m'est arrivé de vivre en camping-car dans une période de précarité, aujourd'hui j'ai une maison, mais rien ne m'assure qu'avec ma petite retraite je pourrais la garder...personne n'est à l'abri de la rue !
cette loi est une atteinte à la dignité humaine, une honte !
#67 - Le 04 février 2011 à 12h41 par Paul
Et les gens du voyages, elle date pas de cett année la Loi Sarkozy sur la sécurtié interieure. Elle prevoit des peines de prison, retrait de permis et amendes monstrueuse dans le cas ou leur caravane s'arrete en dehors d'un aire d'acceuil (camp de concentration)
Ils sont selon moi dans le même cas de figure. Peu d'impact écologique, économie vivriere (Artisans, commerce -marché vente de panier... ) Mais peu de gens l'ont noté cette fois là...

Ce qui n'enleve rien à l'horreur ce pack liberticide Loopsi2.

A gauche il devraient Crier haut et fort que le risque ZERO n'existe pas, et qu'il faut arreter de le promettre, car sous couvert de sécurité, ce sont nos liberté qu'on rogne.

Les faits divers télévisés sont la pour faire passer la pilule...
#68 - Le 04 février 2011 à 13h12 par Cayen Laurence, Lausanne (suisse)
Un mot d'encouragement depuis la Suisse à Gilles et tout ceux qui se battent pour que le bon-sens prenne enfin le dessus. Ici ce n'est guère mieux mais je crois que si on dérange tant c'est parce que, finalement, nous sommes juste en avance sur notre temps. Tôt ou tard les gens devront changer... Courage et bisous!
#69 - Le 04 février 2011 à 13h35 par Michele, Saumur
je suis indignée et triste ! concernée aussi puisque mon choix de vie est similaire...alors que les dictatures s'effondrent ailleurs, sommes nous en train d'y revenir ??? alors, il faudrait se révolter, nous aussi...courage a tous ceux qui ont des vies différentes et qui sont actuellement menacés !
#70 - Le 04 février 2011 à 13h37 par Michele, Saumur
dégoutée !!! les dictatures s'effondrent partout et nous nous y courons !!! courage a tous ceux qui ont un mode de vie différent et qui sont menacés !!!
#71 - Le 04 février 2011 à 14h33 par rempoup, Bruz
je suis vraiment dégouté.L'etat ne peut pas laisser une famille, vivre de la façon dont elle souhaite : autonome, en harmonie avec la nature ! C'est une atteinte à la liberté individuelle !
#72 - Le 04 février 2011 à 15h05 par Fred, GuÉrande
Vous dites:"Votée en février 2010 par tous les bancs de l’assemblée, des Écolos à la Droite (de rares exceptions), Ceci est un mensonge qui ne sert aucunement la cause pourtant juste que vous prétendez défendre.
Je vous invite à visitez le détail du vote: http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0478.asp
#73 - Le 04 février 2011 à 15h24 par Barth
Y a un truc que je comprend pas. Loppsi 2 a été voté il y a qq mois seulement, et n'est même pas encore active. Mais la, on parle d'une expulsion qui a durée deux ans... Est ce vraiment Loppsi2 qui est responsable? Ou peut-être une procédure était en court depuis longtemps qui aboutit maintenant?
Ça n'enlève rien au drame, mais faudrait juste être plus claire sur la procédure légale qui à permis l'expulsion.
#74 - Le 04 février 2011 à 15h34 par Ross et Yveline Harris, Illifaut 22230
Bonjour, nous connaissons Gilles depuis quelques années maintenant. Nous l'avons vu tout perdre et c'est révoltant.
Nous avons nous-mêmes essayé de créer notre entreprise dans le monde de la reconstitution historique et Gilles nous a grandement aidé en nous donnant l'idée de faire avoluer notre artisanat vers l'animation. Nous avons été contraints de cesser notre activité d'artisans parce que le mode de fonctionnant de la société actuelle de permet pas aux gens comme nous ou Gilles de s'en sortir. Nous sommes nous aussi au RSA ce qui est difficile à accepter quand on a un savoir faire et que l'on ne peut pas en vivre.
Nous connaissons d'autres personnes qui ont choisies un habitat écologique et indépendant et nous craignons qu'ils ne vivent la même histoire. Nous avions le projet de construire notre propre maison autonome pour réduire nos charges et protéger l'environnement, l'avenir ne l'encourage pas.

Pourquoi l'état a-t-il peur de nous?

Nous sommes de tout coeur avec toi,Gilles, et te souhaitons la lumière au bout du tunnel.
#75 - Le 04 février 2011 à 16h05 par yves, Beauvais
je vous tire mon chapeau pour ce que vous avez fais et ce par quoi vous avez dû passer. bravo. merci de partager.
bon ok c'est horrible ce qui s'est passé et déplorable mais je ne doute pas , vu vos antériorités, que vous etes passé par dessus maintes situations-à-chavirer-le coeur-et-lespoir, et de ce que vous aurez encore à partager en terme d'expériences, d'exemple et de constats
#76 - Le 04 février 2011 à 16h59 par dumoulin, Les Ponts De CÉ
mobilisez-vous, mobilisons nous, mobilisez les! Courage, gueulons,marchons, l'exemple vient du sud!
#77 - Le 04 février 2011 à 17h59 par Pierre Meunier, AvrillÉ
C'est ce qui arrive lorsque l'on vit dans une république populaire, comme il en existait dans l'Europe de l'est il n'y a pas si longtemps.

En France ou un dictateur de Vespasienne ravage les libertés, alors que personne n'a voté pour lui, il ne fait pas bon vivre hors du moule.
La peur est le seul ressort que ces dirigeants ont pour faire tout accepter au peuple. quand la yourte et ses occupant seront expulsés en Sibérie, prévenez nous!
#78 - Le 04 février 2011 à 18h21 par Rousseau Liliane, 28150 Voves
Tout est dit dans tous ces messages. Je soutiens bien sûr Gilles, mais un "soutien" lointain paraît maigre quand on est dans la m...
Alors Gilles, j'ai une chambre d'amis et une table qui vous accueillera quand vous voulez en toute amitié et en toute gratuité évidemment.
Si une Association, ou une action est lancée pour vous aider, j'en serai !
#79 - Le 04 février 2011 à 18h48 par leger eric, 56410 Erdeven
Bonjour.

C'est inacceptable et ça fait peur!L'intolérance,la délation entre autres.
Moi qui ai vécu 4 ans en mobil-home,ravi d'apprendre que je serai maintenant un délinquant,un rebus de la société.

éric.
#80 - Le 04 février 2011 à 18h58 par mestadier
bonjour,
Effectivement je trouve cette histoire trés triste et complétement dommage et contradictoire. dans une société où l'on veut des personnes autonomme et une vie plus saine, de qu'elle droit se permet on d'interdire à une famille qui ne derange personne et se débrouille seule de vivre selon ses convictions.
je souhaite beaucoup de courage à ce monsieur et sa famille en espérant que ca situation s"améliore et qu'il puisse se raprocher de son idéal de vie sans qu'on et marginalise;
BON COURAGE
#81 - Le 04 février 2011 à 19h13 par meunier
J'ai honte de vivre en France en lisant ce morceau de vie. Ma soeur, son mari et mes deux nièces vivent dans des yourtes dans le sud de la France. C'est un choix de leur part que nous avons souvent partargés avec beaucoup de bonheur. Etre proche de la nature, respectueux de ce qui nous entoure, revenir à des valeurs nobles qui nous rapprochent de nos co-citoyens !!!!
J'ai honte et trés peur pour l'avenir de tout ceux qui ont choisi et assume de vivre dans une harmonie naturelle !
#82 - Le 04 février 2011 à 19h22 par Joëlle Cardonnel, Beaucaire
Je suis blessée moi-même comme si j'avais été vraiment blessée moi, parce qu'en fait c'est vraiment notre vie qui est atteinte. Si la liberté est aussi nécessaire que la respiration, c'est une affaire de liberté et on doit la défendre avec autant de force et de désespoir qu'on cherche à respirer dans un endroit où il n'y a plus d'air. Il ne faut pas accepter une telle situation, ni pour Gilles, ni pour personne, non pas comme un rétrécissement de sa qualité de vie mais comme une impossibilité de vie.
#83 - Le 04 février 2011 à 20h23 par joshua
messieurs les journalistes,
faut y avoir sa carte au parti pour pouvoir s'exprimer en liberté, car c'est bien de cela qu'il s'agit dans cette histoire. comprenez ma déception en ne voyant pas mon petit commentaire pointer le bout de son nez. mon ange sur mon épaule droite me dit tout bas qu'il s'agit peut être d'une affaire de temps mais il me vient de mon épaule gauche d'où niche mon démon un sentiment de mise au placard. soyez sympa rembobinez!!
#84 - Le 04 février 2011 à 20h43 par pez, Bayonne
j'ai honte d’être francais, je n'en peux plus de ces imbéciles aux pouvoirs...l'intelligence, la culture, la différence est baffoué chaque jour par des idiots avec un I majuscule...

on vit une catastrophe morale à cause de 53% de decerebrés inculte et naif...

la honte²
#85 - Le 04 février 2011 à 22h29 par FARId Ghehiouèche, Montgeron
Comme un nouveau coup de poignard que ce témoignage qui met bien en évidence, une conséquence évidente des dérives de la politique du tout sécuritaire.

Soit disant pour lutter contre la criminalité organisée à visée terroriste, l'état organise la criminalisation et sème la terreur.

Pour avoir été avec "Les Guetteurs" lors du vote en 2ème lecture au Sénat, et en suivant les débats au Parlement sur Internet, il est totalement faux de dire/écrire/laisser penser que les écologistes ont votés pour la LOPPSI2 (Au pire, la bataille des amendements étaient un simulacre de débat, puisque cette loi de programmation a déjà deux ans de retard...). Alima Boumédienne Thiery est venue nous donner en personne les éléments de la discussion de la Commission Mixte Paritaire, à la suite de Jean Desessard et Marie Blandin, tous trois sont des écologistes membres du Sénat.

Mais il faut organiser la riposte, à trop subir et de manière éparpillée... Mais la colère gronde, le 8/02 aura lieu le vote solenel de la LOPPSI2. Le 12/02, mobilisation générale antiloppsi2. + d'infos http://antiloppsi2.net

Sarkozy dégage !
#86 - Le 04 février 2011 à 22h31 par Martin, La Baule
Merci à guérande-infos d'avoir mis en lumière ce problème comment se fait-il que les autres médias ne bronchent pas? Courage à Gilles
#87 - Le 04 février 2011 à 23h15 par Eira, Toulouse
De tout coeur avec vous...

C'est véritablement angoissant ce vers quoi on se dirige et aucune possibilité de contre-pouvoir ?

Ce qui m'effraie le plus c'est que je me rends compte au fil des discussions au sujet de ces lois (ou futures lois) liberticides que beaucoup (trop) de gens trouvent ça normal... Rien ne les choquent... Le campement de résistance toulousain est prié de lever le camp car dérange les riverains, "ça fait pas propre", les collègues de mon compagnon trouve tout à fait normal que cette loi soit appliquée etc...

J'ai peur...
#88 - Le 05 février 2011 à 02h31 par fabrice, 6eme Republique
c'est assez simple : l'Etat ne veut pas que vous soyez indépendant.

car c'est à l'inverse du système majoritaire
#89 - Le 05 février 2011 à 07h42 par monier, Paris
L'émotion, la colère, la compassion m'envahissent.
Il y a 20 ans, je me suis intéressée à l'activité saulnières de l'île de Ré, quasiment nulle à l'époque.
Je suis allée à Guérande, qui pour moi était exemplaire. Dans l'île, vouée corps et âmes au tourisme, un saulnier tel que Gilles, il y en peu, parce qu'il n'ont pas le courage de vivre de telles galères.
Il s'agirait aussi de s'unir, de lutter contre la destruction des activités durables, et je le dis toujours d'agir auprès du Parlement Européen, dans de telles circonstances.
BonneS chanceS à Gilles et sa famille.
#90 - Le 05 février 2011 à 09h21 par tenaud
Je vous soutiens de tout coeur, et je vais transférer cet article ! Je suis scandalisée, et j'ai les larmes aux yeux.
Bon courage à votre famille, dites vous bien que vous n'êtes pas seul. Je suis française et j'habite désormais en Belgique, beaucoup de réseaux "résistants s"organisent, et ici les modes de vie alternatives sont plus facilement acceptés et répandues qu'en France... car au delà de la sécurité c'est de cela que l'on parle, de la LIBERTE et du choix de son mode de vie ! Car NON Nous ne voulons pas tous avoir une nouvelle voiture, acheter des vêtements de marque, et surconsommer pour meubler de le vide d'une existence que vous voulez nous imposer ! Courage !
#91 - Le 05 février 2011 à 10h12 par DéDé
Lorsque je vois des posts comme celui N°48 je comprend pourquoi cela arrive .
Croire que l'on est mieux que l'autre , croire que ce que l'on voit est une généralité , croire que la drogue (et on peut se poser laquelle : la TV n'en est elle pas une ? Elle a d'ailleurs de réelles effets négatif : hier comme aujourd'hui ils sont bien présent) se trouve dans la différence, croire que la généralité est possible pour les pauvres alors que les politiciens où la police la généralité ne peut être fait ... Dommage d'en arriver a de tel propos car si cette personne connaissaient vraiment les personnes qui se trouvait dans les yourtes , tipi ou autres habitats CHOISI il ne dirait pas ça , mais pour cela il faut être ouvert et savoir aller à la rencontre de l'autre .
Je comprend pourquoi le FNAEG (fichiers des empreintes génétiques) est encore étendu : il s’élargi pour concerner la quasi totalité des crimes et
délits, au fur et à mesure des lois sécuritaires ; Fichier, instauré en
1998 par le gouvernement Jospin, était destiné dans un premier temps aux seuls crimes sexuels. Mais comme à chaque fois les socialos laissent toujours la porte ouverte qu'ils ont eux même ouverte : si j'en parle c'est que cela fait partie de la loi LOPPSI .
Je comprend aussi pourquoi dans la LOPPSI nous allons connaitre vos choix religieux et politique et qu'il y seront inscrit dans un dossier . Je comprend pourquoi il y a une guerre contre le terrorisme (toujours à visage islamique , mais non au visage blanc et au col blanc qui ont pourtant fait des dégâts considérables depuis les colonisation : françafrique quand tu nous tiens : merci De Gaulle ) , mais hélas la guerre contre le terrorisme c'est justement et aussi contre les idées autres que celles que l'on connait depuis des décennies . Car c'est bien d'éliminer aussi les militants dont il s'agit aussi par cette loi , nous en avons déja eu les prémice : l'affaire à Arles par ex , mais c'est loin d'être la seul (certain ont eu moins de succès dans les mass média) .

Maintenant pour revenir au sujet de Gilles : à priori ce n'est pas la loi LOPPSI qui l'a viré vu les dates , mais il n'en reste pas moins que ce sont les même idées de foutre les gens hors de leur toit si il ne paie pas et ne participe pas a cet élan de spéculation immobilière .


POUR GILLES ou M LE JOURNALISTE :

Lorsque je lis le parti des verts n'a rien fait ou a voté contre . Je voudrai savoir si dans une commune avoisinante ou (voir celle de Guérande ... hum!) Gilles a t'il eu contact avec des elus locaux vert (puisqu'on en parle) et leur a t'il proposé quelque chose (surtout de la terre) pour mettre un paysan boulanger sur leur terre afin de valoriser leur idées en actes concrets ou se sont ils dégonflés comme les socialos (pour X ou Y raison , car ils ont toujours de bonnes raisons) ?
Gilles avez vous chercher d'autres terres d'accueil qu'en est il ?
Merci
#92 - Le 05 février 2011 à 10h46 par camille
Ce que je lis, tout ce qui se passe autour me rend de plus en plus inquiète. Du haut de mes 21 ans, je vois tous mes projets devenir des rêves interdits, et la pire chose est cette sensation d'avoir les poings liés...

Bon courage Gilles, cela ne peut pas durer éternellement !
#93 - Le 05 février 2011 à 11h26 par Vivi, Redon
Que dire? ....

C'est une honte.

Quand on voit les problèmes de logement qu'il y a aujourd'hui en France et que l'on refuse à des gens comme Gilles le droit de s'être soi-même trouvé un toit, je me dis qu'il faut être aveugle pour créer de telles lois!

Que faire pour aider Gilles et les autres?

Amicalement, Viviane
#94 - Le 05 février 2011 à 13h05 par nicolas, Le Perche
y a t il un moyen de contacter le monsieur ?? de lui proposer des services ou du troc ???
#95 - Le 05 février 2011 à 13h06 par thomas pascale, Ouarzazate
Bonjour en France il faut être moulé comme un fromage frais tant que ça plaît aux "autorités", aux gouvernants. C'est une honte, une atteinte à la liberté des droits de l'homme et de la vie sous quelque forme qu elle soit.Certains oublient où ils vivent, mais ne pensent qu'à se remplir les poches. J'ai honte d'eux; ils ne me représentent ABSOLUMENT PAS.Faut pas qu ils y croient.
#96 - Le 05 février 2011 à 13h08 par Eric , Couze, 24
http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0478.asp
#97 - Le 05 février 2011 à 15h26 par Labrouste, Ivry Sur Seine
Nous vivons sous un système ubuesque en france. Il serait temps de demander au peuple son avis au lieu de lui imposer des lois stupides et répressives!
#98 - Le 05 février 2011 à 15h49 par JeanJean, Paris
UN JOUR LE COURAGE FRAPPE À LA PORTE DE LA PEUR ET DEMANDE : "QUI EST LÀ ?" LA PEUR RÉPOND : "LA PEUR". LE COURAGE ENTRE, ET IL N'Y A PERSONNE.
#99 - Le 05 février 2011 à 17h51 par caquineau
Pour les villages qui n'ont pas de PLU, donc suivent les règles du RNU, le conseil municipal peut par délibérations accorder des permis de construire ou autorisation de travaux (si moins de 20m2) afin de maintenir la population dans les hameaux, et parfois maintenir ainsi une école ouverte. Bien sur avec phyto épuration, toilettes sèches si pas de réseaux à proximité
#100 - Le 05 février 2011 à 18h07 par linorento, Nantes
qu' attendent nos élus ( plus nombreux à gauche qu' à droite )les lois peuvent se faire donc peuvent se défaire
que l' on ajoute au PLU des zones pour mini-villages afin d' implanter des HLR
Habitations Légères de Résidences c'est quand pas difficile nom de dieu !
#101 - Le 05 février 2011 à 20h07 par gianni, RezÉ
gilles , viens dans mon oliveraie en espagne tu y seras bien & tout gratos évidemment
amitiés
#102 - Le 05 février 2011 à 20h37 par Massart, Douai
Je découvre cet article consacré à Monsieur Bernier, et je dois dire que je suis consterné par ce qui lui arrive.
Les lois devraient servir à protéger les citoyens, à préserver leurs libertés, mais en aucun cas elles ne doivent devenir le fer de lance de politiques répressives destinées à "couler" les individus dans un moule unique.
Aujourd'hui plus que jamais, je crois qu'il est nécessaire de manifester notre solidarité à ceux qui sont victimes de cette répression et de saluer le courage dont ils font preuve en osant assumer leur volonté de vivre autrement.
#103 - Le 05 février 2011 à 22h31 par Michael, Toulouse
C'est à la base base même de la liberté individuel que l'état et son système corrompu s'attaque...Si nous nous laissons faire ( ce qui est en train d'arriver ! )les enfants de demain ne seront que des esclaves formaté et non plus des hommes...Tenez-bon...mon cœur est avec vous...
#104 - Le 05 février 2011 à 22h39 par Anger, Ancenis
indignée, révoltée, dans quel monde vivons nous? Celui dirigé par le pouvoir et l'argent. Peu de mots pour décrire la colère que cette situation provoque en moi. l'égalité n'est pas de rigueur, la fraternité de moins en moins et la liberté de l'homme n'existe plus!!!!!!!!La connerie et l'absurdité de ce putain de monde. J'ai honte, honte!!!!
#105 - Le 06 février 2011 à 01h02 par milarta
je suis peiné et j'ai de la colère. on nous prive de liberté. il faut que ca cesse et que cette lois soit revissé.
#106 - Le 06 février 2011 à 10h00 par Agnès, 49
bonjour,
je connais guérande pour y avoir habité et travaillé.
quelle honte cette attitude des élus locaux qui ne soutiennent pas leur population.
quelle honte ces hommes d'état qui ne pensent qu'au pouvoir et à l'argent.
quelle honte toutes ces affaires (MAM en tunisie : MAM = Mensonges Après Mensonges !!)
quelle honte ces citoyens qui marchent comme des moutons sans jamais réagir ou disent qu'on n'y peut rien... ils préfèrent se laisser tondre sans réaction.
mais aussi quelle honte ces personnes qui dénoncent, discutent, prennent conscience mais ne font rien...
quelle honte ces journalistes qui ne cherchent que le buzz et ne parlent pas des vrais problèmes, il est vrai que l'info est aussi à la botte de l'état.
quelle honte cette fausse démocratie qui joue avec la peur des gens...pour rendre les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
j'ai essayé de m'investir en politique chez les écologistes mais ils sont comme les autres : timorés et plus prompts à chercher des amis connus qui les représentent plutôt que s'engager auprès du peuple et mettre des solutions en place.
je les ai laissé tombé... mais qui pourra bien représenter le peuple aux élections, quelqu'un qui n'aura que le but de servir sa patrie, défendre l'égalité, la liberté et la fraternité (c'est à dire la solidarité) ???
#107 - Le 06 février 2011 à 11h36 par EON A.
ce n'est pas exact de dire que presque tous les députés ont voté ce texte.

Voici le lien avec les résultats des votes:
http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0675.asp
#108 - Le 06 février 2011 à 11h48 par Lagrois, Montauban
Et il en ira ainsi de tout ce qui ne rentre pas dans les cases. C'est un fascisme insidieux qui essaie de s'installer. Quelqu'un disait" le silence des chaussons peut cacher le bruit des bottes. " Si le petit nerveux ne passe pas en 2012, la droite fera son droit d'inventaire et s'apercevra qu'i la été trop loin, beaucoup trop loin. Mais ils auront collaboré à la destruction du moindre espace de liberté. Messieurs ma haine à votre égard est immense, plus grande encore que votre soif de pouvoir. Un jours tous les canuts du monde demanderont justice comme en Tunisie comme en Egypte
#109 - Le 06 février 2011 à 15h25 par Bruno Jean PALARD, Toulouse
Bonjour,

Y-a-t-il quelqu'un qui va bien vouloir répondre aux questions concrètes posées par, entre autres et désolé si j'en oublie:

Régnier Didier, Dédé, Vivi, nicolas (La Perche)

bien vouloir réagir aux propositions d'actions concrètes faites par:

Pierre Meunier, caquineau, linorento

Quand on pose des questions simples, qu'on suggère ou propose des choses, etc. il me semble que la moindre des courtoisies est de répondre ou de réagir, non?

Ça montrerait au moins qu'on a de la suite dans les idées et un réel désir de faire avancer et bouger les choses, qu'on est vraiment concerné et qu'on ne se contente pas de se lamenter stérilement comme la plupart des commentateurs ci-dessus (sauf ceux que j'ai cités) le font!

Quant à moi, mes questions sont les suivantes, posées à Gilles Bernier et/ou bien aux journalistes et/ou bien à celles et ceux qui les connaissent et/ou connaissent l'affaire:

- quels sont les griefs "officiels" retenus contre Gilles Bernier qui ont motivé la mise en demeure de quitter les lieux?

- y-a-t-il des associations ou autres qui ont été sollicitées par Gilles Bernier pour l'aider à réagir et aussi l'aider à se loger de façon suffisamment satisfaisante afin qu'il poursuive son activité agricole sur son terrain en attendant que cette affaire soit réglée?

- Et si oui lesquelles?

Mes coordonnées courriel pour réponse(s):

brunopalardAROBASEfree.fr

Merci pour Gilles Bernier et toutes celles et tous ceux confronté(e)s à ce genre de difficultés.

BJP
#110 - Le 06 février 2011 à 15h51 par Zak Malinov, Indignation
Agnès, je me reconnais dans tes lignes et ça fait plaisir .. nous sommes d'accord : le système politique actuel est à revoir, tout comme la constitution, tout comme la portée des pouvoirs de nos élus, tout comme l'accès au soin pour tous, tout comme la liberté de la presse, etc. Je n'ai plus qu'une idée en tête : une 6ème République (la 5ème date de.. 1958!!) Rappelez-vous que résister c'est créer [dixit les résistants comme Stephane Hessel, Lucie Aubrac, Jean Moulin] alors on active nos cerveaux et on imagine des moyens d'actions -
#111 - Le 06 février 2011 à 16h36 par albert
Je ne comprend ps tout dans ces terrible histoire de Gilles Barnier:
1) la loi LOPPSI a été votée par l'AN en février 2010 (la gauche, verts PS PC a voté contre:pourquoi dire le contraire?)
2)la loi LOPPSI2 a été votée par le Sénat début 2011, et la gauche a de nouveau voté contre. Pourquoi ne pas le dire
3)les ennuis de Gilles Barnier ont commencé en 2008: ce n'est donc pas la loi LOPPSI2 qui s'est appliquée?
4) je suis contre cette loi LOPPSI2; donc on gagne a être précis et à éviter les amalgames, et les contrevérités, si on veut convaincre, ou alors c'est l'inverse que l'on souhaite?
#112 - Le 06 février 2011 à 22h53 par clara
ce n'est pas pour une raison de sécurité. la réponse se trouve dans le texte en fait

"
Les gens qui utilisent la cabane, la tente, le tipi, la yourte, l'habitat troglodyte, ont fait des choix avant la crise. Je n’emprunte pas sur 50 ans pour endetter mes enfants »."

Voila ce qui déplait fortement a ce gouvernement totalitaire.
un homme libre, autonome, sans dette , voila qui est dangereux

Ce qu'il faut c'est que tout le monde rentre dans le rang, s'endette un maximum ainsi nous serions plus dociles
a présent les choses sont claires
#113 - Le 06 février 2011 à 23h03 par Hoefler, Briey En Lorraine
la honte pour un pay comme la France d'être dirigé pas de tels incapables. aucun discernement.
si c'est pour chasser l'homme des décisions humaines, il n'est point besoin de politiciens, un ordinateur et quelques robots devraient suffire.
je suis syndicaliste engagé et ma rage n'est pas prête de retomber quand je vois de tels comportement.
de Lorraine, je ne vois pas trop comment aider mais je suis de tout coeur avec toi Gilles, tiens bon, 2012 n'est pas loin.
#114 - Le 07 février 2011 à 00h38 par Bruno Jean PALARD, Toulouse
Bonjour,

Y-a-t-il quelqu'un qui va bien vouloir répondre aux questions concrètes posées par, entre autres et désolé si j'en oublie:

Régnier Didier, Dédé, Vivi, nicolas (La Perche)

bien vouloir réagir aux propositions d'actions concrètes faites par:

Pierre Meunier, caquineau, linorento

Quand on pose des questions simples, qu'on suggère ou propose des choses, etc. il me semble que la moindre des courtoisies est de répondre ou de réagir, non?

Ça montrerait au moins qu'on a de la suite dans les idées et un réel désir de faire avancer et bouger les choses, qu'on est vraiment concerné et qu'on ne se contente pas de se lamenter stérilement comme la plupart des commentateurs ci-dessus (sauf ceux que j'ai cités) le font!

Quant à moi, mes questions sont les suivantes, posées à Gilles Bernier et/ou bien aux journalistes et/ou bien à celles et ceux qui les connaissent et/ou connaissent l'affaire:

- quels sont les griefs "officiels" retenus contre Gilles Bernier qui ont motivé la mise en demeure de quitter les lieux?

- y-a-t-il des associations ou autres qui ont été sollicitées par Gilles Bernier pour l'aider à réagir et aussi l'aider à se loger de façon suffisamment satisfaisante afin qu'il poursuive son activité agricole sur son terrain en attendant que cette affaire soit réglée?

- Et si oui lesquelles?

Mes coordonnées courriel pour réponse(s):

brunopalardAROBASEfree.fr

Merci pour Gilles Bernier et toutes celles et tous ceux confronté(e)s à ce genre de difficultés.

BJP
#115 - Le 07 février 2011 à 09h40 par Eliane, Romagne
Cet exemple devrait être relayé par tous les medias à la une et aux heures de grande écoute et devrait etre soumis au jugement d'une commission europeenne ou autre internationale. Il y a ici effectivement violation des droits de l'homme.
Ne peut-on saisir une autorité juridique nationale ou internationale sur ce genre de problème ?
#116 - Le 07 février 2011 à 09h52 par Paty, MÉdoc
Je vous soutiens à 200%, vous Gilles, mais aussi Léa et Tom à Toulouse et tous ceux qui ont fait le choix de vivre "autrement" dans le respect de l'homme et de son environnement.
Plus on sera nombreux à dire NON aux lois imbéciles et répressives plus nous aurons de chance d'évoluer vers un monde sain et respectueux. Ensemble, faisons de 2012 notre année, celle des vraies et bonnes résolutions pour laisser à nos enfants une terre qui vaille la peine de vivre.
#117 - Le 07 février 2011 à 13h20 par le viavant samuel, Mon Camion
c est une honte , c est a gerber cette société .mais que croivent t ils ,qu esperent ils ???ils croivent qu on va se mettre a genoux .
Moi personnellement sa me révolte ,sa ne fait que mointer en moi cette colere ,cette rage .courage a lui et on lache rien ,c est nos vies ,nos opinions,nos idées qu ils veulent asservir .NO PASARAN
#118 - Le 07 février 2011 à 15h23 par Forget Anne, La ForÊt Du Temple
La solution est de partager nos habitations, nos forces de travail et nos ressources, non?
Tu peux me contacter, si tu veux.
#119 - Le 07 février 2011 à 16h42 par Jovelin Hervé
Je suis indigné au plus haut point.

Les dérives autoritaires de nos sociétés et de nos États sont terrifiantes. Si cela fait bien longtemps que nous ne sommes plus en démocratie, il faut constater que nous ne sommes plus dans un état de droit qui permet à chacun de conduire sa vie comme il le souhaite.

Les menaces et l'absurdité, nourrit par l'esprit pervers de la délation, jaillissent de toute part accroissant les risques et les dangers pour les citoyens.

Il serait temps que quelque chose se passe avant que ça ne dérive vers le pire.

Le pire est encore et toujours certain, ne l'oublions pas.
#120 - Le 07 février 2011 à 19h21 par RABALLAND, Nantes
Bonjour!
Nous nous permettons de vous contacter pour vous parler de la loi LOPPSI 2.
Nous sommes un jeune collectif d'Anti-Loppsi sur Nantes qui, depuis ces dernières semaines, a mis en place des actions, des manifestations, mais voila; les moyens nous manquent.
Nous ne sommes malheureusement pas assez et le constat est clair: la population n'a pas assez d'infos sur cette loi indigeste! (c'est ce qui nous a posé problème lors des mobilisations précédentes)

Nous souhaiterions donc, dans un premier temps, pallier à cette désinformation tout en rencontrant le plus de personnes, d'associations, d'organisations, de partis ou syndicats qui défendraient la même cause que la nôtre.
Nous voulons agir; plus les jours passent et plus nous nous renforçons sur le sujet, seulement voilà, le temps manque et nous aimerions passer la vitesse supérieure. Notre prochaine mobilisation est prévue, idéalement, pour dans 2 semaines , nous voudrions réellement qu'elle soit une réussite et qu'elle marque les esprits...

Que dire de plus hormis que vos conseils, propositions, contacts, engagement à nos côtés (où l'inverse) nous feraient le plus grand bien....
Dans l'attente impatiente de vos réponses, cordialement,

Anti-Loppsi-Nantes

[ci-joints, nos sites et contacts]
http://anti-loppsi2-nantes.tk/
NO.LOPPSI@groups.facebook.com
#121 - Le 07 février 2011 à 19h27 par LAGRENE , Le Val
Continuez a voter UMP et ce genre de lois seront de plus en plus courante mais surtout ne venez pas vous plaindre après
#122 - Le 08 février 2011 à 11h16 par riesenmey michele, Asserac
gilles bonjour mon ami. quelle honte que cette loi soit passée! nous vivons dans une région ou des quantités de maisons sont inocupées , certaines restent vident à l'année.messieurs les maires, délogez et relogez.!.gilles va vivre en Afrique ! tu connais bien , la France devient de plus en plus un pays de merde, tu te bats contre des moulins... mais réponds aux gens qui te proposent un lieu possible hors d'ici ... je t'embrasse , je te l'ai deja dit viens deja nous voir et accepte les aides...
#123 - Le 08 février 2011 à 11h39 par Falzon
Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen: Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Je pense pas avoir besoin de commenter plus.
#124 - Le 08 février 2011 à 13h00 par Mathieu.a
Il ne nous restera bientôt que les armes pour ne pas se voir délogés, maltraités, stigmatisés.
Ce sera à contre coeur, mais je les prendrait.
#125 - Le 08 février 2011 à 13h02 par Paulo
J'arrive un peu tard sur ce blog, mais je constate que les choses sont dites, etc. Aucun commentaire ne soutient la loi LOPPSI2, même si le cas de Gilles visiblement est issu d'autres lois sécuritaires ou pas, selon les décisions, arrêtés etc de sa commune.
Je pense aussi qu'il faut relativiser- non pas sa situation, je la comprends et ça me révolte- mais je pense qu'il ne faut pas englober tous les députés -certains ont vraiment débattu contre ce point concernant les habitats légers, les alternatives au logement en dur, la liberté et l'écologie, les droits de l'homme etc- tous les élus de sa commune qui, pour certains, n'ont pas forcément été mis au courant, Europe-écologie qui fait un travail remarquable sur la région, tous les proches ou non qui, en cette période ont sûrement apporté leur soutien à Gilles et proposé des solutions, utilisé les moyens donnés (écrire à leur député pour l'inviter à ne pas voter la LOPPSI 2, signer des pétitions pour Tom et Léa etc). Non, mon discours n'est pas angélique, il se base sur la connaissance de la société qui, on le sait n'est ni blanche ni noire globalement, et on a souvent bien du mal à repérer ceux qui oeuvrent pour ou contre telle cause. Ceux-là ne doivent pas se retrouver dans le même panier que les autres.
Que proposer ? Individuellement, être dans le "faire" comme dit Gilles dans son commentaire. Au jour le jour, vivre nos convictions, les faire connaître,utiliser les moyens à notre disposition : lettre ouverte, pétition, participation aux conférences etc, prise de position ou questionnement près de nos élus, la mise à disposition de terrains ou de toit aux personnes en difficulté comme Gilles pour repartir à zéro, se refaire le moral...
Ensemble, il y a les manifs, le soutien des causes justes par nos voix réunies dans des articles, des revues, des occupations de terrains etc
Dans le cas de Gilles, nos commentaires lui apportent déjà un soutien psychologique qui vont le booster et lui redonner le courage de continuer à vivre sa philosophie. Je relis son propre commentaire et je me dis que nous n'avons plus qu'à bâtir avec lui "ce changement inévitable en germination". nous nous sommes indignés, résistons.
#126 - Le 08 février 2011 à 14h44 par Eude
qui propose une action ? j'ai lu qu'on songeait à la 6ème République ? comment ça se passe ? où on commence ?

1789 n'est plus qu'un symbole mille fois récupéré, il est temps de créer du neuf
#127 - Le 08 février 2011 à 17h00 par L'Embrouille, Lille
Envie de vomir sur "Liberté, Egalité, Fraternité"...

Aidons-nous, trouvons des alternatives, Un autre choix de société ne peut se passer que par le citoyen, par des collectifs.
Créations d'écovillage, rassemblons nos connaissances et nos motivations.
#128 - Le 08 février 2011 à 17h16 par Soubiran, Grenoble
Comment les politiques peuvent'ils ne pas avoir honte!!
Courage à vous Gilles, des types comme vous il y en a peu, et votre démarche d'habitat respectueux de l'environnement devrait être un exemple!
#129 - Le 08 février 2011 à 17h55 par Vräal, 30 Gard
Ma copine et moi nous sommes fixé comme objectif de s'acheter une yourte pour vivre comme nous le souhaitons vraiment sens dépendre du system politique industriel commercial et toute ces chose qui sont anticonstinutionel.

Mais après prise de connaissance de cette loi loppsi2, je commence a redouter cella me fait peur, la france déperie, la terre se meure sur l'incapacité mental de l'espece humaine.

Quoi faire, comment faire... des questions qui a mon avis devrait se posser tout ls français.

Le cas de Gille me fait mal au coeur, mais il ne faut pas oublier que des centaines de personnes à travers la france sont dans une situation similaire.

En esperant de tout mon etre que les français prendrons conscience d se qui se passe dans leur pays.

UNE PENCEE POUR GILLE ET TOUS LES AUTRE DANS LE MEME CAS.

peace.
#130 - Le 08 février 2011 à 23h04 par pascal viaud, Clis
je découvre l'histoire de gilles aujourdf'hui car je n'habite plus à clis toute l'année ; il a été mon voisin pendant longtemps ; je l'ai vu aider les autres , jeunes et anciens ,et créer une atmosphère dans le quartier;
quand il nous a quitté , nous avons tous perdu quelqu'un d'important pour nous.
il est scandaleux que nos élus , pour 3700 euros aient perdu le minimum du sens du service aux autres , ce pour lequel nous les élisons , et laissent une famille adorable risquer de se déliter.
à bientôt gilles
#131 - Le 08 février 2011 à 23h57 par souchaud, BrianÇon
je commence à vraiment m'inquiéter sur les masses de loi usurpatrices de nos libertés votées et mises en applications dans l'indiférence méme de chacun...
#132 - Le 09 février 2011 à 13h42 par Michel
Nous véhiculons ce message, à travers le forum, et nos sites les-cabanes.com et habitat-alternatif.com. Courage à tous.
#133 - Le 09 février 2011 à 17h22 par Nomads, Planete Terre
bonjour,honte a tous ceux qui ont contribué a ce qui ces passé.Je pense que ce n'ai que sa en plus parmi tous ce qu'ils nous mette dans la gueule,ce qui est curieux ces que tous le pouvoir d'achat augmente + l'oppsi ect et personne ne bouge,il se passe rien,jamais le carburant n'a atteint des sommet aussi haut et personne dit rien l'oppsi passe et presque personne ne dit rien.Alors j'ai une question "que faut il,qu'ils nous fasse pour que sa pet pour de bon?"
Je souhaite bon courage a tous ceux qui vont tous perdre,et puisque qu'il n'y aura plus rien a perdre ...
#134 - Le 10 février 2011 à 11h42 par chanchevrier, Belesta
Bonjour,

Merci pour cet article qui nous offre encore une fois, un goût amer quant au virage que prend notre pays.
Nous ne devrions plus aujourd'hui regarder simplement, et subir, mais agir ENSEMBLE (comme le disais la campagne de monsieur Sarkozy...).
Le coût de la vie augmentant sans cesse, les marges de manoeuvre pour les personnes en difficulté sont de plus en plus restreinte, NOTRE alternative reste la mobilisation en masse, avant que tout le peuple ne se voit désamparé de tout droit.

Sommes-nous toujours en république??

A mon sens, les orientations de vie plus simple et plus écologique, qu'à adopté Gilles, sont des exemples que nous devriont tous prendre. Notre planète souffre, la politique se bat soit disant pour améliorer notre environnement, mais malheureusement, les chemins choisient par certains... ne sont pas celles de l'état, et donc, innacceptable... Devons nous vraiment attendre que l'état nous dises ce qu'il faut faire pour respecter notre environnement??

Pensée pour Gilles, bon courage pour l'avenir, ne perdons pas espoir.
#135 - Le 10 février 2011 à 12h03 par seb goff
changer le décor mais mais le fond reste le même. il y a des temps plus difficile que d'autre et celui-là a un vague gout de deja vu dans des manuelles d'histoire. çà va etre dure pour nous, mais de 1929 à 1945 cela à été difficile aussi.c'est quand que l'on nous foutra la paix!
#136 - Le 10 février 2011 à 14h24 par gilles bernier, Guerande
merci pour tous vos messages de soutien , je demande un peu de temps à celles et ceux qui attendent des réponses merci
#137 - Le 10 février 2011 à 15h33 par Meera, Fort De France
Le cas de Gilles me désespère. Moi aussi, je rêvais d'une vie comme celle qu'il a eue le courage de se construire, en communion avec la nature...
Une pensée pour lui, sa famille et toutes les personnes dans sa situation.
Amour et paix
#138 - Le 10 février 2011 à 20h35 par Pircak, LiÈge, Belgique
Bonjour, cela me fait peur quand je lis ce genre de choses. Ce mode de vie est l'avenir, le seul qui préserve réellement notre terre et voici qu'on l'interdit. Que deviennent tous ces messages visant à agir et à vivre de façon écologique alors qu'on nous punit de l'autre.
Il y a des campings avec des yourtes...le terrain doit-il devenir "camping" pour être protégé de telles actions.
Comment peut-on préférer mettre une famille à la rue, rendre un homme dépendant du système plutôt que d'encourager de telles démarches. Je ne vois en effet que le souci pour le gouvernement de toutes ces taxes qui ne tomberont pas dans son escarcelle !
Je me sens révoltée, en colère !
Courage de la Belgique Gilles ! Et aussi pour tous ceux qui sont dans la même situation.
#139 - Le 11 février 2011 à 00h38 par beluga, Carhaix
Le secrétariat d'EUROPE ECOLOGIE LES VERTS à l'Assemblée nationale a fait parvenir cette réponse après un mail transmis en Centre Bretagne qui relatait -entre autres- que Noël Mamère, par ailleurs porteur début 2009 à l'Assemblée Nationale d'un projet de loi sur l'habitat écologique, choisi, léger, citoyen n'avait étonnament pas voté contre la LOPPSI 2 et le 32 TER A en particulier.

Il se trouve que beaucoup plus de députés dits "de gauche" n'ont pas voté, que de droite.
bien sûr comme on le lira plus bas "les votes sont acquis d'avance", ce qui est une curieuse interprétation de son devoir de citoyen élu.
Et si nous nous avisions de faire pareil ?
S'abstenir de voter à gauche ou même EELV ? C'est une idée qu'on nous donne là...
Et ces députés ne seraient tout simplement pas là pour le dire.
Alors un peu moins d'hypocrisie et d'aveu de débordement par la quantité de travail, de commissions, d'amendements et autres rapports : le moins qu'on attend d'un élu c'est qu'il soit présent au moment des votes ou bien qu'il en donne le mandat.

Concernant le bug informatique, je veux bien y croire, mais mollement : tellement difficile à prouver...

Je précise aussi pour en finir avec les coquilles de l'article que Gilles a accordé au journaliste de ces colonnes qu'aucune obligation de délation n'a été donné aux maires de ce pays par la nouvelle loi; ceci est le texte d'un SMS qui a circulé plus vite et plus large que les meilleurs sites qui se sont penchés sur la question.
Dont acte.

Oui, l'histoire de Gilles est antérieure à ce vote scélérat, délinquant et liberticide, il n'empêche.
La plupart des habitants de yourtes de ce pays vivent, soit en règle d'urbanisme, soit avec la tolérance de leurs élus.
C'est toujours ô combien attristant de constater qu'en l'occurence ce sont des élus normalement au fait des questions d'agriculture biologique et de sa stagnation en surface sur l'hexagone, au fait des questions de précarité,au fait des questions de renaissance du marais salant après les années sombres de la fin des 30 glorieuses où le pire était prévu sur toute cette zone et n'a été évité que par l'acharnement d'une poignée aux allures de terroristes de l'environnement que l'Etat se charge toujours de désigner comme l'ennemi intérieur, ainsi qu'il le fait de la marionnette islamiste pour déclencher des guerres à l'extérieur où nous répondons présents, enfin, nous...pas nous...
Pas nous qui avons voté, pas nous qui nous tairont, qui laisseront faire.
Mais nous qui demanderons des comptes, même après la promulgation qui ne devrait tarder, nous qui serons un peu plus unis et nombreux devant les bulldozers quand ils viendront.

Et ce sera une excellente occasion pour une presse grand public baillonnée entre l'auto-censure et la complaisance de venir aux nouvelles du front de la misère et de l'alternative éco-logique.

Oui, les précurseurs ont toujours tort.

"AUJOURD'HUI NOUS NE SAVONS PAS CE QUE NOUS DEVONS FAIRE, MAIS NOUS DEVONS AGIR TOUT DE SUITE, CAR NOTRE INERTIE POURRAIT BIENTÔT AVOIR DES CONSÉQUENCES DÉSASTREUSES.
PLUS QUE JAMAIS, NOUS SOMMES CONTRAINTS DE VIVRE COMME SI NOUS ÉTIONS LIBRES.
Slavoj Zisek

A loulou, à gilles, à tous : à très bientôt.

beluga

Copie de mail :
De : Barbara Pompili
Envoyé : lundi 7 février 2011 12:59



Bonjour,



Comme les députés Europe Ecologie Les Verts ne sont que 4, le travail se fait en flux tendu avec des agendas de passage des textes en commission et en séance qui changent parfois du jour au lendemain.

Sur décembre et janvier, Noël a du jongler sur 4 textes : LOPPSI 2, Défenseur des droits, Garde à vue et Bioéthique, sachant que parfois les dates d'examen en commission d'un texte coincidaient avec le passage en séance d'un autre. Par exemple, le 15 décembre passait en commission le défenseur des droits et en séance la LOPPSI !

Comme pour chaque projet de loi il faut, dans la mesure du possible, lire les textes et les rapports, échanger avec les assoc concernées et les commission d'EELV, rédiger des amendements pour la commission et d'autres pour la séance (car le texte change entre les deux), je vous laisse imaginer la masse de travail que cela représente !!!



Concernant la LOPPSI2, sujet qui tient à coeur à Noël, il a fait tout le travail de préparation, il est intervenu en séance à plusieurs reprises sur le sujet, comme vous pourrez le voir dans les compte-rendus ci-dessous. Il a d'ailleurs suivi également tous les textes sur le sujet qui ont été étudiés à l'Assemblée depuis l'arrivée de Sarkozy, il y en a un paquet !



Comme vous le savez certainement, les votes dits "solennels" n'ont pas lieu le même jour que l'examen du texte. Ce jour-là, il y a simplement l'explication de vote et le vote. Pour la LOPPSI 2 il s'agissait d'une deuxième lecture (voir le vote en première lecture sur le lien : http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0478.asp ). Pour l'explication de vote, en raison d'un tourniquet interne à notre groupe (GDR, qui rassemble notamment des communistes et des écologistes), la parole était aux communistes.



Le fameux jour du vote solennel, Noël avait un engagement de longue date qu'il avait déjà repoussé, justement à cause de l'encombrement parlementaire de fin d'année. Comme il n'avait pas de temps de parole et qu'il ne pourrait pas s'exprimer en séance, il a prévenu le groupe qu'il ne pourrait être présent au moment du vote. D'habitude dans ce cas le groupe donne une délégation de vote à un autre député qui peut ainsi voter à la place du député absent. C'est une sorte de vote par procuration. C'est ce qui aurait du se passer et Noël aurait ainsi été inscrit comme votant. Or ce jour-là une erreur informatique au groupe a fait que cette délégation n'a pas été prise en compte. Cela explique l'absence de Noël à ce vote.



C'est dommage, effectivement. Mais qu'est-ce qui était le plus important ? Que Noël bosse sur le projet de loi, passe des heures en commission et en séance pour défendre nos idées et déposer des amendements, ou qu'il soit juste là 5 minutes un mardi après-midi pour appuyer sur un bouton (alors que les votes sont acquis d'avance, l'UMP ayant la majorité à elle seule) ? Il ne faut donc pas se contenter de regarder juste une absence à un vote mais tout le travail accompli depuis des mois !!!



Pour info je vous mets ci-dessous l'intervention de Noël Mamère en discussion générale sur la LOPPSI 2 le 14 décembre dernier, et une de ses interventions en première lecture du texte.



Cordialement,




Barbara Pompili

Coordinatrice des député-e-s EELV
Secrétaire générale adjointe
Groupe de la gauche démocrate et républicaine
Assemblée nationale



ndlr : je ne vous fais pas suivre les dites interventions afin de ne pas surcharger une réponse déjà bien longue, merci de votre compréhension.
#140 - Le 11 février 2011 à 15h26 par tejomaya, Six Fours Les Plages
Cette histoire est ahurissante. Pour moi, votre démarche initiale représentait le symbole d'une vie plus "normale", en contact avec la nature, que ma vie "speedée" en permanence.
La roue tourne heureusement. Espoir pour cette année.
#141 - Le 12 février 2011 à 08h43 par macabane
«Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_la_servitude_volontaire

Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr'un est un ouvrage rédigé en 1549 par Étienne de La Boétie à l'âge de 18 ans. Sa première publication date de 1576.

Ce texte consiste en un court réquisitoire contre l'absolutisme qui étonne par son érudition et par sa profondeur, alors qu'il a été rédigé par un jeune homme d'à peine 18 ans. Ce texte pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaye d'analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport « domination-servitude »).

En clair, à tous ceux et celles qui avez pour projet de vivre en yourte et autres modes de vie alternatifs, ne vous gênez pas ! Réalisez-le au lieu d'avoir peur et d'y renoncer !
Plus nous serons nombreux à opter pour ce type d'habitat, plus nous pourrons nous fédérer, former une "corporation" unie et soudée reliés les uns aux autres, et plus on parlera de nous ce qui servira notre légitimité et fera des émules. Alors, merde, ne vous gênez pas ! Vivez vos désirs, libérez-vous ! Libérons-nous !!!

Et n'imaginez pas que des échéances électorales vont changer la donne, ne comptez pas sur les "élus" !

Pressé sur sa droite, le gouvernement socialiste tenta de raccrocher les wagons avec sa Loi sécurité quotidienne (LSQ), adoptée dans l’urgence, aux lendemains des attentats du 11 septembre 2001, pack sécuritaire mêlant tout à trac lutte contre le terrorisme et les nuisances sociales, et qui, la première, organisa la surveillance de l’internet, et celle des cages d’escalier des immeubles de banlieue, deux mesures souvent associée à la droite, mais qui furent bel et bien initiées par un gouvernement socialiste.

source : http://owni.fr/2011/01/19/lois-securitaires-42-vla-les-flics/

Les hommes sont responsables de leur assujettissement au pouvoir. En un mot, la tyrannie repose moins sur la répression que sur la dépossession volontaire de la liberté.
#142 - Le 12 février 2011 à 10h02 par gachet stéphane, Grigny
nos hommes politiques nous laissent plus que deux alternatives mourir a petit feu ou le suicide honte a nous la france pays de libertée égalitée fraternitée et l'ont nous demande de chanter la marseillaise j'ai envie de vomir
#143 - Le 12 février 2011 à 10h16 par Bruno Jean PALARD, Toulouse
Rappel:

celles et ceux qui savent qqchose de concret sur cette affaire et/ou qui sont en contact avec Gilles Bernier, donnez-nous s'il vous plaît des infos pour contacter les intéressés ou les assos ou collectifs qui s'en occupent (si elles/ils existent mais j'en doute maintenant..)

Sinon on va pas pouvoir faire grand-chose à part une nouvelle fois se lamenter et refaire le monde dans un fil de commentaires ou sur un blog pour gérer au mieux nos culpabilités...

Gilles, où êtes-vous?

Répondez, je vous en prie!

BJP
#144 - Le 12 février 2011 à 13h11 par PIETTRE, Paris
Moi je suis outré de ce qui arrive à Gilles. Je suis en projet ecovillages,permaculture sur Madagascar. Je vais faire mon possible pour étendre l'association 1901 pour trouver une solution village yourtes en terrain propriétaire.
C'est quoi cette histoire de sécurité. Moi je pense que cela ne rapporte pas à l'état ce choix de vie.C'est laid d'obliger des personnes à suivre une ligne décidée et pas une autre.
#145 - Le 12 février 2011 à 21h34 par Paulo
Je viens répondre au nom de Gilles qui n'a pas internet à sa disposition et qui regrette de ne pouvoir le faire lui-même.
Si, si son histoire est bien réelle, mais soyez patients, il va se manifester plus longuement comme il vous l'a déjà dit (cf commentaire 136). Il est conscient de la réalité de vos soutiens, et vous remercient de toutes vos propositions d'aide.
Il vous répond dès que possible.
#146 - Le 13 février 2011 à 15h44 par lancelot, Pornic
liberté, égalité, choucroute!!!en gros ferme ta gueule et paye!!!!!!!!!
#147 - Le 13 février 2011 à 20h31 par Débla, Le Cannet 06
Je crois que nous sommes nombreux(euses) ici à comprendre que Gilles n'a pas accès à internet .. Le comble serait qu'en plus il culpabilise de ne pas venir répondre assez vite !!!
Quand un homme fait face à une telle situation il doit d'abord rassembler ses forces pour tenir debout....
#148 - Le 15 février 2011 à 00h23 par Bruno Jean PALARD, Toulouse
Bonjour Débla,

Sachez seulement que mon appel insistant a bien été entendu par Gilles lui-même.
Je vous rassure: il ne culpabilise pas, il est bel et bien debout et sait compter autant sur ses propres forces que sur celles de certain(e)s autres par lequel(le)s il se sent maintenant réellement entendu et respecté.
#149 - Le 16 février 2011 à 11h10 par bagur jean-paul, St Laurent Des Arbres
que dire de plus
si non , soutenir gilles
il faut avoir du courage et qu'il continu dans son idée
peut être qu'un jour la france se reveillera
#150 - Le 16 février 2011 à 21h02 par féléan
Triste France!! Honte à nous, nous faisons tout de travers; mais je pense que Mr Bernier ne devait pas payer de taxe d'habitation!! et aujourd'hui a t'il vraiment le "droit" d'habiter son mini-van??? ou allons nous le mettre sous un pont?? Merci à ceux qui sont payé bien trop cher pour passer leur temps à nous trouver des lois dont on se passerai bien! courage à Gilles!
#151 - Le 17 février 2011 à 07h46 par Débla, Le Cannet 06
En espérant que votre situation s'éclaire, et que vous trouverez sur votre chemin les appuis nécessaires pour pouvoir vivre selon vos choix et vos critères de simplicité.
C'est la modestie qui me touche dans les cas comme le votre, recevez mon grand Respect...
#152 - Le 17 février 2011 à 09h24 par LEMAIRE Nadine, Colleret
quel monde! Ou allons-nous si nous laissons encore le pouvoir aller plus loin? Nous ne sommes plus depuis longtemps en démocratie, mais en dictature...
bon courage à vous
#153 - Le 17 février 2011 à 09h38 par BIRIOUKOFF Françoise, Toulon
Comme à l'habitude, "on" se trompe de cible... Quel inique gâchis !
#154 - Le 17 février 2011 à 15h44 par olivier, Locmaria
est ce que le fait que le proprietaire soit d'accord sur l'occupation de ces lieux de cette facon est un critere? j'ai cru comprendre que si c'etait le cas la loi loppsi2 ne peut s'appliquer.
et pourtant pour Gilles cela n'a rien empeché... il parait que l'insalubrité doit etre établie (qui determine le seuil?).
désolée je n'ai pas mis le nez dans les textes officiels, mais je cherche à reperer le cadre d'application de cette loi, il semble assez large..!!
on est vraiment dans une politique qui cherche à éliminer tous ceux qui ne rentrent pas dans les cases...c'est effrayant...et cette pression par la delation ecoeurant. c'est la société que notre pays veut encourager?§
#155 - Le 18 février 2011 à 11h59 par jean-louis, Vitry Sur Seine
il y a bien longtemps que nos libertés se réduisent en notre beau pays. Beaucoup se disent que nous n'avons pas à nous plaindre car ici, nous ne mourrons pas faim, ni de soif, ni de maladie, mais il y a bien des moyens de détruire le dynamisme d'un pays et notre gouvernement actuel en est un grand représentant, préférant la finance à l'humain et pourant il soutient notre devise "Liberté -Egalité - Fraternité", mais ceux qui nous gouvernent en ont oublié le sens profond. Dommage pour nous !
Courage Gilles!
#156 - Le 18 février 2011 à 20h36 par Phil provost, Chambery
Gilles,

je viens de recevoir ta lettre et je viens d'ouvrir ce site.......
je vais t'appeler
phil
#157 - Le 21 février 2011 à 22h05 par Phil provost, Chambery
Bonjour gilles,

notre région et au sein de notre comité issu du mouvement contre la reforme des retraites, qui continue à se rencontrer 2 fois par semaine, nous proposons des actions contre cette loi: voici un bout de notre dernier CR:...et une bonne nouvelle que tu dois déjà connaitre...
5°) LOPPSI 2 : pas de décrets d' application
Recours du PS au Conseil d' Etat.
Bosser sur quelques thèmes "majeurs" par groupe
9 avril à Albertville : village avec Yourte, tentes, campement
Le CLAC Albertville demande de l' aide et a obtenu l' accord de la Mairie
Décision à prendre mercredi : avise-t-on la Mairie de Chambé sans demander
l' autorisation ? (Place de l' Europe, Verney ou ....?

6°) Saisonniers en grève en Savoie sont concernés par la LOPPSI .
Peut-on les contacter ? Présence à une AG ou aller les voir ?
*****************************
Voilà les nouvelles : je suis de tout coeur avec toi et cette loi est bien partie pour "partir"...........
Ur banne chistr ?
phil
#158 - Le 22 février 2011 à 11h31 par gilles bernier, Guerande
bonjour,comme chaque jour apporte une nouvelle info, nouvelles rencontres,il est difficile pour moi de répondre aussi vite que les familiers du net.j' arrete le temps ce matin. Avec l'article de presse océan du 17 février, vous avez compris que Yoann Daniel de Guerande-infos n'a rien inventé,je le voyais essayer décrire le flot du récit qui le noyait. Ce jour du 25 janvier les commentaires guérandais avaient déjà trois ans d'age... Nous restons a ses cotés.
J ai lu tous les messages, n'ayez pas honte restez droit, dignes, n'abandonnez surtout pas vos reves, partager-les,et si respirer est utile, la liberté nécéssaire, le reve est vital! La révolution quant a elle a commencé, je vois le bio à l'école, les maisons en paille, le 0 herbicides dans les communes, tous les films et débats populaires, les collectifs, les Pays du sud exploités qui voient clair, les prises de conscience partout... Oui il y a tiraillements, notemment entre les vieilles façons et les nouvelles "tentées", c' est le sempiternel choc générationnel, ou personne ne gagne! Faire, essayer, se changer aussi. je suis alle à Toulouse voir Léa et Tom qui ont vécu trois ans difficiles. Ces jeunes, aussi en tente, dans ce roulé-boulé de la justice, la loppsi2, les commentaires sur leur vie,la télé, l'administration.... Je reviend extremement peiné de savoir, que l'allumette de cet incendie, est toujours "derrière son carreau"...Que rajouter à ça ?.. Que la souffrance peut avoir mille visages ?.. Que dire, quel mot? Certainement un de trop pour tous les enfants qui attendent, eux, que nous plantions des fleurs...
#159 - Le 23 février 2011 à 10h13 par roby, Renac
laisser nous vivre comme on le sent.
#160 - Le 28 février 2011 à 12h57 par Morvan, Brest
La démarche de Gilles Bernier est honorable et pleine de bon sens. Aujourd'hui de nombreuses terres ne sont plus cultivées et mises en jachère. Pourquoi ne pas les utiliser pour vivre en harmonie avec la nature? Nos dirigeants politiques ne voient-ils que par la spéculation.Les problèmes des "traders" n'ont-ils pas été une alerte suffisante? Faut-il ne voir que par l'argent. Nous n'entendons de la bouche des dirigeants que de "pouvoir d'achat des français". Travailler plus pour gagner plus, pour consommer plus... Pour finalement polluer plus, détruire plus, s'empoisonner plus. N'est-il pas temps de changer de discours? De changer de mentalité? De vivre plus simplement, sans courir après l'achat d'une nouvelle voiture, d'un nouveau téléphone portable et autres moyens de consommation qui ne font qu'asservir, que rendre insatisfaits les pauvres gens conditionnés par la publicité étalées par les médias, les banques et autres organismes qui insitent à une consommation excessive. Il faut aujourd'hui se réveiller et les personnes comme Gilles sont un exemple pour monter la voie à suivre. Quel mal fait-il en vivant de la sorte? Ah oui,il n'a pas de crédit, il ne fait pas entrer d'argent dans les banques,il vit de peu, consomme peu, ne gaspille pas. Tout le contraire de ce que désirent les dirigeants politiques et ceux qui les commandent (les détenteurs de l'argent roi). Et pourtant, sans banir le progrès matériel, la vérité est là, dans ce mode vie. Bânir les grosses productions, les remplacer par des marchés locaux, par des petites entreprises qui s'entraideront sans l'aide des banques. Des producteurs et consomateurs qui ne cherchent pas à s'enrichir matériellement et qui respecteront dans leurs actions les populations, la nature et la vie en générale. Gilles a été écrasé avant de se développer mais sa volonté, son énergie, sa conscience sont indestructibles et transmissible Dieu merci. Nous devons penser à des modes d'action pour l'aider. Courage Gilles!
#161 - Le 02 mars 2011 à 16h07 par sylvie
Tiens, pourtant il y a quand même une chose claire, ici:


http://www.legifrance.gouv.fr/html/constitution/const03.htm

"Article 1er. - Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé."
#162 - Le 04 mars 2011 à 18h32 par Machine
Pour info, Tout justiciable peut desormais saisir le conseil constitutionnel lorsqu'il estime qu'une loi (deja promulguee) est a l'encontre de la constitution : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gpHExnJXO8uJk7oohrQYoPzL_Vxw
#163 - Le 04 mars 2011 à 22h12 par Lydie, Saint-andrÉ-des-eaux
Salut Gilles,

Voilà 30 ans que nous nous connaissons et même si nous ne nous voyons plus beaucoup depuis un certain temps... La vie qui va... ces rencontres sont toujours un plaisir.

Ce qui t'arrive, dont tu nous avais touché deux mots cet hiver, est tragique, déroutant... honteux !
De quel droit peut-on se prévaloir pour imposer une telle situation ? De quel droit peut-on inscrire de telles inepties de soi-disant sécurité dans une loi ? Elle est immorale cette loi qui empêche tout simplement les gens de vivre comme ils l'entendent, en toute simplicité, au plus près de la nature et sans rien demander aux banques !!!

C'est sans doute là la grande question : tu n'empruntes pas donc tu n'es pas !!! La société de consommation est incontournable que tu le veuilles ou pas ! C'est tout à fait dégueulasse.

Alors, si le cœur t'en dit, viens planter ta tente dans notre jardin, pas de problème ! (Pour la yourte c'est un peu étroit !!!) Quand tu veux... Et si tu as froid, il y a une chambre. ;-)

Tendresse,
Lydie
#164 - Le 11 mars 2011 à 16h50 par bernier gilles, Guerande
VENDREDI 11 MARS 2011
Aujourdhui le Conseil Constitutionnel viend de décider sur 13 points concernant la loi oppsi 2 dont la censure sur l'expulsion de personnes vivants sur un terrain........ merci
a vous de lire et suivre.
Un ptit rayon de soleil dans mon jardin.
#165 - Le 18 avril 2011 à 15h28 par Fatou NIVANS-DIOP, Lille
Fatou pour mon oncle Amadou au Senegal; j'ai lu sur l'informatique la situation de Gilles Bernier et présentement je ne peux y croire. Comment un Bernier peut-il dormir dans sa voiture, dans ce pays France, alors qu'ici nous rèvons tous d'y aller ? A moins que comme on le dit en Afrique, la démocratie se déplume. Chez nous il n'y a que les criminels traités pareillement, pas des gens comme celui la qui a donné son temps et son argent a essayé de nous aiguiller sur le chemin de notre développement. Il faut revenir nous avons besoin de tes réflexions, avec ton ami tu as tant fait au jardin des femmes. Souleymane, nous te saluons tous, nul n'est un bon Prophete dans son pays... Amadou Diané
#166 - Le 15 juin 2011 à 18h45 par Bocquet, GuÉrande
Cher Gilles,

Lorsque nous nous sommes vus lors de la lecture du livre je ne connaissais pas ta situation ainsi que celle de ta famille, je n'en crois pas mes yeux, c'est pas croyable, si tu as besoin d'aide n'hésites pas
amitiés Viviann
#167 - Le 08 septembre 2011 à 11h29 par lopsy, Marseille
moi si je rencontrais ces batards dans les tribunaux français, je ferais un discours rappelant nos responsabilités sur notre devoir civiques sur nos modes de consommation et vivre en parfaite harmonie avec notre environnement planétaire, et je leurs confirmerais que en tant que vivante sur la face de la terre, si je me trouve sur le territoire français, si un jour je décidais de vivre dans la forêt dans une tente, une yaoute, une cabane en bois démontable ou dans un ARBRE, je ne m'exécuterais pas devant ces bandits potentiellement dangereux pour l'environnement afin de vivre en tant qu'espèce animale dans la nature en faisant un potager, recycler l'eau et de ne pas participer aux activités humaines dangereux, je ne taperais jamais le 115 ou dormir dans une voiture, je ne m'inclinerais JAMAIS POUR CETTE SATANEE DE CIVILISATION MALEFIQUE au nom de LIBERTE EGALITE FRATERNITE point marre
#168 - Le 12 septembre 2014 à 14h39 par pierre pellazza, BÉziers
*****MODERATEUR******

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter