Guerande Infos

Pourquoi Hélène Challier ne sera pas candidate aux départementales

Hélène Challier est souvent interrogée ces derniers temps au sujet d'une éventuelle candidature pour la gauche aux départementales. Elle a choisi de répondre dans un communiqué.

« Je ne me porterai pas candidate aux élections départementales pour plusieurs raisons.

»Tout d’abord, la campagne des municipales a nécessité un travail et une énergie considérables aux dépends de toute vie personnelle. Les élus sont souvent décriés, mais chacun doit conserver à l’esprit que l’écrasante majorité des élus, d’opposition comme de la majorité assument leur mandat sans véritable contrepartie financière alors même que la fonction est de plus en plus chronophage. L’implication humaine des candidats et de leurs équipes lors des différentes campagnes est au sens propre du terme difficile à imaginer pour qui n’a jamais fait campagne. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles la fonction d’élu tend à se professionnaliser, ce que l’on ne peut que déplorer et contre quoi l’on doit se battre. Pour les élus comme moi qui assument une activité professionnelle à plein temps, il faut tout concilier en une urgence quotidienne et de chaque instant. Il faut donc savoir faire une pause.

» Le second motif est qu’il me semble indispensable d’être en capacité de faire émerger de nouvelles personnalités politiques sur un même territoire afin de multiplier les élus potentiels. Je défends le non-cumul des mandats et estime qu’à ce titre, il est de la responsabilité des élus de savoir faire la place et d’encourager d’autres candidatures tout aussi valables. À ce titre je soutiens donc la candidature d’une femme pour représenter la gauche dans ce binôme départemental.

» Enfin mes goûts, mes compétences et mon activité professionnelle me portent vers les sujets liés à la formation et au développement économique, à la jeunesse et à l’emploi, la recherche et l’innovation. Nous aurons un second scrutin fin 2015, celui des élections Régionales. Je serai donc disponible si l’on juge que je peux être utile. D’ici là, la vie politique continue au quotidien et les enjeux liés à la Commune doublés de ceux liés à l’Intercommunalité nécessitent une implication sans faille.

 » La campagne sera difficile mais nous avons un très bon bilan à défendre, des candidats impliqués et compétents dont vous connaîtrez les noms à partir du 4 décembre, au lendemain de leur investiture par les militants. S’il y a une chose que l’on doit savoir en politique c’est bien qu’aucun scrutin n’est joué d’avance.
Il faut donc faire campagne, tous ensemble. »

Communiqué de Hélène Challier
 

20/11/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « Un comité Alain Juppé pour la France se crée à Guérande et la Baule »
Article suivant : « UMP : David Douillet en réunion à Guérande »

Vos commentaires

#1 - Le 22 novembre 2014 à 17h36 par Pierre, GuÉrande
Pendant ce temps, le modem qui ne dit rien prépare ses équipes sur le canton. Une surprise est sans doute à attendre de ce coté.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon du chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter