Guerande Infos

Nicolas Criaud reçoit le prix d’Horreur 2021 de Presqu'île Environnement

La Fédération Presqu'île Environnement a tenu son assemblée générale le samedi 11 décembre 2021 à Guérande. Comme chaque année elle a décerné le prix d’Honneur et le prix d’Horreur en matière environnementale.

Un prix d’HONNEUR et un prix d’ HORREUR à une personne physique ou morale (municipalité, élu, association, entreprise, particulier, pouvoirs publics, institutions...etc) pour des actions en faveur ou contre notre environnement en Presqu’île guérandaise, au cours de l’année écoulée. 

Un prix d'Honneur spécial  à : Christian Collas membre historique de Guérande Environnement, militant exemplaire de la protection de l’environnement en presqu’île guérandaise (et ailleurs) et acteur remarquable dans le domaine du développement durable. Précurseur dans  les techniques de collecte des déchets ménagers, le tri sélectif et leurs  réemplois, il fonda les associations Boomerang et les Trie-t-on? En retraite à Jans (44) à l’image d’un infatigable Don Quichotte, encerclé par ces nouveaux moulins à vent modernes, il s’est attaqué aux projets éoliens locaux. (fondateur du collectif Côte ouest sans éolienne). Vaincu par les effets nocifs de ces machines il fut contraint de déménager pour se réfugier au calme, en Vendée. Il y est décédé brutalement à l’âge de 75 ans. 

Un prix d'Horreur à : Nicolas Criaud comme maire de Guérande et à sa municipalité  pour : faute professionnelle concernant l’affaire du fameux courrier officiel (RAR) « égaré » de mise en vente par l’Etat de l’étang de Bouzaire et ne pas avoir jugé opportun (bien qu’informé par ailleurs par les services de Cap Atlantique) d’en avertir les premiers intéressés : habitants du village et/ou de la commune ainsi que les associations locales de défense du patrimoine naturel et historique. 

Un prix d’Horreur à  : Nicolas Criaud, comme président de Cap Atlantique pour : faute professionnelle ayant consisté à ne pas avoir informé le maire de Guérande et ses services de la mise en vente par l’Etat de l’étang de Bouzaire.

Les autres nommés pour les prix 2020 – 2021 de la Fédération Presqu’île Environnement :

Pour un  prix d'Honneur : la Mairie d’Assérac 

pour :

1) l’organisation d’un chantier d’arrachage de baccharis à Kergéraud. Modération du prix toutefois, car un propriétaire a refusé que Cap Atlantique intervienne sur ses terres, et qu’il ne sera pas verbalisé. 

2) la prise d’un arrêté municipal interdisant les lâchers de ballons lors de manifestations,  ballons qui se retrouvent ensuite à l’état de déchets imputrescibles dans l’environnement, ceci à la demande d’associations de protection de l’environnement et de paludiers.

            

Pour  un prix d'Horreur  : certains agriculteurs conventionnels 

pour : …

avoir pratiqué l’arrachage de  haies (lieux de biodiversité)  ceci afin d’augmenter leur superficie de cultures intensives impliquant des épandages d’intrants agricoles et autres traitements phytosanitaires (pesticides).

16/12/2021 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 16 décembre 2021 à 18h01 par Place forte politique et politisée , GuÉrande
Bonjour La fédération Presqu’ île Environnement et son président délivrent comme chaque années ses prix. Simplement, soulevons le paradoxe de son président, un apôtre de la transparence, un doctrinaire de l’ accès à l’ information, un procureur général des agents, services et élus qui n’ ouvre jamais ses lieux d’ instances démocratiques, comme je l’ avais réclamé lorsque j’ étais subdélégué Environnement et Agriculture à Guérande mandature 2014-2020. En tout cas, merci pour vos actions.
#2 - Le 20 décembre 2021 à 19h33 par Gautron, GuÉrande
Bonjour Laurent Boulo, ex subdélégué, comme il se plaît à nous le rappeler, malheureusement non reconduit dans ses fonctions, ce que nous avions regretté. Merci à lui pour son soutien renouvelé aux actions menées par la Fédération Presqu'île Environnement dans l'intérêt général.
Simplement, rappelons que les instances démocratiques de la FPE (AG, CA, bureau) sont réservées, en application de nos statuts, aux mandataires de nos associations membres à condition qu'ils n'aient pas de mandat électif. Ceci afin de garder notre liberté d'expression et d'action quelles que soient les couleurs politiques des pouvoirs locaux en place.
L.B. nous avait réclamé par le passé comme conseiller municipal, la liste des associations membres de la FPE. Cette liste est communiquée à la presse à l'occasion de chaque assemblée générale annuelle de la FPE.
Cependant, cette liste fut adressée à la mairie de Guérande, à la demande de L.B., suite à une délibération prise lors de notre AG du 15 juin 2019. Si L.B. n'en a pas eu connaissance il s'agit peut-être d'un autre message " égaré " par les services administratifs municipaux.
Pour information de L.B.(sans doute lecteur d'OF), un droit de réponse, à paraître, a été demandé à ce quotidien suite à parution de son article (16 déc. 2021) pour le moins contestable traitant de l'AG de la FPE, tenue le 11 déc.2021.

Nous laissons à L.B. la responsabilité de ses autres propos concernant plus particulièrement le président-fondateur de la Fédération PE, créée en 1992 voilà trente ans avec un bilan à comparer éventuellement avec un mandat de conseiller municipal de six ans malheureusement non renouvelé.

On nous a signalé par ailleurs que L.B. était, comme paludier, " Fier de son stagiaire " stagiaire aujourd'hui directeur d'un lobby local, proche du Conseil municipal de Guérande.

Nous restons à la disposition de L.B., citoyen responsable devant les générations futures, comme tous nos membres, pour toutes informations complémentaires

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter