Guerande Infos

Cap Atlantique : Le Petit Séminaire de Guérande, un scandale financier et politique.

L’argent des contribuables et des entreprises dilapidé.
Petit Séminaire Guérande
Petit Séminaire Guérande

Construit au début du XVIIIeme comme couvent des Ursulines, Collège ensuite, il devient petit séminaire entre 1823 et 1966. Il accueille ensuite l’institution « Moissons Nouvelles » jusqu’en 2006.

Acheté 4M€ en 2012 par la ville de Guérande, il est racheté par Cap Atlantique en 2016, 4M€. 

Le projet est culturel et économique : Conservatoire, Tourisme, Vitrine de la Presqu’île ;

En 2018, Cap Atlantique abandonne ce projet en se basant sur une seule estimation des travaux : 23M€ soit plus de 5600€ du m² 

Suite à ce devis exorbitant, un protocole d’accord semble sceller le sort du bâtiment en le promettant  au groupe immobilier François Premier pour en faire des logements hauts de gamme. Les 13 logements associés sont projetés sur un autre site. 

Fin 2019, la ville de Guérande modifie son PLU pour que le projet puisse être réalisé 

Toujours fin 2019, Cap Atlantique vend le bâtiment 2,5M€ excepté  la chapelle et un ha de terrain ou se réaliserait le conservatoire de musique ainsi qu’une petite salle de spectacle de 400 places non modulable. Pas de réévaluation de l’estimation des domaines basée sur les prix de l’immobilier de 2012 ! Cap Atlantique l’achète en dessous du prix des domaines ! 

Fin 2019, Un recours de l’association Patrimoine en Presqu’île permet d’obtenir l’estimation par le groupe François Premier du coût de rénovation des 4500m² du bâtiment : 11,5M€. 

De plus, Cap Atlantique annonce le coût du conservatoire dans les jardins : 17M€ pour 2200m². soit près de 7000€ du m² !  Il est de plus construit en partie sur des terrains guérandais 

Nous avons été bernés et même humiliés par ces mensonges sur les coûts de rénovation grossièrement surévalués !

Voilà pourquoi c’est un scandale politique et financier.

L’argent public est gaspillé !

 Le projet dans le jardin sera  beaucoup plus onéreux (et plus petit) que la rénovation de tout le bâtiment. 

L’Equipe de Guérande l’Avenir en Presqu’île veut reprendre ce bâtiment, il a une vocation publique et les économies d’argent public sont explicites ! Si de plus on y incorpore le siège de Cap Atlantique proposé à 15M€ à La Baule ( encore 7500€ du m²) on peut comprendre le schéma ci-dessous :

Projet actuel ( voté par l’ancienne majorité lors du conseil communautaire du 14 décembre 2019).

Si le Petit Séminaire est repris par la communauté d'agglomération

L’argent dont nous parlons, c’est l’argent public, celui que nous confions aux élus pour le gérer pour le bien commun. C’est celui que vous gagnez par votre travail car c’est celui des taxes professionnelles et de la taxe d’habitation 

La maitrise du Petit Séminaire c’est la maitrise de l’argent de Cap Atlantique, c’est la possibilité d’avoir des équipements qualitatifs en économisant les finances publiques.

En cette période où l’argent doit être utilisé pour les habitants du territoire et non pour valoriser des ambitions démesurées et faramineuses de certains élus, il faut reprendre les dossiers !!!

Mais où étaient les élus Guérandais pour défendre notre patrimoine et arrêter les projets pharaoniques ?

Notre équipe est prête à cela et rencontre les autres élus de la Presqu’île à ce sujet.

Le recours auprès du Tribunal Administratif a des chances d’aboutir.

25/06/2020 | 7 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 25 juin 2020 à 15h51 par Les Guérandais, Guerande
Il manque juste dans cet article la mention de l’équipe aux affaires de la commune de Guérande qui a fait acheter ce petit séminaire sans aucun projet viable à tel point qu'il a fallu le céder piteusement à Cap Atlantique après avoir payé beaucoup de frais dont les sommes exorbitantes consacrés aux études.
Madame BAILHACHE vous avez été élue de 1995 à 2014 et Vous avez été aussi adjointe à la Culture à l'époque. Sur ce dossier du petit séminaire de Guérande sur ce point vous êtes très mal placée pour donner des leçons sur ce fiasco regrettable et coûteux.
Pour vous-même et l'avenir de Guérande, ville abandonnée en Presqu'ile, un quatrième mandant serait sans doute de trop.
#2 - Le 25 juin 2020 à 18h41 par Guérandais22, GuÉrande
à les Guérandais

C'est l'oeuvre de Christophe Priou et de personne d'autre. C.Baihache s'est toujours opposée à cette folie.

J'aimerais que l'on nous parle du rôle du département dans cette affaire et à l'initiative de qui ?
#3 - Le 25 juin 2020 à 20h15 par Les Guérandais, GuÉrande
Madame BAILHACHE a la mémoire courte.
Nous vous invitons à relire l'article "
Cap Atlantique : Christophe Priou répond à René Leroux" du 4.10.2013 et les commentaires associés sur Guérande-infos.net.

Lors d'un quatrième mandat, après une interruption de 6 ans, Zorro est là.
Soyons sérieux.
#4 - Le 26 juin 2020 à 09h24 par Bailhache, Guerande
Réponse à « Les Guérandais »,
Mesdames, Messieurs, J’ai toujours défendu l’achat du Petit séminaire et son maintien dans les biens publics. Les connaissances nouvelles me donnent raison financièrement, les autres choix proposés par Cap Atlantique étant des gouffres. Sur le contenu du projet, je vous laisse lire ceci :
Dès 2012, et vous le rappelez bien, j’ai été associée à cet achat. Le projet était culturel, ambitieux et comportait, outre le conservatoire de musique, l’accueil de la nouvelle société de tourisme, vitrine du territoire, etc… Le portage était une solution très astucieuse qui permettait de partager les frais et le foncier lorsque le projet était arrêté.
En 2016, lors du rachat par Cap Atlantique, je vous mets ci-dessous l’extrait du discours de M Métaireau au Bureau Communautaire :

(Extrait de la délibération du Bureau Délibératif du 13 octobre 2016.)
Dans l’article, si vous faites allusion à l’expression « l’ancienne majorité » au conseil de décembre 2019, il s’agit de celle qui n’a pas encore rendu complètement son mandat mais n’a plus autorité car presque la moitié des maires ont changé. Il ne s’agit pas de la majorité de 2014.
Le document présenté par Guérande Info.net reprend bien les éléments : C’est à partir de 2017, lorsque l’évaluation des travaux surestimée à 23M€ que le projet dérape ;
Les élus s’éloignent du projet. Avec plusieurs personnes de ma liste de 2014, nous avons alors fait le tour des maires de Cap Atlantique pour demander une deuxième évaluation des travaux, prouvant par des réalisations similaires le dépassement. Refus de M Métaireau.
Si vous lisez attentivement, avec ce que nous savons aujourd’hui, si la rénovation avait été prévue à 11,5M€, le conservatoire serait déjà en place dans le bâtiment.et nous aurions fait des économies substantielles. Le siège de Cap Atlantique pourrait être dans le bâtiment et alors les 15M€ n’aurait plus lieu d’être programmées non plus !
Le projet du conservatoire dans le Petit Séminaire était un projet économe ! Le projet avec le conservatoire dans les jardins est un gouffre financier et il nous éloigne de notre histoire. Pourrons nous agir ? Nous pensons qu’il faut essayer !
Quand au rôle du Département, Il a été facilitateur en 2012. La Région a facilité le rachat par Cap Atlantique en 2016.
#5 - Le 26 juin 2020 à 14h03 par Océan
L'histoire se répète
dans les années 2000, nous avions déjà eu l'épisode du bâtiment BETP racheté par le SICAPG d'alors à la mairie de Guérande au prix fort pour finalement être détruit (car inutilisable et rempli d'amiante) et devenir une aire de camping car
#6 - Le 28 juin 2020 à 09h55 par Stein, La Baule
Bonjour

Je tenais à vous informer que le conseil de developpement du municipe 2008 2014 s était saisi du dossier suite à la demande de cap atlantique

Nous avons visité château Gonthier et ancenis où les deux visions ont été réalisées à château Gonthier la réhabilitation et la création d une scène nationale à ancenis la vente du bâtiment et la construction d un nouveau théâtre avec le concours du promoteur

N oubliez pas qu aujourd hui les bâtiments doivent être pmr et répondre aux normes énergétiques ce qui est de ce fait plus simple dans la construction que la réhabilitation
#7 - Le 29 juin 2020 à 12h50 par ben amziane michel, Le Mans 72100
Chers amis,née a Guérande le 21/09/1947.au 64 faubourg st michel face a la chapelle st michel.
J'ai connu le petit séminaire de Guérande,moison nouvelle,et autres.n'existe t'il pas d'autres solutions que de s'entretuer mais pour la vie des Guérandais,laissons les vivre et foutons leurs la paix,ne voyons pas que ses hitoires d'argent sale vivons et laisser nous vivre.
MICHEL

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter