Guerande Infos

Une passerelle à Kerbenet pour découvrir un site remarquable

Les espaces verts de la Ville viennent d’installer sur le bassin de rétention des eaux pluviales de Kerbenet, une très jolie passerelle en bois pour les promeneurs. L’occasion de découvrir toute la richesse floristique et faunistique des zones humides en milieu urbain.

Incroyable et même inquiétant, la moitié des zones humides a disparu depuis 1945. L’agriculture, la sylviculture, l’abandon de certaines pratiques traditionnelles, l’urbanisation, en sont les principales causes. Pourtant, l’utilité des bassins, étangs, lacs, tourbières et marais, est essentielle pour l’équilibre écologique des bio systèmes. Longtemps accusées de bien des maux, ces zones humides témoignent pourtant d’un environnement sain et profitable aux hommes. « C’est sûr que parfois les zones humides provoquent certains désagréments comme la présence des moustiques, mais c’est peu par rapport à ce qu’elles apportent », indique Christophe Priou, un maire que l’on sait très attaché aux enjeux écologiques sur le territoire.
Le bassin de rétention des eaux pluviales creusé à Kerbenet est un bon exemple. Il est aujourd’hui colonisé par tout un ensemble harmonieux de plantes et d’animaux. Tout en jouant son rôle de régulateur et d’éponge en période hivernale, il participe à la biodiversité de l’environnement guérandais, offrant gîte et couvert à une multitude d’espèces.
Et lorsque l’on possède pareil bijou écologique sur ses terres, surtout en milieu urbain, autant en faire profiter les habitants, sans pour autant tout saccager et perturber cet équilibre fragile. C’est pourquoi une large passerelle en bois a été installée au-dessus des eaux stagnantes. On peut voir têtards et grenouilles, libellules et punaises d’eau, menthes et roseaux. « On espère que les gens viendront découvrir ce site magnifique, surtout au printemps et en été, car il est encore peu connu des Guérandais », explique Yves Lacroix, adjoint au maire en charge des travaux. Les plans de la passerelle ont été réalisés par le service des espaces verts. La structure a été construite par une entreprise de Guérande.
On peut regretter néanmoins l’absence, pour le moment, de panneaux pédagogiques expliquant ce que l’on peut observer dans la mare et leur intérêt écologique.
 

Auteur : YD | 08/01/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Une nouvelle mise en lumière pour Guérande d’ici à 2013 »
Article suivant : « 16 215 Guérandais fin 2011 et le recensement continue ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter