Guerande Infos

Un bilan positif pour le projet « Prévention 5/5 »

Samedi matin, à l’hôtel de ville, étaient réunis les partenaires du projet « Prévention 5/5 ». Le bilan de cette action initiée par la Mairie de Guérande a été dressé. C’était également l’occasion de se retrouver après un mois d’octobre intensif, riche en rencontres et moments forts.

Madame Phan Thanh, première adjointe au Maire, ouvre la réunion de façon chaleureuse : « Nous sommes très heureux de vous revoir tous ici ». En effet, un mois après la clôture de cette action, les partenaires se sont encore déplacés nombreux pour venir écouter le bilan du service Jeunesse-Education-Prévention. Pompiers, gendarmes, directeurs des écoles, collèges, lycées, associations de prévention, Mission Locale, ARPEJE, Logement Foyer, CLIC, services municipaux, etc. Tout le monde était présent.
Pour rappel, l’objectif principal de cette action, était de mettre en œuvre des actions de prévention afin de faire évoluer les comportements. Cinq temps pour cinq publics : enfants, pré-ados, adolescents, familles et enfin séniors. Les thématiques abordées étaient bien évidemment en rapport avec le public touché.
Le bilan, pour les trois premières phases, est très positif avec près de 5 800 écoliers, collégiens et lycéens sensibilisés sur des thèmes tels que la prévention à l’alcool, au tabac, à la drogue, ou encore les jeux dangereux pour les plus petits, les relations garçons filles pour les plus grands, etc. Au-delà de cet aspect quantitatif, les bilans d’évaluation remis par les professeurs, sur la qualité des interventions, donnent également le sourire. Évidemment tout n’a pas été parfait, mais pour une première expérience, c’est une réussite. Brice Lucas, principal du collège du Pays Blanc et acteur important de ce projet explique qu’ « un des intérêts de cette action est d’avoir pu casser le clivage institutionnel », « ce projet a été un accélérateur de relations ». Madame Phan Thanh en profite pour repréciser que, « cette action avait pour vocation de créer du lien entre les acteurs de l’éducation avant, pendant mais aussi et surtout après celle-ci ». Au vu du nombre de personnes autour de la table, l’objectif est atteint. Débats, questions et échanges parfois intenses ont rythmé cette matinée, comme cette discussion initiée par Madame Pitard du service addictologie de l’hôpital Intercommunal, autour de la difficulté de faire parler les jeunes sur leur consommation d’alcool ou de drogues en présence de gendarmes. Véronique Couzinou, journaliste qui animait les débats lors de la phase « adolescents », précise toutefois que ce thème fut celui qui inhiba le moins les jeunes durant la semaine, et ceci malgré la présence de deux gendarmes en face d’eux ! Bref, ce groupe de travail est loin d’être une coquille vide.
Par contre, il est vrai que le gros souci fut d’attirer les familles lors des deux dernières phases. Le week-end du 22 et 23 octobre, contrarié par le mauvais temps, il est vrai, n’a vu que très peu de personnes se déplacer sur le site de la coulée verte où près de 40 intervenants les attendaient pour discuter de problématiques telles que les accidents domestiques, la prévention routière, les relations parents-enfants, etc. Le constat est identique pour la phase seniors. Malgré tout, tout ne fut pas noir, comme en atteste la superbe représentation théâtrale de la troupe de l’hôpital intercommunal et du Logement Foyer, sur la maltraitance des personnes âgées ou encore sur l’errance.
Madame Phan Thanh et Hubert Sohy (Maire Adjoint à la Jeunesse) concluent la séance en donnant la parole aux partenaires pour que tous puissent donner leurs points de vue mais aussi pour savoir s’ils souhaitent continuer à s’impliquer dans cette politique de prévention chère à la Mairie de Guérande. La réponse est unanime. C’est « oui ». À son tour, Madame Phan Thanh évoque des pistes à suivre pour la suite : site internet « ressources », un nouveau projet pour 2011 ou 2012 sous une forme différente, etc. Bref, d’ici là, les partenaires vont pouvoir souffler un peu. Mais pas trop, car on ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin du côté de la municipalité…

08/12/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Affaire Mabinti : constat d’échec pour la CGT avec l’employeur »
Article suivant : « Le Téléthon à La Madeleine de Guérande »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter