Guerande Infos

Tous pour un et un pour tous

La municipalité guérandaise reprend ses réunions avec les commerçants indépendants de la ville. Plusieurs projets sont déjà amorcés.

Les commerçants indépendants de Guérande ont rencontré la Municipalité jeudi matin. La réponse à de vraies attentes, de part et d’autre. « Nous voulons communiquer sur le réseau et créer des animations globales », commence Anouk Paolozzi Dabo, adjointe en charge du commerce. Parce que pour l’instant, chacun fait son événement de son côté. Or l’union fait la force, spécialement quand il y a environ 230 commerçants sur la commune. Surtout face au géant Leclerc à Villejames qui n’a aucun problème pour organiser de grosses animations. « Nous ne fermons pas la porte à Leclerc, mais il n’y a pas de nécessité qu’ils soient dans l’association maintenant », précise Anouk Paolozzi Dabo.
Le territoire de Guérande a été découpé en douze secteurs devant chacun avoir un représentant et un suppléant. Une partie d’entre eux étaient à la première réunion avec le président de l’association des commerçants (l’union des commerçants industriels et artisans UCIA) et la directrice de l’Office de Tourisme. « C’est un moyen pour les commerçants de se connaître », ajoute Magali Mary, référent du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) de la mairie, « parfois ils connaissent leur voisin mais pas le commerçant à l’autre bout de la rue ».

Les points abordés

Le fonctionnement a été finalisé : le découpage en secteur et les représentants. Il y a actuellement 12 représentants et 8 suppléants. Ils ont aussi discuté des Festi'cités qui vont bientôt revenir. Sans entrer dans les détails, Anouk Paolozzi Dabo a assuré que le tout serait mieux organisé et mieux cadré pour que les artistes ne se retrouvent pas tous au même endroit.
Deux gros dossiers vont aboutir à des commissions à la rentrée :
L’idée d’une carte de fidélité sur le territoire pour « valoriser la clientèle et fédérer les commerçants indépendants », souligne Anouk Paolozzi Dabo. Cette proposition de la mairie a fortement intéressé les commerçants, mais elle va devoir être étudiée très attentivement.
Une partie des commerçants a demandé la création d’un groupe chargé de communiquer sur les commerçants traditionnels pour qu’ils soient mieux identifiés.
En tout cas, ces échanges réjouissent beaucoup Magali Mary qui les a trouvés « très constructifs, ils ont bien réagi à nos propositions et en ont fait tout de suite de nouvelles ». Tous pour un et un pour tous, les commerçants Guérandais sont bien décidés à se souder.
Par contre, la proposition du syndicat des commerçants non sédentaires de Loire-Atlantique de venir faire une journée commerciale à Guérande a reçu un accueil des plus mitigés des commerçants. « Nous allons nous renseigner pour savoir comment ça s’est passé dans d’autres communes », conclut Anouk Paolozzi Dabo.
 

Auteur : AP | 14/06/2012 | 3 commentaires
Article précédent : « Le travail n’a pas de saison »
Article suivant : « Christophe Priou confirme la fermeture de la décharge de Clis en fin d’année »

Vos commentaires

#1 - Le 16 octobre 2012 à 10h58 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Je ne suis pas "encore" sur GUERANDE, mais, j'ai relevé des contradictins dans ce qui a été écrit.

Vous écrivez:" un pour tous, tous pour un", c'est très bien mais en affirmant haut et fort que vous ne voulez pas du LECLERC de votre secteur.

Je comprend bien qu'il puisse vous faire du tort sur le plan commercial et encore ?

Il y a aussi d'autres entreprises qui se sont installées autour du LECLERC, mais ceux là vous les acceptez ?

Il me semble que si le LECLERC n'était jamais venu s'installer chez vous, vous n'auriez, ni autant de clients à demeure, ni autant de vacanciers pendant les périodes de vacances scolaires.

Vu l'attrait de votre ville, de nombreux clients viennent aussi de SAINT-NAZAIRE et alentours.

Il me semble très maladroit d'avoir exlus le LECLERC même momentanément, c'est lui qui vous permet d'exister, de vivre et pas l'inverse.

Partout ou un LECLERC s'installe, il attire du monde et ceci fait que les autres en bénificient aussi.

Vous faites comme bon vous semble, mais lui sera toujours là, vous ?? même en nombre, comme je vais sur GUERANDE très souvent, j'ai l'oportunité de vois dans les remparts des magasins qui disparaîssent, changent de propriétaires, et proposent autre chose que le précédent propriétaire.

Le problème est le même partout en France.

ça n'est que mon avis, peut-être plus objectif puisque je n'y vis pas à l'année, j'ai peut-être plus de recul.

Bonne chance à tous, vous avez une ville d'exeption, concervez là en bonne santé et toujours aussi agréable à fréquenter.
#2 - Le 11 novembre 2012 à 13h14 par Samuel
"Il me semble que si le LECLERC n'était jamais venu s'installer chez vous, vous n'auriez, ni autant de clients à demeure, ni autant de vacanciers pendant les périodes de vacances scolaires."

Vous n'avez jamais entendu dire que les grandes zones commerciales ont tué les petits commerces de ville ? Si pour vous Guérande attire les touristes et habitants parce qu'il y a un Leclerc vous avez de drôles de goûts… Pendant que les gens iront à la plage ou bien visiter les remparts ou les marais, vous pourrez visiter les rayons frais, ça sauvera le commerce !
#3 - Le 11 novembre 2012 à 14h08 par BabetteL, Guerande
Ce qu'il faut surtout expliquer aux habitants de la presqu'ile c'est que chez Leclerc ce n'est pas moins cher qu'ailleurs. Contrairement aux idées reçues Leclerc ne fait pas faire d'économies sur le budget des ménages.Je me suis livrée à une petite étude sur les prix, la salade, le roti boeuf, le pot de nutella, le café jacques vabre le beurre sont au même prix chez mon épicier et pas moins cher chez Leclerc. C'est la pub qui a positionné Leclerc comme moins cher, mais quand on regarde de près ce n'est pas exact. Le ratio prix, déplacement, temps passé peut rendre Leclerc plus cher que l'épicerie traditionnelle. Pensez-y.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter