Guerande Infos

Soirée soft au Garden : sans alcool, la fête est plus folle !

Sous l’égide du service Jeunesse-Éducation-Prévention et du Conseil Municipal des Adolescents, avec le soutien des élus, la seconde édition de la « Soirée soft » qui s’est déroulée mercredi soir a cartonné. Près de 400 jeunes de 14 à 17 ans se sont retrouvés sur la piste de danse du Garden, en toute liberté sous le regard bienveillant des adultes. Boissons « soft » et ambiance à volonté !

La « Soirée soft » semble s’installer comme l’un des rendez-vous les plus attendus de l’année pour la jeunesse guérandaise. Elle fait même des émules puisque pour cette seconde édition au Garden, la nouvelle boîte de nuit nichée dans les marais, quelques ados du Croisic ont effectué le court déplacement pour être de la « party ». En effet, le Point-jeunes de la petite cité de caractère a mis à disposition deux minibus et un animateur pour accompagner une douzaine de jeunes. Présente sur place, Babette Cassac, adjointe à la jeunesse et aux sports s’en félicite : « Leur soirée est drôlement bien organisée ! C’est formidable que les jeunes Croisicais puissent y participer et nous remercions les Guérandais pour ce partenariat ». Un bon exemple à suivre, donc.




 

Des bus et pas d'éthylotest

Tout est fait pour rassurer et protéger, la soirée appartient aux jeunes, le sentiment de liberté doit prédominer

Depuis 22 h 00, les ados convergent vers la discothèque. La plupart ont emprunté le service de bus mis en place par la municipalité. Un gage de sécurité pour des parents qui ont fait mieux que de donner la permission de minuit… la soirée s’achevant vers 3 h 00 du matin. Et question sécurité, tout est fait pour rassurer et protéger, sans perdre de vue que la soirée appartient aux jeunes et que le sentiment de liberté doit avant tout prédominer. Les responsables et animateurs du service Jeunesse-Éducation-Prévention, Gwenaël Le Gal et Benoît Audrain, veillent au grain avec les élus Hervé Soly et Stéphanie Phan Thanh, ainsi que Jean-Yves Botrel pour la Direction Générale des Services. À plusieurs reprises, la gendarmerie a effectué des rondes et les militaires sont venus discuter en toute décontraction. Pas besoin de sortir les éthylotests, la soirée est sans alcool ! Pour entrer dans l’établissement, les ados doivent s’identifier et montrer leurs autorisations parentales. « Tout s’est bien passé, nous avons juste refoulé quelques intrus qui voulaient s’incruster », indique Benoît Audrain.
Pour de nombreux participants, c’est la première soirée en boîte, même si beaucoup ont déjà participé à l’édition précédente. Cette année, les 13 ans ont été priés de rester à la maison. La première expérience avait montré qu’ils étaient encore un peu jeunes pour partager la piste de danse avec les 16-17 ans. Les garçons sont sur leur 31, les filles sont maquillées… On flirte, on rigole, on se défoule, le tout dans une ambiance du tonnerre et bien gérée par les élus du C.M.A. Tous se sont déjà donné rendez-vous pour la troisième édition.



 

Auteur : Y.D | 29/10/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Pierre de la Condamine, poète et historien amoureux de la Presqu’île »
Article suivant : « Samajhina , un premier album prometteur pour Stevan Vincendeau »

Vos commentaires

#1 - Le 25 janvier 2012 à 13h49 par Pinel charlotte
J'aimerai avoir la date de la troisième édition s'il vous plaît.

Merci d'avance
#2 - Le 31 janvier 2012 à 00h32 par Daniel Yoann
Bonjour Charlotte,
Je pense que le Conseil Municipal des Adolescents devrait fixer une date prochainement. Nous vous tiendrons informée.
Cordialement,
Yoann Daniel.
#3 - Le 30 septembre 2012 à 02h03 par Charlène, Guerande
Bonsoir, du coup la soirée soft ce passera quand ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter