Guerande Infos

Skol Diwan Gwenrann

Après les portes ouvertes à l’école Diwan, éclairage sur une structure scolaire au mouvement d’éducation ancré sur l’enseignement bilingue.

Déjà 12 ans d’existence pour l’école Diwan de Guérande, une petite structure avec un effectif stable de 25 élèves répartis entre deux sections, maternelle et primaire.

Un état d’esprit

Diwan, c’est avant tout une école laïque, gratuite sous contrat avec l’Éducation nationale. Voilà pour rassurer, s’il le faut encore plus, la directrice qui s’occupe aussi de la section des petits, Hélène Dayot rappelle : « Les programmes sont exactement les mêmes que dans les autres écoles ».
« Nous avons ici des conditions privilégiées avec notre effectif réduit. Cela permet de pouvoir passer du temps avec chaque élève tous les jours ; c’est vraiment l’idéal pour les enfants, les familles et pour nous ».
La différence, c’est plutôt un état d’esprit, le choix de faire vivre la culture bretonne et, peut-être surtout de donner la possibilité de s’immerger dans une scolarisation bilingue dès la maternelle.

Une école ouverte à tous

Diwan est bien sûr ouverte à tous, parmi les objectifs pédagogiques, amener les enfants à une égale maîtrise du français et du breton qu’ils pourront ensuite réinvestir dans l’apprentissage d’autres langues.
« En primaire, on essaye de relier le programme d’histoire et de l’histoire de l’art à la Bretagne et à celle de la Presqu’île ».
Le cursus peut se poursuivre à Vannes et à Nantes après le CM2, mais certains reprennent un cycle plus traditionnel. Néanmoins, le collège du Pays blanc de Guérande propose des cours de breton qui permettent de continuer l’apprentissage en restant sur place. On retrouve aussi des élèves qui se dirigent vers la section bilingue britannique de Grand Air à la Baule.
Les motivations des parents pour inscrire son enfant chez Diwan ? : « Ce qui est paradoxal, c’est que les familles qui viennent dans cette école ne sont pas forcément bretonnantes, ni militantes, mais c’est cette possibilité d’un bilinguisme précoce que les parents ont bien compris et apprécient. Que l’apprentissage d’une seconde langue, quel quelle qu'elle soit, sera un plus pour leurs enfants ».
Si les cours respectent le programme officiel, ici, en classe on parle breton tout le temps. Les élèves ont des cours de français à partir du CE1 (2 heures à compter de février de leur année scolaire) puis, les plus grandes sections ont 6 heures de français dans la semaine. Ils sont dispensés par un enseignant extérieur à l’école.

Un mouvement participatif

Diwan est plutôt bien intégré dans la vie locale et participe, par exemple, aux manifestations des médiévales avec une taverne installée au pied des remparts et au défilé. Elle organise également une fête de Noël, de fin d’année scolaire, participe au Salon du livre et met en place un vide greniers le dernier dimanche de juillet.
« Ici, il y a un vrai mouvement participatif. L’école vit aussi grâce à l’association des parents d’élèves. C’est une bonne équipe très investie, notamment en terme de communication afin de promouvoir l’école ».
L’inscription est gratuite, seule condition adhérer à l’association. Les nouveaux enfants sont les bienvenus, inscriptions possibles dès maintenant et jusqu’à la veille de la rentrée.

Pratique :
Ecole Diwan de Guérande, 7, rue du Sénéchal
Tél. : 02 40 15 65 45
diwan.gwenrann@neuf.fr
www.diwan-gwenrann.org
 

30/04/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Guérande-Dolgellau, jumelage depuis 1975 »
Article suivant : « Avec Arpeje, c’est l’année de la jeunesse tout le temps »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter