Guerande Infos

Réunion publique de secteur

Six réunions publiques de secteur sont organisées chaque année par la municipalité par zone géographique dans le but d’informer et d’ouvrir le dialogue avec les administrés. Il y a 11 élus référents sur la commune.

La première des réunions de secteur vient de se dérouler dans la salle du conseil municipal dans une ambiance sereine. Elle concernait le centre-ville, l’intra muros et ses faubourgs.

Le député maire Christophe Priou, plusieurs adjoints et responsables des services attendaient le jeu des questions réponses prévu en seconde partie de séance. Dans un premier temps, le public, environ 70 personnes, a visionné un diaporama commenté par le maire sur les actions menées par la Ville.

Une forme de bilan

Ce tour d’horizon commence par le secteur jeunesse, avec l’enfance et la petite enfance, le conseil municipal des ados qualifié de « très dynamique », la jeunesse avec des actions de prévention, le cyber-centre La cantine scolaire est autonome dans la confection des repas, celle de la Madeleine sera agrandie en 2013.
Les personnes âgées, avec le service d’aide à domicile (273 personnes en bénéficient).
La création d’une version audio du bulletin municipal.
Les actions dans le cadre réglementaire de l’accession des personnes à mobilité réduite.
Dans un autre registre, le volet culturel avec un bon bilan des manifestations estivales, le lancement de la saison à Athanor, le soutien aux associations.
Le volet sportif avec l’agrandissement du complexe de Kerbiniou (1,5 M d’euros).
Dans l’actualité, la protection de Sissable « la saison s’est bien déroulée avec la mise en place d’un parking réglementé ».
Le maire parle des liaisons douces, les incontournables aménagements routiers comme le giratoire de Careil, les travaux sur Pradel ; à venir le giratoire de la Nantaise et bien sûr les travaux en cours rue Vannetaise.

Deux grands projets

Dans les cartons bien évidemment, le réaménagement de Saillé (5 millions sur 5 à 7 ans), le petit séminaire qui accueillera dans le futur le conservatoire de musique fusionné avec celui de la Baule et une salle de spectacle de 4 à 500 places. La signature définitive interviendra fin novembre, début décembre. Puis le très important dossier de l’éco quartier de Villeneuve avec ses 650 logements dont 37 % de logements sociaux. D’autres logements devraient sortir de terre comme à Trébissin et l’ EHPAD, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (80 lits).
« Le petit séminaire et l’éco quartier sont les deux dossiers phares de la municipalité d’ici 2020 ».
Christophe Priou évoque le futur plan lumière, le nouveau règlement concernant l’effacement des panneaux publicitaires le long des routes et de l’extension du cimetière paysager (plus 230 places). Il conclut en rappelant que la politique d’investissement de la ville est de 7 millions d’euros et lance « qu’il n’y aura pas d’augmentation des taux locaux d’imposition d’ici la fin de ce mandat ».

Questions-réponses

Rien de bien passionnant dans le jeu des questions réponses avec la salle, on évoque comme d’habitude des problèmes de circulation, de trottoirs, de la mixité voitures-piétons, de vitesse excessive. « C’est un problème de civisme ».
Dans le public, on demande des précisions sur des travaux de voirie dans certaines rues ou chemins, de sécurisation autour des écoles et vers l’unique feu tricolore en direction de la Turballe. On apprend que ce dernier pourrait disparaître vers 2017, 2018 !

En ce qui concerne la vitesse excessive, le lieutenant de gendarmerie Leclerc a donné un cours de code : « À l’approche d’un rond-point, on n'accélère pas, on ralentit ! Idem à l’approche d’un passage piéton ».

à une question sur l’effacement de réseaux : « C’est très cher, le budget est de 350 000 € tous les deux ans, on ne peut pas tout faire d’un coup ».

La traversée de la route bleue via une passerelle pour les cyclistes et les piétons va rester un projet, « c’est un investissement de 15 à 20 millions, nous avons d’autres priorités, comme la déviation Nord et le petit séminaire ».

Transports : le maillon faible

Une autre remarque  concerne la mauvaise qualité des transports en commun : «  Comment rejoindre en car le campus universitaire de Saint-Nazaire, la cité sanitaire ou en trouver un pour une correspondance TGV à La Baule ? »

Christophe Priou monte au créneau : «  C’est un des maillons faibles de notre territoire, le transport collectif ne correspond pas aux attentes, il y a un vrai problème à ce niveau dans la connexion CARENE Cap Atlantique. Les entreprises payent 1% pour le transport des salariés et le service n’est pas rendu ». Un constat et pas vraiment de solutions.

Un mot sur des «  débordements »  nocturnes et alcoolisés d’ados avant une dernière question concernant l’éco quartier : « Quels sont les projets pour accueillir cette nouvelle population ? » (Entre 2 000 et 2 500 habitants à terme). Réponse du maire : « L’éco quartier en lui même possédera une école, une salle polyvalente et sportive et les habitants bénéficieront également des futurs aménagements du petit séminaire ».

Prochaine réunion, le 18 octobre à 20h, salle Saint-Joseph de la Madeleine.

 

Auteur : JRC | 12/10/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Conseil municipal »
Article suivant : « Le conseil municipal reçoit la démission d'Olivier Chateau »

Vos commentaires

#1 - Le 18 octobre 2012 à 19h05 par monte escalier
Excellente initiative des élus de la Guerande. Je trouve ce rapprochement élus-public très bénéfique pour les deux côtés. L'un pourra faire son compte-rendu et l'autre remonter ses souhaits.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Salon du chocolatAudiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter