Guerande Infos

Pas de surprise à Guérande

Avec une campagne électorale très respectueuse de la part des quatre listes, et un score sans appel au premier tour qui ne demandait qu’à être confirmé au second, le scrutin guérandais s’est déroulé sans encombre, contrairement à d’autres communes voisines.

Il n’y eut point d’incertitude à Guérande. Dès le 23 mars, soir du premier tour, les habitants de la cité médiévale avaient, en quelque sorte, désigné celle qui devait succéder à Christophe Priou. Cela tombait bien pour le député-maire sortant, Stéphanie Phan-Thanh avait été adoubée par ses soins. Forte de sa large avance au soir du premier tour (3 322 voix, soit 43,87%), il était évident que la dauphine ne ferait qu’une bouchée des deux listes maintenues au second tour, à savoir les écologistes de Frédéric Miché, et la liste divers gauche de la socialiste Hélène Challier. Car de plus, dès le lendemain matin, Catherine Bailhache-Touguet annonçait qu’elle jetait l’éponge, avec son score très décevant (1 333 voix, soit 17,60%). Ciblant sensiblement le même électorat, le boulevard était donc largement ouvert pour la tête de liste de Guérande avec vous.

Les Verts plus vernis…

Concernant les deux autres listes donc, l’analyse de ce second tour diffère assez nettement, sauf sur un point : Frédéric Miché et Hélène Challier déplorent « le taux d’abstention beaucoup trop fort ». Mais la liste Vivons Guérande Écologique et Solidaire assure être « relativement contente » de ce score (1 396 voix, soit 18,96%), permettant « d’avoir autant de sièges (trois au conseil municipal et un à Cap Atlantique). Avec 19%, les choses bougent à Guérande en matière d’écologie, puisque c’est un score historique pour une liste verte dans toute la presqu’île.
Cependant, Frédéric Miché et son équipe font leur mea culpa concernant les fausses tractations au lendemain de leur premier tour. « Nous sommes désolés de ce malentendu. C’est dommage, les choses ont monté en agressivité, et résultent d’une maladresse. Mais cela n’aurait rien changé ». Traduction : la maladresse consiste à avoir annoncé le maintien de la liste alors que des pourparlers avaient lieu au même moment avec la liste d’Hélène Challier. Mais cela n’aurait rien changé car, forts de leur score, les Verts souhaitaient avoir une vraie représentation dans les deux instances.
 

…que les roses

Pour la candidate de Guérande Alternance 2014, ce second tour marquait, après la claque du premier round, la confirmation du rejet de la politique socialiste menée au plan national. Les dés étaient donc pipés dès le 23 mars. Toutefois, au lieu de s’apitoyer sur son sort, la candidate a tenu à « remercier les électeurs qui nous ont fait confiance (1 633 voix au premier tour, soit 21,57%, puis 1 863 voix au second tour, soit 25,26%) ». Mais, il faut bien l’admettre, « c’est une grosse déception pour nous tous ». Hélène Challier voit tout de même dans ce scrutin quelques points positifs : « cette campagne a renouvelé les forces militantes sur le terrain, ainsi que les forces de gauche et d’ouverture ». Elle ajoute que « nous serons très vigilants dans l’opposition », tout en souhaitant « l’apaisement » après cette « onde de choc », et indique qu’elle et ses colistiers seront très présents dans la vie associative.

Baisse de la fiscalité promise

Et la principale intéressée dans tout cela ? Après s’être accordé une coupure de 24 heures, Stéphanie Phan-Thanh semble avoir déjà retrouvé toute l’énergie qui l’a caractérisée durant ce temps de campagne, et déclare avoir « hâte de se mettre au travail ». Maintenant qu’elle est élue, elle peut bien l’avouer : « Nous nous attendions clairement à ce que le score du premier tour soit confirmé, mais pas forcément avec 30 points d’écart (4 115 voix, soit 55,80%) ». La nouvelle maire a également entendu le message des Guérandais ayant voté pour Frédéric Miché, et leur rend d’ailleurs hommage : « c’est mérité, cette campagne a été respectueuse ». De plus, elle sait qu’elle travaillera en bonne intelligence avec toute l’opposition. Quant à sa première mesure, qui résulte d’un engagement de campagne martelé, elle concernera la baisse du taux de la fiscalité. De droite, de gauche, du centre, des Verts ou autre, il est sûr que tous les Guérandais approuveront cette décision. Le rassemblement à Guérande, c’est maintenant.

Auteur : JR | 01/04/2014 | 0 commentaire
Article suivant : « Stéphanie Phan Thanh élue avec 55,80 % des voix »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter