Guerande Infos

Les voeux de 2011 forcent à l’humilité pour 2012 !

Ce sont le député-maire de Guérande, Christophe Priou, et son Directeur général des services, Philippe Landry, qui l’ont affirmé à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux aux employés communaux : il faut aborder la nouvelle année avec prudence et ne pas promettre ce que l’on ne pourra pas tenir. Néanmoins, les services abordent 2012 avec quelques certitudes.
Christophe Priou
Christophe Priou

Le titre de cet article a été très largement soufflé par Philippe Landry en introduction de son propos devant le personnel dont il a la charge. Comme un avertissement et un appel à la prudence, « alors que les événements des derniers mois resteront gravés dans les mémoires ». Guérande n’échappe pas à la crise, certes, mais la ville possède de solides atouts avec sa croissance démographique, son développement économique, ses réserves foncières et ses projets dans le cadre du Plan Global de développement.
Après avoir salué une dernière fois les partants, et souhaiter à nouveau la bienvenue aux arrivants, le Directeur général des services, devant de très nombreux employés et élus réunis à Athanor, a articulé ses voeux autour de plusieurs points qui sont pour lui, autant de solides repères.
La nécessité d’un dialogue respectueux et constructif entre les services et les partenaires sociaux. Un sujet sur lequel est revenu Christophe Priou qui se félicite d’échanges très constructifs au sein du Comité Technique Paritaire, encourageant même à l’assistance à l’engagement syndical.
L’anticipation et l’évolution des métiers pour répondre aux nouveaux besoins de la population. A ce propos, il y a 180 métiers différents dans les services de la ville et cette diversité est en constante progression.
Poursuivre la politique de mutualisation de certains services comme cela a été fait en 2011 pour les TIC (Technologie Informatique et communication) avec Cap Atlantique et La Baule. L’enseignement musical sera la prochaine étape.
Maîtriser l’utilisation des deniers publics, « rationaliser les dépenses, pérenniser les gains de gestion et travailler sur les ressources de la ville » sont une priorité pour Philippe Landry. Face aux hommes et femmes de la ville, il illustre son exigence : « C’est un travail de bénédictin ! ».
Poursuivre l’amélioration des conditions de travail (Centre technique municipal, accès PMR, etc.).
Un service public « rendu pour un territoire et sa population », où le Directeur général des services assure que les exemples sont nombreux pour lesquels les Guérandais expriment leur satisfaction.
En autres conseils et orientations pour 2012, Philippe Landry n’a pas manqué de souligner les exigences de plus en plus nombreuses de la population, notamment en terme de temps et de réactivité. « Nous sommes confrontés à des délais de plus en plus courts avec les nouvelles technologies. Vous recevez un mail et quelques heures après on s’étonne que vous n’ayez pas encore répondu. Mais il faut se souvenir que les générations précédentes ont également été confrontées à cette accélération du temps », conclut-il.

Bons mots et lapsus révélateur

Philippe Landry
Philippe Landry

En cette période de fêtes, Christophe Priou n’a pas manqué d’en faire une belle à son Directeur Général des services, bien habillé pour l’hiver. Un petit plaisir visiblement très apprécié dans l’assistance. Ainsi, l’élu s’est étonné que Philippe Landry, en s’adressant à Christophe Priou, n’ait employé que le terme de « Monsieur le Maire ». « Il me semble que les années précédentes j’avais le droit à « Monsieur le député-maire ». Auriez-vous anticipé sur le résultat des prochaines élections législatives ? », a-t-il d’abord noté.
Le second bon mot est beaucoup moins volontaire… Dire « croissance démocratique » au lieu de « croissance démographique », dénote sans doute une petite obsession naissante pour ces fameuses élections, pas perdues, mais pas gagnées d’avance non plus.
Plus sérieusement, le député-maire a rappelé le lien étroit qui lie les habitants à leur mairie. En racontant une anecdote sur des problèmes de transports scolaires signalés par des parents, il souligne : « Quand il y a un sujet, quel qu’il soit, le point de repère, c’est la mairie ». Christophe Priou est également revenu sur les deux principaux dossiers qui animeront l’année 2012 sur la commune, « une ligne d’horizon avec notre Ancien et notre Nouveau Testament, si on peut se permettre cette image ». Il s’agit bien entendu de la ZAC Maison Neuve et du Petit Séminaire où un accord vient d’être trouvé pour l’achat.
Et à quelques jours de ses vœux à la population (lundi 9 janvier à 18 h 00), le député-maire se garde bien, lui aussi, de faire des pronostics pour 2012.




 

Auteur : YD | 07/01/2012 | 2 commentaires
Article précédent : « 17 agents de la Ville et du CCAS médaillés »
Article suivant : « Skate Park et aire de jeux de Saillé : signés CMA ! »

Vos commentaires

#1 - Le 01 janvier 2012 à 21h33 par bernier gilles
mes voeux pour les journalistes qui désirent la Vérité sur terre, d est en ouest du nord au sud................
merci
gilles bernier
#2 - Le 02 janvier 2012 à 02h33 par Daniel Yoann
Bloavez Mad gilles !
Yoann.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter