Guerande Infos

Les Gilets Jaunes de Guérande écrivent à la député LREM Sandrine Josso

Les Gilets Jaunes de Guérande se plaignent de l'absence de la député à un moment où elle devrait rencontrer ses électeurs.

 Madame la Députée ,

      

" Il semblerait que le weekend dernier vous ayez annulé tous vos rendez vous publics et en particulier votre visite au Salon du livre de Guérande . Votre permanence d'Herbignac serait aussi fermée .


Ne pensez vous pas que , lorsqu'une élue d'un territoire , par peur ou par mépris , refuse de croiser des électeurs en colère désirant simplement dialoguer , on est dans le déni de démocratie ?


Ne pensez vous pas aussi qu'un Parlementaire qui refuse de « parlementer » avec les citoyens de son territoire déshonore sa fonction ?


Les Gilets Jaunes de votre circonscription ne sont ni des casseurs , ni des rétrogrades désireux de polluer au diesel .


Ils refusent d'être caricaturés par les médias et le Pouvoir et gazés par les forces de l'Ordre .


Ils sont conscients des enjeux climatiques et environnementaux mais refusent un choix injuste socialement et imposé d'En  Haut . Ils ont le sentiment qu'on va chercher jusqu'au fond de leur poche l'argent qui sert à nourrir leurs familles pendant que d'autres bénéficient de cadeaux fiscaux.


C'est un mouvement de solidarité pacifique de gens qui ,pour beaucoup , n'ont jamais manifesté . C'est une belle aventure de solidarité et de fraternité entre des gens de tous âges , des hommes et des femmes de différentes origines et aux convictions parfois très différentes . C'est une France invisible qui veut se rendre visible .


Ils expriment , en descendant dans la rue et en bloquant les carrefours et les zones commerciales , un désir de dignité , un désir de visibilité , un désir de représentativité et une révolte contre l'injustice sociale et fiscale .


C'est de cela dont ils voulaient dialoguer avec vous ce samedi à Guérande . Si les Représentants de la Nation refusent de représenter , qu'ils ne s'indignent pas après que les citoyens s'expriment dans la rue !


 Nous vous transmettons , madame la Députée nos sentiments les plus républicains .

"     
                                                                          

Les Gilets Jaunes de Guérande .

27/11/2018 | 11 commentaires
Article suivant : « Guérande : Valérie Duvert démissionne de sa fonction de conseillère subdéléguée à la communication »

Vos commentaires

#1 - Le 28 novembre 2018 à 10h17 par Bouvier, GuÉrande
J'ai soutenu les gilets jaunes mais maintenant je me désolidarise, comme beaucoup d'ailleurs, en raison de la politisation de ce mouvement et sa reprise en main par les syndicats et partis de gauche. La colère fiscale n'a rien à voir avec la dénonciation des cadeaux fiscaux car au départ j'ai cru comprendre que le peuple de france descendait dans la rue pour réclamer moins de taxes et d'impots. maintenant, ces gens reviennent sur l'ISF qui a été destructeur pour notre économie. Ces gens sont de straitres parce qu'ils se sont médiatisés en demandant à des centaines de milliers de français de descendre dans la rue pour énoncer les taxes et maintenant ils enlèvent leur masque pour afficher des revendications de la France insoumise. Pas très beau comme procédé... messieurs les gilets jaunes de la CGT et de Mélenchon...
#2 - Le 28 novembre 2018 à 16h44 par Lemere
Belle initiative, et beau texte, espérons que notre chère (cher) députée le lira.
N'espérez pas une réponse, elle ne serait de toutes les façons que le copier/coller des éléments de langages du gouvernement.

Mais peut-être qu'à force de recevoir le message, finira-t-elle par prendre une position.
Donc voici ses adresses auxquelles vous pouvez envoyer par e.mail une copie de ce courrier

sandrine.josso@assemblee-nationale.fr
ou
permanence@sandrinejosso.fr

Peut-être sera-t-elle attentive si chacun d'entre nous le fait en tant qu'électeur !
#3 - Le 28 novembre 2018 à 21h17 par Nico, Saint Molf
Réponse à Bouvier: ton message doit faire rigoler Macron, c'est ce qu'il cherche, diviser le mouvement, même si des gens lancent des idées fantaisistes peu importe, c'est leur droit, mais c'est vrai les gens sont descendus pour demander moins de taxes et moins d'impôts. Au gouvernement de répondre... Personne ne parle de l'immigration dans les forums mais dans la rue les gens en parlent beaucoup et c'est le plus important. Alors inutile de diviser un mouvement sauf faire le jeu de Macron
#4 - Le 28 novembre 2018 à 22h05 par FENICE, La Turballe
Bien sûr que nous reclamons moins de taxes et d'impots ! Mais surtout moins de taxes ! Car l'impôt est plus juste quand il est progressif ! Il faudrait d'ailleurs améliorer cette progressivité . Sous Giscard , homme d'extrême gauche bien connu , il y avait le double de tranches et toutes ces niches qui minent les recettes n'existaient pas en aussi grand nombre. Nous reclamons moins de taxes et d'impots pour les gens qui gagnent peu ou pas énormement ! Mais c'est vrai que d'habitude , ce sont les fortunés qui hurlent qu'on les dépouille et souvent des gens modestes, innocemment, compatissent !Nous nous battons aussi pour que la lutte contre le Rechauffement ne soit pas perdue parce que les gouvernements cherchent désespèrement des recettes en se servant de la Transition écologique comme alibi !
#5 - Le 02 décembre 2018 à 11h33 par LEROY
Hé! les gilets jaunes qui, pour son mentor, n'êtes que des gens de rien, vous n'avez pas compris qu'elle ne pouvait pas vous rencontrer puisque'elle était à l'Assemblée à débattre sur l'utilité de la fessée ou non.
Il y a quand même des coups de pieds au c.. qui se perdent!
#6 - Le 03 décembre 2018 à 12h03 par THOLIN Christian, La Turballe
Nous voulons refonder la République avec "le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple", ce qui est l'article 3 alinéa 5 de la constitution de 1958 et aussi la définition du populisme ! Nous voulons sortir de l'oligarchie actuelle !
Nous volons la suppression de tous les impôts indirects (les taxes y compris la TVA et la CSG), nous voulons leur remplacement par un impôt sur les revenus (tous les revenus y compris des actions et de la spéculation) donc avec une assiette de type CSG, mais progressif avec au moins 15 tranches et un plafond de revenus au delà duquel on prend tout, ceci pour limiter l'échelle des revenus de 1 à 20 x le SMIC dans un premier temps et à moyen terme de 1 à 10 en augmentant le SMIC sans toucher au plafond. Nous voulons des minimas sociaux au dessus du seuil de pauvreté et un revenu pour permettre aux étudiants de se loger et de vivre après le bac ou dès leur majorité. nous voulons une sécu à 100% et la fin des mutuelles et assurances complémentaires, nous voulons l'égalité de revenus entre les hommes et les femmes pour un mème poste de travail, nous ne voulons pas de retraite par points ni par capitalisation, nous voulons des services publics nationalisés et non délégués, nous voulons sortir des traités européens comme nous l'avions décidé le 29 mai 2005, nous voulons une démocratie parlementaire à la proportionnelle intégrale avec des parlements régionaux et un parlement national issus des parlements régionaux et qui sera l'exécutif, nous voulons des mandats de 5 ans maximum et non renouvelables pour interdire toute professionnalisation et carrières politiques, ceci fera tourner les élus et les femmes auront naturellement leur place sans besoin de quotas, par contre la représentativité des parlements devra être conforme à la sociologie de chaque région, là seront les quotas, et les indemnités des parlementaires ne pourront en aucun cas dépasser deux fois le SMIC, s'ils estiment que ce n'est pas suffisant, qu'ils l'augmentent !
#7 - Le 04 décembre 2018 à 15h08 par Lemere
Des nouvelles de notre député ?

Rappelons lui qu'il doit selon son statut :
".. contrôle l’action du Gouvernement..."

Quel contrôle a-t-il effectué sur la mise en place des taxes sur le carburant ?
On aimerait le savoir.


Pourtant il ne craint rien car il est irresponsable selon la constitution :
"L’irresponsabilité, immunité absolue, ......par la Constitution dont l’article 26,... »."

Alors peut-être trop de travail à l' A.N.

Ah! et bien tout de même, à cette heure et en un peu plus d'un an :
11 propositions de loi !
Wouaahh Enorme , ben oui quand on sait ce que c'est de rédiger,contrôler , etc..etc..
Rassurez vous il était pas seul, notre député. Pour la dernière en date affichée sur le site de l' A.N ils étaient plus de 50 de la REM.

Et en voici le texte , rassurez-vous c'est pas long :
PROPOSITION DE LOI
Article unique
L’article L. 511-5 du code l’éducation est ainsi rédigé :

« Art. L. 511–5. – À l’exception des lieux où, dans les conditions qu’il précise, le règlement intérieur l’autorise expressément, l’utilisation d’un téléphone mobile par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges. »


je vous assure tout est vrai
http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion0941.asp
#8 - Le 07 décembre 2018 à 18h55 par Lemere
Mr Fenice peut-il nous dire si après la réunion du 30/11 de présentation, s'est bien tenue la seconde?
Quand est-il ressorti?
#9 - Le 08 décembre 2018 à 19h30 par FENICE, La Turballe
La seconde réunion s'est tenue aujourd'hui à Herbignac ! Beaucoup de monde au carrefour , devant la mairie et dans la salle .
Les organisateurs " gilets jaunes " d'Herbignac ont été débordés . La salle a pris la parole et a exprimé sa détresse et surtout sa colère . Un document de travail a malgré tout été établi. La réunion s'est terminé quand quelqu'un est entré dans la salle pour annoncer l'arrivée des gardes mobiles sur le Rond point !
Pendant ce temps , les Gilets Guérandais , restés devant la mairie de Guérande ont reçu la visite du Maire. Il leur a proposé une rencontre à organiser pour recueillir leurs doléances . Nous devons le recontacter pour en définir les conditions techniques .
#10 - Le 10 décembre 2018 à 08h38 par Lemere
Merci M. Fenice
Et quels furent les arguments de la députée et ses propositions ?
A-t-elle pris partie pour le mouvement ?
Ou bien a-t-elle défendue la politique du gouvernement?
A-t-elle par exemple proposé de réduire de moitié le montant du revenu mensuel des députés et sénateurs ? Cela représenterait plus de 10 millions d'euros d'économies sur les 3 ans à venir et leur laisserait 3500 eur par mois.!
#11 - Le 10 décembre 2018 à 11h27 par LEROY
Lemere: Pourquoi n'êtes-vous pas allé à cette réunion?
Vous auriez eu vos éléments de réponses en direct et auriez pu ainsi nous en faire bénéficier à travers vos nombreux commentaires ici ou là.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter