Guerande Infos

Les Étoiles lyriques à l’hôpital intercommunal

Trois soirées sont organisées par l’hôpital en partenariat avec Dimitri Aubry, de l’association les Étoiles lyriques. Professionnels et amateurs vont donc faire leur tour de chant.

Depuis 3 ans, ont lieu des événements culturels dans les résidences de personnes âgées à Guérande et au Croisic. « L’association les Étoiles lyriques dont je fais partie a  une convention avec l'établissements hospitalier de Guérande.  Nous avons décidé de monter un projet culturel au sein de l’hôpital et  faire se rencontrer l’opéra et l’hôpital », commence Dimitri Aubry, chanteur lyrique (baryton) à l’opéra.

La musique comme médicament
La mission de l’association est d’apporter l’opéra/opérette partout où c’est possible. En 2011, les illettrés ont été choisis et cette année, ce sont les personnes âgées. L’association vient de recevoir le prix de la culture par le Crédit Mutuel. Pour précise Dimitri Aubry, « l’opéra est aujourd’hui méconnu. Les gens ont l’impression qu’il est réservé à une élite. Je ne connaissais pas le monde hospitalier et je souhaite montrer que l’art peut aussi être un médicament ». 14 chanteurs (13 femmes et 1 homme) ont répondu « présent », ils font tous partie du personnel soignant. Il y a aussi deux instrumentistes : un violoniste et un accordéoniste. « Ça a été proposé à tous les gens de l’hôpital sur le principe du bénévolat. Je suis contre l’idée de faire des auditions. Deux ou trois personnes ne savaient pas chanter et elles ont fait des progrès impressionnants », ajoute Dimitri Aubry. Les artistes s’entraînent une heure et demie par semaine depuis la mi-novembre. Ceux qui avaient le plus besoin d’adapter leurs voix ont même bénéficié de cours particuliers.

Trois spectacles

Deux vont être privés (le 16 mars au Croisic et le 21 mars à Guérande) dans les résidences des personnes âgées. Les animateurs de l’hôpital ont pris le relais avec les résidents pour leur apprendre les trois airs d’opérette choisis, dont L’amour est un bouquet de violettes et Rossignol de mes amours que chantait Luis Mariano. C’est le personnel soignant qui va faire le spectacle avec en intermèdes des chants interprétés par Dimitri Aubry et Carol Roudaut. Le spectacle du 29 mars va être tout public. Il sera identique pour la première partie. La seconde partie mettra en scène un trio : Patrick Nedellec au piano, Dimitri Aubry et Carol Roudaut au chant. « Elle sera construite de façon à faire découvrir les diverses typologies et expressions vocales comme lied et mélodie, le grand opéra, l'opérette… Nous chanterons des airs comme La flûte enchantée de Mozart ou encore La veuve joyeuse de Franz Lehar », explique Dimitri Aubry.

Plusieurs sponsors
« Notre but est de produire quelque chose tous les ans, mais il n’est pas facile d’avoir des subventions. Nous espérons que le succès de cette année va donner envie de faire perdurer les choses », précise Carol Roudaut. Cette année, elle et Dimitri Aubry ont réussi à fédérer plusieurs participants pour la réalisation de ces spectacles :
- la mairie de Guérande qui met la salle d’Athanor et ses équipements à disposition -     des chanteurs,
- la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) QUI a financé les trois quarts de l’opération, 
- Daniel Dumortier, directeur de l’hôpital intercommunal qui a permis que les répétitions aient lieu à l’hôpital.
  « Des dizaines de projets méritent d’être soutenus. Cette année, on nous  a refusé des subventions sous prétexte qu'ils ne sont pas des  professionnels ! », regrette Dimitri Aubry.


29 mars 2011, 20 heures au centre Athanor à Guérande. Entrée et participation libres.

 

Auteur : AP | 21/02/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « 163 clichés en compétition au 10e concours national du Photo Club »
Article suivant : « 20 ans sur les chemins, ça n’use pas les Pieds Salés ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter