Guerande Infos

Législatives 7ème circonscription de Loire-Atlantique : Rémy Fancelli candidat de l’UPR

Âgé de 48 ans, originaire de la région parisienne, père d’un grand garçon de 12 ans, Rémy Fancelli a élu pour domicile le secteur de la Loire atlantique notamment La Baule puis Batz sur mer. C'est là où depuis 1993, il exerce une activité liée aux métiers de restauration et a l’organisation de séminaires et mariages dans un lieu idéalement situé sur la cote sauvage « Le Fort de L’Hermione ».
Rémy Fancelli
Rémy Fancelli

Issu d’une formation classique dans ses jeunes années de l’apprentissage, il a surtout évolué au sein du groupe hôtelier familial étant a fortiori contraint a une solide tradition a l’autodidactisme et aux rapports humains, chose qui est peut être un peut trop absente des cursus des grandes écoles. N’étant pas soumis aux obligations carriéristes classiques, il a commencé son métier par le sous sol jusqu'au plafond pour en maîtriser tout les aspects avec toujours en avant l’inquiétude de l’efficacité de ses collaborateurs par le mérite et le respect, en d’autres termes, c’est quelqu’un qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit.

N’ayant jamais été encarté sauf une fois ou il avait approché a pas de loup le MEDEF dont il abandonna l’idée âpres avoir bien assimilé qu’il s’agissait là d’un club très privé de sociétaires du CAC 40, il rompu tout espoir en l’avenir de nos dirigeants totalement inféodés a leurs donneurs d’ordres. Un trajet de vie particulier l’a conduit aussi à s’intéresser de très près aux associations de défense de la famille et de protection de l’individu quant a certaines mouvances et addictions dites « new âge ».

C’est au courant de l’année 2012 qu’un ami lui fit découvrir les conférences de Mr Asselineau, qui furent, il faut bien le dire de cette façon une « révélation ». Un retour inespéré a la flamboyance de notre drapeau une démonstration éclatante que même si le coq les pieds en cette triste époque « mal chaussés »  chante toujours. La thèse d’une République, juste et équitable pour tous, salaries, employeurs, retraités et éminences grises prêtes à prendre parti a la réalisation de notre belle Nation par l’effort le mérite et la justesse de l’équilibre. En écoutant M. Asselineau, on redevient fier de notre pays, de ses merveilles autant culturelles qu’architecturales, du secret de ses métiers enfouis aux cœurs des terroirs que Bruxelles a coup de normes et de décrets aveugles tendent à effacer ou ignorer les grands principes fondateurs.   

Son espoir en tant que simple citoyen est de transmettre cette lucidité inespérée et pour seule raison que de motiver a ce que chacun de nous devrait s’intéresser, notre devenir.

Il a pour suppléant Arnaud Calvo

29/05/2017 | 1 commentaire

Vos commentaires

#1 - Le 29 mai 2017 à 11h06 par Soalhat, GuÉrande
Je ne comprends pas bien cette histoire de chaussures et de coq!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter