Guerande Infos

Le hourd installé Porte de Saillé : impressionnant !

Nouvel élément du décor de la Fête Médiévale qui se déroulera le week-end prochain, le hourd, abri qui accueillait les défenseurs de la cité au Moyen-Âge, a été installé sur la Porte de Saillé, ce vendredi après-midi. Un travail d’experts parfaitement réussi, grâce aux bénévoles de l’atelier accessoires, des services techniques, et de deux entreprises locales.

Le hourd installé Porte de Saillé

La « cabane » en bois, parée aux armes de la ville de Guérande, nous vient tout droit du Moyen-Âge. Le hourd, dans la fortification, était une sorte de balcon volant et couvert, en bois, que les défenseurs de la cité établissaient au haut des murailles, et qui faisait saillie en dehors. De là, ils lançaient toutes sortes de projectiles contre les assaillants. Le hourd guérandais a été fabriqué par l’atelier accessoires de la Fête Médiévale. Nul doute qu’il fera son petit effet lors du départ du défilé, dimanche, sous la Porte de Saillé. D’ailleurs, les organisateurs de la célèbre fête guérandaise ménagent le suspens quant à l’utilisation qui sera faite de ce « nid-de-pie », très haut perché.
Pas moins de 1,6 tonne de bois a été nécessaire à sa conception. Le matériel a été gracieusement fourni par l’entreprise Chelet Bois. Et c'est une autre entreprise locale, Maguero Levage, qui est venue lever vers le ciel et puis poser le hourd sur la Porte de Saillé. Une opération très délicate et minutieuse, suivie avec anxiété par les organisateurs de la Fête Médiévale, et de nombreux passants. En témoignent, les nombreux applaudissements qui ont retenti lorsque l’abri est venu se poser sur les créneaux aménagés spécialement pour le recevoir.
Aucune erreur n’est venue perturber le ballet aérien du hourd, guidé par le machiniste, alors que les bénévoles tiraient sur les bouts pour garder le bon axe. La 12e édition de la Fête Médiévale de Guérande part sous de bons auspices. Bientôt, la herse sera également mise en place Porte de Saillé. Les trompettes retentiront à la Collégiale, et Guérande pourra replonger dans son glorieux passé, à l’époque des mandolines, des chevaliers, des guerres, et des banquets.

Auteur : YD | 14/05/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Y’avait du peuple à Guérande en 1373 ! »
Article suivant : « Au programme à la médiathèque, en février »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter