Guerande Infos

Le cercle Bro Gwenrann toujours sur le devant de la scène

Créé en 1949 et fort de 140 adhérents, le cercle celtique de Guérande est non seulement l’un des plus anciens, mais aussi l’un des meilleurs de Bretagne. Après son titre de champion régional en 2009, les deux dernières années ont été celles de la transition. En s’appuyant sur ses jeunes et sur son festival des Celtiques, avec la volonté d’évoluer et de se renouveler, Bro Gwenrann entend repartir de l’avant.
René Tobie et Eric Vincendeau
René Tobie et Eric Vincendeau

C’est en 2009, pour son cinquantenaire, que le cercle celtique dirigé par René Tobie et Noémie Cossé, et Eric Vincendeau pour la partie festival, a connu son apogée. Une consécration et la reconnaissance de la Bretagne tout entière pour ces Guérandais toujours fidèles aux traditions, mais qui ont aussi réussi le défi de s’ouvrir vers les danses contemporaines. Une performance d’autant plus remarquable que Bro Gwenrann refuse obstinément l’élitisme : « Bien sûr, notre objectif est de proposer un spectacle de très grande qualité, mais chaque membre de Bro Gwenrann doit y trouver sa place. Nous devons nous ouvrir sur les autres et transmettre les savoirs. C’est pourquoi la formation est très importante », explique René Tobie.
La vitrine du cercle, c’est sa section scénique. Les répétitions se déroulent tous les vendredis de 20 h 30 à 23 h 00, à la salle (16, route de Mesquer à Guérande). Si le groupe s’est situé sensiblement au même niveau depuis deux ans, il a fait une pause en 2011. Pas de concours, mais des prestations qui ont été jugées très bonnes. « Cette année de transition a porté ses fruits et nous sommes agréablement surpris du résultat. Le cercle a toujours sa place au haut niveau », commente le président. Le groupe a également vu le départ de quelques éléments, mais aussi l’arrivée de petits nouveaux. Surtout, le cercle compte sur ses jeunes : « Ils sont en train de se former progressivement et ils sont très prometteurs ». D’autre part, Bro Gwenrann a noué un partenariat avec Musiques et Danses de Loire-Atlantique. « Ils vont nous apprendre à transmettre nos messages sur scène. L’important, c’est de prendre conscience de son corps et comment se tenir. C’est important d’avoir un regard extérieur sur notre travail », ajoute René Tobie.
Les cours pour les enfants ont lieu les mardis à 17 h 00 pour ceux nés de 2004 à 2007, à 18 h 00 pour ceux nés de 2000 à 2003, et à 19 h 15 pour les plus âgés, nés de 1997 à 1999. Les jeunes danseurs sont encadrés par des formatrices compétentes et pédagogues. « La formation des plus jeunes, c’est essentiel pour nous. Plus que l’apprentissage de la danse bretonne, c’est une école de la vie où les adultes et les anciens transmettent leur expérience et leur culture », indique Eric Vincendeau. D’ailleurs, ce dernier insiste beaucoup pour que le festival « Les Celtiques de Guérande », organisé par Bro Gwenrann, fasse une grande place aux enfants par des initiations et des spectacles. « Par exemple, la matinée consacrée aux contes a réuni plus de 120 personnes », ajoute-t-il.
Troisième section du cercle celtique, l’atelier danse propose des initiations le mardi (tous les 15 jours). « Beaucoup de gens ont envie de venir découvrir la danse bretonne. Ils viennent souvent du fest-noz où ils sont appris quelques rondes et gavottes, et désirent franchir le pas jusqu’au cercle. Ils sont les bienvenus, quel que soit leur âge, leur aptitude physique ou leur niveau », explique René Tobie.
Là aussi, le festival tient un rôle prépondérant pour la promotion de Bro Gwenrann. « L’édition 2011 s’est bien passée. Contrairement à ce qui a été dit dans la presse, il y a eu plus de monde le dimanche, mais malheureusement nous avons eu de la pluie le samedi. Nous nous sommes appuyés sur notre savoir-faire et nous avons également programmé des nouveautés. Cela démontre la vivacité et la qualité de notre festival. Nous devrions équilibrer les comptes cette année, et prochainement nous inviterons les Guérandais pour des assises des Celtiques où nous débattrons et partagerons un moment convivial », indique le responsable de l’organisation.
Bro Gwenrann, c’est aussi les costumes. Celui porté par les Guérandais est le costume de métayer de Brière des années 1860-1880, et celui de porteresse et de saulnier, costume de travail du début du XXe siècle utilisé par les paludiers dans les marais salants. Ils appartiennent à l’association. Bro Gwenrann, c’est également des musiciens, formés à l’école de musique de Guérande. Dans ce domaine également, Bro Gwenrann insiste sur la formation des plus jeunes, mais aussi sur l’apprentissage des danses par les musiciens. S’il compose ses propres musiques, le cercle offre un mélange de compositions originales et de musiques traditionnelles.

Les dates à retenir en 2012

15 avril : Tradi Deiz à Vannes
29 avril : journée des enfants
17 juin : Festival Anne de Bretagne à Guérande
Du 7 au 12 août : Festival « Les Celtiques de Guérande »
Fin août : projet de voyage à Castro Marin au Portugal
29 et 30 septembre : Projet de spectacle dans la région de Vendôme
Pour plus de renseignements : www.bro-gwenrann.org


 

Les formatrices de Bro Gwenrann
Les formatrices de Bro Gwenrann
Auteur : YD | 21/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les Diaboliks : portrait de trois malicieux Guérandais adeptes de la jonglerie »
Article suivant : « Journées européennes du patrimoine : Guérande, ville d’art et d’histoire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Salon du chocolatAudiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter