Guerande Infos

La Saint-Aubin attend le Poiré de pied ferme

Promue en DRH, la Saint-Aubin de Guérande joue les premiers rôles de cette poule. Troisième au classement, la formation de Fabrice Glet veut montrer qu'il faudra compter avec elle pour la fin du championnat. Dimanche 4 mars à 15 h 00, la venue du Poirée sur Vie est attendue comme un tournant.

La Saint-Aubin de Guérande est-elle l'équipe surprise de ce groupe de DRH ?  Bien compliqué d'émettre un avis sur ce sujet. Si l'on considère qu'il s'agit d'un promu, et qu'en tant que tel, il est difficile de franchir un cap, la réponse est oui. Mais pour ceux qui suivent le parcours du club depuis trois ans, il n'y a rien de surprenant dans le classement actuel. Depuis son arrivée à la tête du club, Fabrice Glet a su analyser les forces et les faiblesses de son équipe, prônant le beau jeu, la cohésion, et l'envie de se sublimer dans la difficulté. Son groupe composé de jeunes joueurs formés au club et d'éléments expérimentés a, avec quelques ratés,  pu exprimer tout son potentiel cette saison. Auteur d'un début de saison tonitruant avec quatre succès consécutifs, la Saint-Aubin a connu un passage à vide entre novembre et début janvier. En cinq rencontres, les Guérandais  n'ont obtenu que 4 points sur 20 possibles. Une telle situation aurait provoqué une mini-crise dans beaucoup de clubs. Cela n'a pas été le cas à Guérande. Fabrice Glet n'a certes pas caché son mécontentement sur la prestation de ses joueurs, mais il a su trouver les mots justes pour redonner la confiance à son effectif. Et cela n'a pas tardé à porter ses fruits, malgré les difficultés d'un calendrier perturbé par les conditions météorologiques.

Un hiver difficile

Les fêtes de fin d'année digérées, la défaite du 8 janvier à Sautron aussi (2 à 1), la Saint-Aubin a enchaîné les bons résultats avec un succès contre Chaize le Vicomte (2 à 1) à domicile, un nul à Montaigu (1/1) et deux victoires à Thouaré (0/2) et Mouilleron Le Captif (1/3). À cette occasion, les joueurs ont démontré qu'ils étaient particulièrement à l'aise à l'extérieur puisqu'ils viennent d'engranger 10 points en trois déplacements consécutifs. Un constat qui n'a pas échappé à Fabrice Glet, mais qu'il ne parvient pas à expliquer : « Mon équipe voyage bien, mais la qualité de ses prestations à domicile est plus médiocre. C'est un phénomène pour lequel je n'ai toujours pas trouvé de solution ». Forte de ses résultats, la Saint-Aubin pointe désormais à la 3e place du classement avec 37 pts, à seulement 4 longueurs du Poiré-sur-Vie leader du groupe. Avec 7 succès, 3 nuls et 3 défaites, le club réalise un parcours surprenant et qui aurait pu être meilleur, sans ce passage à vide en début d'hiver. Le maintien étant désormais acquis, les Guérandais vont désormais aborder cette fin de championnat sans pression, mais certainement pas sans ambition. Et la venue du leader peut constituer en ce sens, un véritable tournant dans ce groupe. Pas question cependant de céder à l'euphorie ou à un quelconque manque d'humilité. C'est en tout cas, le message que veut faire passer Fabrice Glet : « Bien évidemment, recevoir le leader est un événement et c'est une rencontre qui s'annonce hyper-interessante. Cela dit, je n'ai pas l'intention de mettre la pression sur les garçons. Mon objectif et celui qui s'inscrit dans le projet du club est de continuer à avancer et de préparer au mieux toutes les rencontres qui restent à disputer ».

Et si la Saint-Aubin montait ?

Battue 2/1 au match aller, cette rencontre face à l'équipe C du Poiré-sur-Vie s'annonce également sous le signe de la revanche. En cas de succès, la Saint-Aubin reviendrait à un petit point de son adversaire et relancerait complètement la physionomie du championnat, dans l'optique de la montée en DRS. à ce jour, seules quatre formations semblent en course pour le titre : Le Poiré-sur-Vie, Segré, Bouaye, Guérande et à un degré moindre l'USBP. C'est dire, si tous les espoirs sont permis pour la Saint-Aubin, dont certains imaginent déjà un retour en Division Régionale Supérieure. Cela dit, le programme qui attend la Saint-Aubin est pour le moins indigeste avec cinq rencontres d'ici le 1er avril. Après l'accueil du leader, la Saint-Aubin se rendra à l'USBP (11 mars), avant d'accueillir Saint-André-des-eaux (18 mars) pour deux derbys qui promettent d'être très chauds. Dans la foulée, l'équipe de Fabrice Glet affrontera Pouancé et Bouaye deux équipes qui restent toujours difficiles à manoeuvrer. Ces cinq rencontres disputées, les jeux tant pour l'accession que pour la relégation seront faits. C'est que semble penser l'entraîneur-joueur guérandais : « En ce qui nous concerne, c'est le mental qui va être prépondérant. Mais personnellement, je pense que tout suspense sera ôté au soir du 1er avril ».. Et qui sait, le poisson de ce 1er avril 2012, ou tout au moins la plus belle surprise serait que la Saint-Aubin soit quasiment assurée de la montée. Mais avant cela, la formation de Fabrice Glet devra se défaire du Poiré-sur-Vie dimanche après-midi, ce qui, vous l'avouerez est loin d'être acquis, mais loin d'être un obstacle insurmontable.
 
 

Auteur : YE | 02/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Football : les Canaris étaient trop forts pour les jeunes Guérandais »
Article suivant : « Football : La jeunesse, La Madeleine elle aime bien ça »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter