Guerande Infos

La décharge de Clis : la fin du casse-tête ?

Alors que le maire de Guérande Christophe Priou a confirmé la fermeture de la décharge de Clis avant la fin de l’année, Guérande Environnement et les riverains remontent au créneau pour dénoncer les lenteurs du dossier.

Sept mois après avoir évoqué l’illégalité de cette décharge sauvage, rien n’avance déplorent les intéressés lors d’un nouveau rendez-vous avec la presse en début de semaine. Une stratégie de communication ? Avant la réunion de quartier qui doit se dérouler ce jeudi, salle des Perrières à 20 h 00.

Le ras-le-bol est palpable : « Il suffirait d'un arrêté municipal pour que la décharge soit fermée, il en est de la seule responsabilité du maire » clame Gilles Bertin, l’un des trois riverains directement concernés.
Relire :
http://www.guerande-infos.net/requisitoire-de-c-priou-contre-cap-atlantique-23-43-428.html
http://www.guerande-infos.net/decharge-de-clis-guerande-environnement-et-les-riverains-deposent-plainte-contre-la-mairie-de-guerande-23-43-665.html
 

« On n'a que des réponses orales »

Photo de riverain
Photo de riverain

Les trois riverains ont reçu le soutien de Guérande Environnement. Du pain béni pour le président de l’association  ASSPROG *. « La décharge est illégale » martèle Rémy Gautron,  son président « elle doit fermer, il en va aussi de la sécurité de tous et en particulier des enfants ».
L’association a donc envoyé un nouveau courrier à Christophe Priou, le rappelant à son devoir de premier élu de la commune : « Malgré nos demandes, nous avons constaté qu’aucune mesure de sécurité n’a été mise en œuvre pour interdire l’accès du public à ce site dangereux ».
Le courrier dénonce par ailleurs une situation qui perdure, qualifiée d’intolérable « Suite aux promesses non tenues par l’entreprise de BTP Guéno et la mairie de Guérande ».
Si la valse des camions venant décharger au bout du chemin du Ménec continue, selon les riverains, l’ASSPROG poursuit ses actions. Rémy Gautron annonce avoir de nouveau informé le préfet et un inspecteur des ICPE (Installations classées pour la protection de l’environnement) pour faire les constats qui s’imposent.
Autre aspect dénoncé, le non respect des horaires de circulation des engins, malgré une réunion avec les riverains, la mairie et l’entreprise. Joint au courrier, un rapport non exhaustif des passages « De nombreux camions ont été observés depuis la rentrée scolaire en dehors des horaires prévues » (Avant 9 h 00, entre 12 h 00 et 14 h 00, après 16 h 30 et pendant les vacances scolaires).

Le transfert de la décharge sur le site de la Métairie de la Lande (plate forme de recyclage) ne semblerait pas vraiment enclenché, selon Rémy Gautron. « Le président de Cap A que nous avons récemment interrogé (7 novembre) nous a confirmé la proposition de la communauté de communes pour ce terrain, sans précision supplémentaire et que pour le reste, c’était de la responsabilité de la ville de Guérande ».
Guérande Environnement et les riverains signataires souhaitent donc être informés de la réalité de l’acquisition dudit terrain, sur la date définitive de la décharge « ouverte illégalement depuis plus de vingt ans » et demandent une réhabilitation du site.
 

Autre son de cloche

Pour Jean-Pierre Guéno, la réalité est tout autre : « Clis, ce n’est pas une décharge, mais un dépôt. La plate-forme de la Métairie de la Lande sera opérationnelle courant décembre. C’est un investissement de 1,5 million d’euros. Je peux affirmer que tous nos engagements sont tenus.
Depuis 18 à 24 mois, aucun apport n’est effectué sur le site de Clis, on ne fait qu’évacuer les matériaux. Il faut comprendre que les procédures sont très longues et ce n’est pas d’un coup de baguette magique que l’on trouve des solutions.
Cette plate-forme va plus loin que le tri sélectif, puisqu'il s’agit désormais de recyclage-chaulage qui permettra le réemploi des matériaux ; et puis, elle sera ouverte à toutes les entreprises ».

 

Côté mairie

Photo de riverain
Photo de riverain

Christophe Priou reste sur la déclaration faite dans nos colonnes.
Relire : http://www.guerande-infos.net/christophe-priou-confirme-la-fermeture-de-la-decharge-de-clis-en-fin-d-annee-25-52-668.html
Et de rajouter « On a tout fait pour trouver une solution et on n'a pas mené les gens en bateau. Le site va fermer dans les prochaines semaines et nous respectons les engagements pris. En ce qui concerne sa réhabilitation, il s’agit d’une zone agricole, elle sera remise au niveau de ce qu’elle était. Nous sommes prêts à répondre à toutes les questions ».
 
*ASSPROG : Association pour la protection des sites, du cadre de vie, de l’environnement, la défense des propriétaires et des résidents de Guérande (02 40 24 75 64)
 

Auteur : JRC | 13/11/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Petit séminaire, la Ville en prend pour 10 ans »
Article suivant : « Conseil municipal »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audience des sites du réseau Média-Web mars 2017
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter