Guerande Infos

L'USGPH craque en seconde mi-temps à Kerbiniou !

L’Union Sportive Guérande Presqu’île Handball peut s’en mordre les doigts. Elle concède un match nul décevant (33-33), contre la Roche-sur-Yon 2, alors que Guérande menait 18-10 à la mi-temps !

Fred Pocheton, l’entraîneur Guérandais est tendu, « on n’a pas le droit de ne pas gagner ce soir » ! En effet, pour le compte de la 7e journée de championnat de prénationale de handball, l’USGPH (10e) accueille les Vendéens de la Roche-sur-Yon (11e à 2 points des Guérandais).

Rapidement, les locaux prennent les choses en main en première mi-temps : 4-2, puis 6-3, 8-3, 15-8 pour mener à la mi-temps 18-10. Avec un Yovan Tomanovic impressionnant dans les buts (11 arrêts pour seulement 10 buts encaissés), et des attaques rondement menées, rien ne peut arriver à Guérande. À l’heure ou les paris sportifs sont à la mode, personne n’aurait misé un kopeck sur les Yonnais. Et pourtant… Et pourtant, dès l’entame de la seconde mi-temps, les Guérandais paraissent endormis, désimpliqués et même suffisants. De l’autre côté, les visiteurs ne sont pas résignés et s’engouffrent dans les brèches offertes par les verts. Fred Pocheton fulmine « on les a remis dans le match en voulant trop jouer vite. En première mi-temps, toutes nos attaques placées faisaient mouche ». Effectivement, pertes de balle et précipitation dans les derniers gestes sont tout de suite bonifiées par les Vendéens qui se projettent beaucoup plus vite vers le but adverse. L’avance fond comme neige au soleil, mais les Guérandais ne paniquent pas malgré le feu qui se propage dans la demeure. Yovan Tomanovic est sur le banc depuis le début de la seconde mi-temps et ne rentre toujours pas. « Le repli défensif en seconde mi-temps était beaucoup trop lent », souligne encore le coach de l’USGPH. Les Guérandais ne savent plus défendre (21 buts encaissés en deuxième période, 8 pénaltys concédés ), et voient Gaël Charles-Toussaint, ailier droit de la Roche sur Yon, ramener son équipe progressivement à hauteur des Guérandais. Il reste trois minutes, Guérande ne mène plus que d’un but et Tomanovic est de retour sur le terrain.

Il reste 1’43 au tableau d’affichage, les spectateurs n’en reviennent pas : 32 partout ! Pis, dans la foulée, les Vendéens prennent l’avantage pour la première fois du match (32-33). Incroyable, l’USGPH est en passe de perdre ce match après avoir compté plus de neuf buts d’avance, mais non… Le capitaine Yann Thierry inscrivant son 8e but du match à 18 secondes du terme. Un dernier tir non cadré adverse vient clore ce match complètement fou.

La jeunesse guérandaise retourne aux vestiaires la tête basse. 23 buts encaissés en seconde mi-temps ! Yann Thierry et Yovan Tomanovic, les expérimentés Guérandais mesurent, quant à eux, tout le travail qu’il reste à faire pour pouvoir espérer se sortir de cette zone dangereuse au classement.

07/11/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Les favoris s'imposent dans la 34e corrida de Guérande »
Article suivant : « Le KRAPS reprend les entraînements avec deux nouvelles sections »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter