Guerande Infos

L’Office Municipal des Sports a retrouvé sa place auprès des clubs

Réactivé il y a deux ans, sous l’impulsion de Rémy Terrien, l’OMS de Guérande tenait dernièrement son assemblée générale et pouvait tirer un bilan très positif de son retour dans le paysage sportif. La structure fédère de plus en plus de clubs et engage de nombreuses actions telles que la fête du sport. Satisfait du travail accompli, le président peut passer la main dans de bonnes conditions.

Après avoir restauré la confiance avec les associations, l’OMS doit désormais afficher sa légitimité et démontrer toute son utilité. « Vous avez tout à fait raison de vous adresser à ce service, compétent et disponible, qui vous apporte des réponses précises et rapides à vos interrogations sportives et administratives », affirme Rémy Terrien aux représentants du milieu sportif guérandais. Soutenue par les présidents des OMS des communes alentour (Le Pouliguen et La Baule), par les présidents respectifs du Comité Départemental des OMS et l’Office Intercommunal des Sports, Daniel Couronne et Octave Festini, la structure guérandaise sait qu’il lui faudra encore quelques années pour retrouver un rythme de croisière.
L’OMS n’a pas un rôle facile. C’est un relais entre la municipalité et les associations pour mettre en œuvre des projets communs, et faciliter le dialogue. Les administrateurs le savent bien, c’est souvent générateur de conflits. « Si 2009 fut l’année de la remise en confiance des associations adhérentes, 2010 est l’année de la reconquête de la place que l’OMS n’aurait jamais dû perdre. C’est la reconquête des sportifs, certes, mais aussi de la population », ajoute Rémy Terrien. Signe de cette vitalité, deux nouvelles associations ont rejoint l’ensemble : l’UGS Cyclisme et le Golf de Guérande. Une envie générée notamment par l’édition d’un guide, véritable vitrine du sport de la commune qui sera réédité cette année. Le président indique que de nombreuses associations se sont plaintes de ne pas y être signalées. « Il est réservé aux associations adhérentes (15 euros) et nous attendons le retour des documents de ceux qui en font la demande », précise-t-il.
Rémy Terrien a également salué la collaboration des services de la mairie, pour le soutien de leurs actions et l’édition du guide. Néanmoins, le président de l’OMS n’a pas manqué l’occasion d’adresser un petit message à Luc Portet, adjoint aux sports, lors de l’assemblée. « Il est facile de dialoguer et il nous soutient dans la mesure de ses moyens. Plus généralement, nous pensons que les budgets alloués à la pratique sportive sur Guérande sont sous-évalués. Ce sont plusieurs milliers de Guérandais qui pratiquent, avec dans la plupart des cas, une professionnalisation obligatoire des entraîneurs et éducateurs. Il y a des clubs qui progressent au plan régional et national, avec pour conséquence des frais supplémentaires », adresse-t-il en direction de l’élu.
Côté finances, le trésorier Gaël Boutet, tire la sonnette d’alarme. Les frais d’inscriptions aux différents organismes et fédérations sont exorbitants. Ainsi, l’OMS de Guérande vient de refuser de s’acquitter de 180 euros pour s’affilier à la Fédération Nationale des OMS. « Nous ne payerons pas tant que ces tarifs seront à ce niveau. Les autres organismes ont entendu nos appels », commente Rémy Terrien. Le président en profite pour indiquer qu’il quitte ses fonctions pour des raisons professionnelles qui le tiendront éloigné de la ville. « J’ai le regret de ne pas pouvoir continuer et porter l’OMS au niveau auquel je souhaitais. Je souhaite bonne chance à mon successeur et j’espère que vous l’y aiderez », indique-t-il.

Les actions pour 2011

- Réédition et renouvellement du guide de l’OMS
- La fête du sport se déroulera le 11 juin
- Modification des statuts de l’OMS pour pouvoir prétendre à un agrément Jeunesse et Sports et pouvoir accueillir des associations avec des conditions moins contraignantes.
- Création d’un trophée récompensant chaque année une association
- Poursuite de la dotation exceptionnelle aux clubs
- Création d’un poste d’ambassadeur en charge de rencontrer les associations pour faire le point sur les besoins et les difficultés

 

Auteur : YD | 27/02/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Handicap : la ville s’adapte et poursuit ses aménagements »
Article suivant : « Christophe Priou se défend d’avoir fait de Gilles Bernier un Paysan Sans Terre »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter