Guerande Infos

L’aménageur de Saillé choisi lundi au Conseil municipal

Très attendue par les habitants du village, la rénovation annoncée depuis plusieurs années de Saillé va entrer dans sa phase concrète. Lundi 16 janvier, lors du Conseil municipal, les élus prendront connaissance du dossier présenté par l’aménageur retenu par la commission. Un chantier global, rarement vu à pareille échelle, qui s’étalera sur plus de cinq ans et qui coûtera plus de cinq millions d’euros.

L’avenir du village de Saillé se dessinera lors du prochain Conseil municipal, ce qui ne va pas manquer d’intéresser l’ensemble de ses habitants. L’appel d’offres pour la maîtrise d’œuvre a reçu 17 candidatures et 5 dossiers ont retenu l’attention de la commission en charge de choisir l’aménageur. « C’est un programme tout à fait exceptionnel car il s’établit sur tout un village de cette importance. Aucun des candidats qui ont présenté un dossier n’avait eu l’occasion de travailler sur un tel chantier », explique Yves Lacroix, adjoint au maire chargé des travaux, des bâtiments, de la voirie et des ressources humaines.
Depuis deux ans déjà, l’effacement des réseaux s’effectue par tranches, et avec le concours de Cap Atlantique, les réseaux d’eaux pluviales et assainissements ont été repris. Le futur programme reprend ces objectifs avec un aménagement spécifique des espaces publics par le traitement qualitatif des principales voies de circulation et de la place de l’église. Mais du logement à la mise en valeur du patrimoine, c’est l’ensemble des problématiques du village qui va être repensé. « L’objectif, ce n’est pas de faire du clinquant, il faut absolument garder l’âme et l’histoire de Saillé intactes », indique Sylvain Michelet. Le responsable des services techniques ajoute : « C’est un village avec une vie sociale telle, qu’il demande un traitement bien réfléchi au niveau de la circulation et des parkings ».
La municipalité tient également à rassurer les habitants et les riverains : Saillé ne va pas se transformer en un immense chantier du jour au lendemain. D’abord, la totalité des travaux est prévue pour une période de 5 à 8 ans. Plusieurs étapes vont être définies. Ensuite, la volonté affichée par les élus est d’associer les villageois au processus. « Nous devons permettre aux habitants de s’exprimer. Qu’est-ce qu’ils espèrent ? Qu’est-ce qui leur pose problème dans leur vie quotidienne ? », insiste Yves Lacroix. 2012 sera donc une année d’études et de propositions, avant le début des travaux prévu pour 2013.
Avec le Plan Global de Développement de La Madeleine, les travaux de rénovation de voiries à Careil et Beslon, la municipalité appuie sa communication sur le fait qu’elle ne laisse personne de côté. Car il vrai, qu’un temps, un sentiment d’abandon a pu poindre aux confins du territoire communal. C’est pourquoi ces travaux sont très attendus. Avec Saillé, fleuron et porte d’accueil touristique des marais salants, elle entretient son patrimoine et son histoire, alors que plus au Nord, avec la ZAC Maison Neuve, elle se projette vers l’avenir.

Auteur : YD | 14/01/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Un budget primitif 2012 voté sans surprise »
Article suivant : « Rebondissement et bon coup dans l’acquisition du Petit Séminaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter