Guerande Infos

Handball: Objectif maintien pour les Guérandais

Voilà des lustres que le club de l'USGPH, Union sportive Guérande Presqu'île Handball, frappe à la porte de la Nationale 3. Dans quelques jours, ce qui fut longtemps un rêve deviendra réalité.
Philippe Dronet, l'entraîneur (à gauche) et le président, François Fontaine
Philippe Dronet, l'entraîneur (à gauche) et le président, François Fontaine

Il y a quelques années, sans un problème administratif qui fit perdre au club de précieux points sur tapis vert, l'USG de l'époque, puisque ce fut son premier nom lors de la création en 1968, aurait déjà connu le niveau national. Dès 1979, l'équipe menée par l'emblématique Lionel Chaffron aurait dû aussi se hisser en nationale 3.
Le club qui a connu des hauts et des bas dans son histoire (il évolua même un instant en championnat départemental), a donc patienté pour enfin quitter le championnat de prénationale.
Toutefois, c'est avec un peu d'avance sur le projet sportif que les handballeurs guérandais ont acquis de belle manière leur billet pour l'accession.
« L’objectif du club est de croître en valorisant toutes les actions de formation initiées en son sein ». Le décor est planté par François Fontaine, le président comblé de l’USGPH. « Depuis plusieurs années, tout est mis en œuvre et développé pour assurer une formation optimale des jeunes afin d’alimenter la pyramide d’âge et de disposer en équipe fanion de joueurs issus de notre centre ». Une politique sportive payante jusqu’à ce jour même si Philippe Dronet, l’entraîneur, sait que « pour se maintenir, l’appui de quelques joueurs ayant grandi sous d’autres cieux sera nécessaire ».

Deux signatures

Alors que l’entraînement a repris depuis le 5 août, le club de la cité des Remparts a obtenu la signature de deux éléments au profil intéressant. Il s'agit de François Méry, un jeune ailier gauche de 21 ans qui arrive du RACC de Nantes mais qui fut formé au HBCN. L’autre arrivée concerne un joueur chevronné et rompu au niveau national, Mickaël Petit, 33 ans, qui, après un break à l’île de La Réunion, a décidé de fouler à nouveau les parquets. « Je pourrai également m’appuyer sur les U 18 dont cinq à six joueurs intégreront certainement l’effectif de l’équipe première qui devrait tourner autour de 18 éléments ». Ce sera un plus pour Philippe Dronet, confiant à l’issue des rencontres amicales qui se sont soldées par deux victoires et un nul contre des formations de nationale 2. « Pour cette première saison en nationale 3, le maintien sera notre objectif avec une place dans la première partie du tableau », ajoute le président Fontaine qui sait qu’une bonne entame de championnat sera déterminante pour la suite de la saison.
L'USGPH sera engagée dans un groupe avec des équipes normandes, (Granville), bretonnes, (Bruz, Lesneven, Châteaulin, Loudéac, Hennebont), du Poitou, (Niort, La Rochelle) et des Pays de la Loire (Saint-Nazaire). Avec quatre promus, les responsables guérandais pensent pouvoir tirer leur épingle du jeu. « Ce sera à l’ombre du voisin nazairien qui devrait jouer les premiers rôles si on en juge par son recrutement et les récentes déclarations », concluent-ils. Un constat sans jalousie de la part de dirigeants heureux de voir les joueurs s'exprimer à Kerbiniou sur un parquet flambant neuf.

 

04/09/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Handball Nationale 3 : Le promu guérandais résiste mais s'incline »
Article suivant : « Un 18 trous ouvre au Golf de Guérande »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter