Guerande Infos

Handball, Nationale 3 : Guérande aux portes de l’exploit

C’était une première dans l’histoire des deux clubs qui ne s’étaient jamais affrontés dans un championnat national. C’était aussi, en ce samedi soir, un duel entre un leader nazairien qui n’est plus invulnérable et une lanterne rouge guérandaise qui venait de changer d’entraîneur.
Les Guérandais méritaient le partage des points
Les Guérandais méritaient le partage des points

La rencontre, toutefois, avait lieu à Kerbiniou et, pour l’USGPH, il s’agissait à domicile de tenter l’impossible pour arracher un succès qui aurait eu beaucoup plus qu’une simple valeur de prestige. Mais il ne fallait pas trop rêver face à un SNHB avide de revanche après sa première défaite vécue deux semaines auparavant devant Angers.
Pourtant, les Guérandais ont failli créer une énorme surprise puisqu’ils se sont inclinés d’un tout petit point, 26-27.
Leaders avec une seule défaite, les Nazairiens faisaient figure de grandissimes favoris dans ce derby face à des Guérandais qui n’avaient accroché que Châteaulin à leur tableau de chasse depuis le début de la saison.
De miracle, il n’y eut point même si les Guérandais ont, tout au long de la rencontre, affiché une belle santé. Ils auraient au moins mérité le partage des points. Ils se sont précipités à fond dans la rencontre pour rapidement mener 3-1, (4e). Laissant passer l’orage Saint-Nazaire est revenu à 4-4 (10e) avant de passer devant trois minutes plus tard. C’était sans compter sur la furia locale qui permettait à Galvin et Deroualle d’égaliser puis de repasser devant pour atteindre la pause avec un petit but d’avance, 15-14, installant le doute chez le leader.
 

Pied au plancher

Saint-Nazaire aborda la seconde période pied au plancher et reprit l’avantage avant de tomber sur une défense locale héroïque, à l’image de son gardien. Après plusieurs égalisations, Saint-Nazaire misa sur le métier d’Erwann Labarre pour l’emporter dans le money time. « On ne retiendra que la victoire », dira Steve Berger conscient que son groupe était dans le dur alors que Bernard Moreau se déclarera « heureux et déçu à la fois car nous méritions au moins le match nul. Dommage pour les gars qui ont tant bossé. C’est notre match référence. On devra s’en servir. La confiance est là, le groupe est solidaire et motivé. Je suis optimiste pour l’avenir ».

La fiche technique : 26-27 (15-14)
Guérande. Audefray (1), Deroualle (8), Galvin (5), B. Gourhand (2), T. Gourhand (3), Guérin (1), Macé (5), Mery (1).
Saint-Nazaire. Biane (3), Durand (2), Labarre (6), Le Padelec (1), Lechevrel (1), Martin (3), Pellerin (3), Roussel (1), Vaillant (4), Verger (3).

 

08/12/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Cross country : ACL 44 Un des plus gros club de France »
Article suivant : « L’Athletic Clubs Littoral 44 (ACL 44) est né »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter