Guerande Infos

Guérande n’est plus « Fanny » à la pétanque !

C’est l’un des sports les plus populaires et les plus pratiqués en France. Pourtant, la pétanque n’avait pas de club à Guérande contrairement à la plupart des communes de la Presqu’île. C’est désormais chose faite grâce à l’initiative de Yannick Baholet. Une quarantaine de passionnés ont répondu à son appel, vendredi dernier, pour constituer une association et un bureau. Reste à trouver un nom pour ce club de pétanque loisirs qui devrait jeter ses premiers bouchons dès le début de l’année 2012.

Les Guérandais férus de pétanque se répartissent dans les clubs des communes voisines, d’autres s’exercent à l’A.V.F qui propose cette activité deux fois par semaine. Mais alors que plusieurs boulistes attendent la création d’un club bien structuré depuis années, personne ne s’était lancé jusqu’à présent. Jeune retraité guérandais, ancien dirigeant de football et bénévole pendant 43 ans, Yannick Baholet était de ceux-là. « J’ai quitté le football il y a deux ans. J’attendais la création d’un club de pétanque et ne voyant rien venir, je me suis lancé. Je peux vous dire que ce n’est pas évident car je veux le faire très sérieusement », indique-t-il.
Celui qui sera très probablement le futur président du club va directement au but devant une salle copieusement remplie. « Je vous remercie d’être venus si nombreux. Sans bureau pour mettre en place et gérer l’association, il n’y aura pas de club. Je cherche au moins sept personnes car plus on est nombreux, moins il y a a de travail pour chacun », annonce Yannick Baholet. Finalement les bonnes volontés se font connaître, preuve d’une véritable envie de voir aboutir la démarche. Le bureau, qui va se réunir cette semaine pour définir la fonction de chacun est composé par Yannick Baholet, Françoise Denié, Jeannick, Claude Bonamy, Michel Paboeuf, Françoise Cornet, Jean-Yves Magré. À l’image du nouveau bureau, il est intéressant de noter la présence des femmes. En effet, la pétanque est un sport mixte où les filles tirent très bien leur épingle du jeu, bien loin des clichés machistes.
Un club de pratique loisirs ou un club officiel engagé dans les championnats de la Fédération Française de Pétanque ? C’est la première question qui a été tranchée par cette assemblée consultative. Après un vote à main levée, une large majorité s’est prononcée pour un club loisirs dans un premier temps. « Je pense que c’est mieux pour débuter. Après un an d’existence, on pourra envisager de créer un club officiel, avec de nouveaux statuts, en gardant une activité loisirs », commente Yannick Baholet. La cotisation devrait être fixée entre 15 et 20 €. Les plus jeunes, à partir de 12 ans, sont les bienvenus, tout comme les débutants.
Pas de compétitions officielles donc, mais plusieurs concours seront organisés tout au long de l’année. D’ailleurs, Yannick Baholet a annoncé son intention d’en faire un à Guérande dès le mois d’avril pour lancer le club et faire rentrer un peu d’argent dans la caisse. Il sera ouvert à tous. Le club espère également pouvoir participer à des rencontres amicales avec ses voisins. Ils sont plusieurs à organiser des « concours de l’amitié » comme à La Turballe et au Croisic.

Premiers jets à la Coulée verte

Qui dit club de pétanque, dit terrains de pétanque. Des aménagements quasi inexistants à Guérande. Aussi, Yannick Baholet a pris les devants en prenant un premier contact avec le service des sports le 14 octobre, suivi d’un rendez-vous avec Luc Portet, adjoint au maire en charge des sports, le 8 novembre. Une autre rencontre a eu lieu ces derniers jours avec le service des sports et les espaces verts pour trouver un futur site. Le nouveau club aura besoin d’un « chez soi » avec un terrain d’environs 2 500 m2, un abri, des sanitaires, et si possible un éclairage. Il semble qu’une parcelle située près du collège du Pays Blanc puisse convenir d’autant qu’une borne électrique est installée non loin.
En attendant, les premières parties et les entraînements se dérouleront sur la Coulée Verte. On peut y jouer sur une quinzaine d’aires de jeux, ce qui n’est pas si mal. Mais l’état du terrain est assez dégradé et les boulistes espèrent qu’il sera rapidement amélioré. « D’après les discussions que j’ai eu avec les services, des travaux devraient intervenir en début d’année », rassure Yannick Baholet.
Dans le cadre de sa création, le nouveau club de pétanque (« Gwenrann Pétanque », « Pétanque du Pays Blanc », « Pétanque Loisirs Guérande » sont les noms les plus cités) tiendra prochainement une assemblée générale constitutive pour adopter ses statuts et enregistrer ses premiers adhérents. Ils devraient être très nombreux.

Auteur : YD | 05/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Alice Lermusiaux bat la championne de France »
Article suivant : « La Compagnie 29x27 dans la danse avec Bro Gwenrann »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter