Guerande Infos

Guérande : le candidat Kaersabiec était en réunion à Clis

A l'appel de Charles de Kersabiec, entouré par quelques membres de son équipe et candidat aux élections municipales, une soixantaine de personnes, habitant principalement à l'ouest de la ville et au village de Clis, se sont réunies pour écouter ses propositions.
Réunion à Clis du candidat Charles de Kersabiec
Réunion à Clis du candidat Charles de Kersabiec

Cette réunion s'est déroulée en plusieurs temps. Après s'être présenté à l'assistance et avoir expliqué les raisons pour lesquelles il s'était porté candidat, Charles de Kersabiec, sans détailler les mesures qu'il comptait proposer aux Guérandais, en a cependant tracé les axes majeurs. Il entend bien séparer la politique locale de la politique nationale et se consacrer uniquement aux affaires guérandaises, incluant naturellement la communauté de communes Cap Atlantique, dans laquelle Guérande doit jouer un rôle majeur.

Il faut noter qu'entre chaque présentation de ces grands chapîtres, un temps de parole était ménagé pour écouter les questions posées par l'assistance et y répondre. Cette méthode, qui  possède un double avantage, était peu usitée jusqu'à présent par les candidats. Elle permet de regrouper dans le temps les questions et les réponses en les limitant au sujet traité et évite que les gens renoncent à poser des questions en fin de réunion afin de ne pas trop prolonger celle-ci.

Cette réunion s'est achevée vers 21 heures avec le traditionnel « verre de l'amitié »

17/02/2020 | 1 commentaire
Article suivant : « Guérande : le candidat de la République En Marche Nicolas Criaud a dévoilé sa liste »

Vos commentaires

#1 - Le 23 février 2020 à 18h17 par Sam Enerve, GuÉrande
Ce que l'on lit entre les lignes de cet article est très intéressant, ainsi le général pense que le fait d'écouter les questions posées par l'assistance dans une réunion publique est tout à fait inhabituel ? Et il estime être le seul à le faire ? Mis à part une certaine suffisance, ne serait-ce pas plutôt que pour un général se prêter à cet exercice est très exceptionnel ?
Il découvre même des avantages, je ne commenterai pas lesquels, à donner voix au chapitre à quelques uns, quel sens de l'écoute! (au fait pas de chapeau sur les chapitres, même quand ils sont grands! Par contre sur l'épître oui et sur les pitres non plus)
Si cela fait parti du souffle nouveau qu'il veut insuffler à notre bonne ville, il oublie sans doute que les courants d'air à Guérande nous les connaissons bien et nous les laissons faire, ça aère.
Ah les militaires et leur sens de l'humour sans pareil! Pour tout vous dire
Sam Faitsourire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter