Guerande Infos

Guérande : la mise en vente par l'Etat de l'étang de Bouzaire, ça ne passe pas

L’association Guérande Environnement dénonce le laxisme de la ville et de Cap Atlantique. Après le patrimoine historique, le patrimoine naturel communal à vendre…

" Très récemment, début octobre, les habitants de Bouzaire (gros village de la commune de Guérande -  500 habitants) et nos deux  associations locales de protection du patrimoine naturel et historique ont découvert par hasard (annonce sur le site Le Bon Coin) la mise en vente dans le domaine public, par l’Etat propriétaire, de l’étang du village.  

Cet étang (4350 m2) situé sur le cours du Mès (fleuve côtier de 15 kms) et inclus dans une parcelle de 5020 m2, fait partie d’un ensemble remarquable d’étangs et de zones humides très riches en biodiversité (faune – flore – milieux…) en aval (étang de Kercabus) et en amont (étangs des Noés). Le site est notamment fréquenté entre autres par des loutres, espèce discrète très rare et protégée. Plusieurs « loutroducs » ont été déjà installés sur le parcours du Mès, notamment au niveau du pont pour qu’elles puissent franchir en toute sécurité  la petite départementale située en bordure de l’étang de Bouzaire. 

Depuis l’achat de cet étang par l’Etat, suite aux opérations de remembrement de 1988, aucuns travaux d’entretien notables n’ont été opérés  par les services de l’Etat, ni par la commune malgré les demandes récurrentes des habitants du village et des associations locales. 

Les services  de L’Etat propriétaire nous ont informés que l’avis de mise en vente (décidée en juillet 2020) a été diffusé,  dès le 28 mai 2021, en direction des collectivités locales et autres organismes (commune, Cap Atlantique, département, conservatoire du littoral … ) qui chargés de diverses missions (protection de la qualité des eaux, de la biodiversité…)  pouvaient faire jouer leur  droit de préemption . Aucune réponse positive n’ayant été reçue, le délai de deux mois légal étant échu, l’ achat de l’étang est aujourd’hui proposé à d’éventuels  acquéreurs privés pour une somme modique. 

Des habitants du village, avec la participation des associations : Guérande Environnement et Patrimoine en Presqu’île (membres de la Fédération Presqu’île Environnement) organisent une réunion publique d’information et de mobilisation le 14 octobre salle de la mairie annexe de La Madeleine de Guérande à 18h30. 

Le but de cette réunion est également de créer une structure (type SCI) et de collecter des fonds afin de pallier aux carences inadmissibles de la commune de Guérande, acquérir et conserver cet étang comme bien commun de notre patrimoine naturel communal. Les propositions d’achat seront closes le 10 novembre dernier délai. 

Hier, les salines du Grand Bal, aujourd’hui le Petit Séminaire, demain …l’étang de Bouzaire…et Pen Bron  !

Les citoyens responsables devant les générations futures ne laisseront pas la municipalité de Guérande et Cap Atlantique brader à des privés le patrimoine naturel et historique de la commune,  bien commun qui est avant tout le leur ! " 

 

Guérande Environnement – R Gautron 

Patrimoine en Presqu’île  - P Mulcey 

Associations membres de la  Fédération Presqu ‘île Environnement

11/10/2021 | 4 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 14 octobre 2021 à 19h43 par Dominique Dardant
Veuillez s'il vous plait me tenir au courant dès la formation de la structure SCI relative à l'étang de Bouzaire, ou veuillez leur transmettre ce message.
Merci. Cordialement. D. Dardant
#2 - Le 15 octobre 2021 à 09h59 par Gautron, GuÉrande
Contacts pour être tenus informés des suites données à cette affaire et à toutes les bonnes volontés souhaitant participer à une collecte de fonds destinée à l'acquisition de l'étang de Bouzaire, par les associations de défense et de protection du patrimoine naturel et historique...

Guérande Environnement : gautron.fpresquile@yahoo.fr
Patrimoine en Presqu'île :
patrimoinepresquile@gmail.fr
#3 - Le 15 octobre 2021 à 20h40 par Michele Adam, Pornichet
Monsieur Gautron , Monsieur Mulcey merci beaucoup pour votre mobilisation. Je m'étonne de cette attitude de l'Etat : Vendre ce qui nous appartient sans information préalable contradictoire. Cette vie animale ( les loutres entre autre que la population locale protège...Merci!) et cette vie environnementale méritent une défense et accompagnement citoyen. Vous pouvez compter sur moi. Je mettrai dans la cagnotte. Cependant cela me parait scandaleux limite légal. Vendre au privé un bien public écologiquement précieux et rare, sans concertation préalable des citoyens de proximité , protecteurs, engagés dans une démarche de valorisation d'un patrimoine collectif vivant questionne???Cette situation me heurte dans la mesure où elle bafoue une initiative spontanée de la communauté qui se sent responsable de son environnement , concernée par sa préservation et son évolution.
#4 - Le 18 octobre 2021 à 07h35 par GUERANDE DEMAIN ?, Guerande
Les réponses scandaleuses apportées par la municipalité guérandaise confirment que nos élus méconnaissent leur commune.
Comment une élue méconnue des guérandais peut elle se permettre de préciser que le maire n'achètera pas cet étang alors que son collègue, adjoint à l'urbanisme, affirme qu'une réunion sur ce sujet doit se tenir en Mairie ce lundi
Une nouvelle fois, l'absence des élus sur le terrain est préjudiciable aux guérandais. A quand les réunions de quartier qui étaient très suivies autrefois et qui apportaient de nombreuses solutions.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter