Guerande Infos

Guérande Conseil municipal : les minorités veulent être plus associées

Le conseil municipal étudiait une douzaine de points, les deux listes « non majoritaires » ont souvent exprimé leurs avis.

À Guérande, le maire en conseil ne dit pas « oppositions », mais « autres listes ». Pas de discours fermé, les réponses sont souvent : « oui, pourquoi pas, c'est une idée qu'on peut retenir, on va transmettre ». Méthode de communication, amabilité naturelle ? Pourtant, la majorité ne semble pas associer beaucoup les deux listes ; et celles-ci savent bien le lui faire remarquer rappelant « qu'elles représentent ensemble 44 % des suffrages ».

Vente de la gendarmerie

L'ancienne gendarmerie et le poste de secours ne sont plus utilisés, les trois parcelles (total 3 049 m2) ont été proposées à 13 promoteurs, malgré une sitution très favorables seuls deux seulement se sont déclarés intéressés, tant le marché immobilier est ralenti. C'est le groupe CISN qui a été retenu, ayant offert un prix de 770 k€. Il construira 42 logements, dont 12 sociaux et deux locaux d'activité. Personne n'a discuté le prix de cette transaction.
Les Domaines avaient émis un avis de valeur de 1 500 k€ en début d'année. La différence « s'explique par les 30 % de logements sociaux et le fait que le promoteur prendra toutes les expertises et la démolition à sa charge », indique aujourd'hui la Mairie.
Guérande Alternance aurait apprécié que les projets soient vus par la commission d'urbanisme. « C'était un concours, c'est un jury qui a choisi » répond la majorité, qui n'est pas opposée à associer les minorités : « pourquoi pas ? » dit le maire, pour le futur. Dans le cas présent le jury était constitué d'élus de la seule majorité. La décision est prise. Le groupe s'abstient.

Tarifs et associations

Longue discussion au sujet de la location des salles. « Rien ne change », pour les petites salles, elles sont mises gratuitement à la disposition des associations, pour les « trois grandes : Clis, Athanor et Saillé » chaque association a droit à deux tours gratuits pour l'AG et une manifestation. L'opposition Challier demande une rédaction « nette » et s'abstiendra sur cette délibération.
Au sujet de la mise à disposition de la carte pour les photocopies, l'opposition écologiste demande une information pour les nouvelles associations.
Concernant le découv'sports et particulièrement pour les stages, le même groupe souhaite une règle qui ne soit pas celle des premiers inscrits, pour un roulement plus équitable « à vous de trouver », « c'est votre commission proposez-nous des choses » réplique le maire dans la bonne humeur.

Subventions
Il était demandé d'approuver la convention entre la commune et l'association Bro Gwenrann. Le groupe écologiste a demandé à cette occasion un bilan des associations pour avoir une visibilité sur toutes » quand il s'agira de décider de l'attribution des subventions.

Arpèje et le Plan éducatif de territoire

La convention avec l'association est prolongée d'un an, le temps que la Ville s'engage dans le nouveau plan éducatif de territoire. Les deux autres communes (Saint-Lyphard et Herbignac) font de même.
Quel sera le futur de l'association ? S'inscrira-t-elle dans le PEDT ? Pour l'instant Arpèje joue da capo.


 

Auteur : LY | 16/12/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Rassemblement pour un hommage aux victimes de l'attentat »
Article suivant : « Conseil municipal : un élu « vert » de rage »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter