Guerande Infos

Guérande, à portée de clic.

« Internet a révolutionné beaucoup de choses et le tourisme y compris. » Virginie Rubat directrice de l’office de tourisme de la cité est bien placée pour l’affirmer. En tant que professionnelle elle est une utilisatrice avertie et constate chaque jour la multitude des applications : une page Facebook Office de Tourisme de Guérande vient de voir le jour.

« Sur internet nous sommes en concurrence avec le monde entier. » 

Auparavant pour organiser ses vacances, l’office de tourisme était l’interlocuteur privilégié, « concrètement on reçoit de moins en moins d’appels, de fax, deux fois moins de courriers qu’il y a cinq ans, ce sont en majorité les personnes du 3è et 4è âge qui nous écrivent ou nous appellent. » Le site de l’OT a augmenté de 40 % en nombre de visiteurs, il faut donc s’adapter aux nouveaux modes de consommation. L’exemple type est le fameux site Trip Advisor : « c’est un site qui fonctionne sur le mode affinitaire, avec des millions d’utilisateurs qui échangent leurs avis. L’objectivité est donc de mise et les prestataires comme les hôtels ne peuvent plus tricher. »

Le site de l’office a une fonction de promotion et de conseil.

« Les gens veulent le bon hôtel, celui-ci sera différent si c’est un public familial ou BCBG, ils veulent une réponse personnalisée. Cependant le site apporte un service plutôt générique, c’est une vitrine de l’offre de la destination, nous ne sommes pas dans une relation be to be. L’information ne circule pas d’une personne à l’autre. »

Facebook, le bouche à oreille version net. 

« Facebook affiche des scores de fréquentation phénoménaux dans le monde. Il permet de rentrer en contact, de créer des liens. Ce qui m’intéresse c’est d’en faire un outil communautaire pour les personnes intéressées par Guérande mais aussi entre Guérandais et les Presqu’îliens. Sur Facebook on doit pouvoir trouver les bons plans. C’est un réseau qui va se créer et s’animer grâce aux internautes : quand un utilisateur Facebook a un ami qui fait un concert il peut en parler. » Cela pourra à terme être un moyen de trouver la réponse à des recherches spécifiques. Les nouveaux habitants sur Guérande pourraient y glaner des informations très pratiques sur la vie de la cité. « Et c’est un moyen de communication qui ne coûte rien et qui animera localement la vie guérandaise car le principe est basé sur le concept du réseau d’amis. Facebook n’est pas une copie du site, il nous offre un espace avec des applications qui n’ont pas leur place sur le site de l’OT. Si 1 000 foyers s’y inscrivent soit un foyer sur cinq à Guérande ce sera déjà beaucoup. » Sur Facebook il faut être inscrit, de ce fait les dérives sont limitées. 

Auteur : Ch.M. | 11/09/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « L'information locale libre et indépendante sur : www.guerande-infos.net »
Article suivant : « L'enseignement catholique Saillé ferme faute d'effectif »

Vos commentaires

#1 - Le 14 septembre 2010 à 12h57 par oeil extérieur
Merci Mme la Directrice pour la promotion de cet outil qui s'appelle Facebook et qu'on ne connaissait absolument pas. Bravo aussi pour l'invention du concept "be to be". Peut-être une confusion avec les relations B to B (Business to Business), à moins que ce ne soit avec Shakespeare?... that's the question !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter