Guerande Infos

France Bénévolat, une ressource humaine pour les associations

Elles sont trois permanentes de l’antenne nazairienne du réseau national France Bénévolat à recevoir tous les jeudis de 9 h 00 à 12 h 00, dans un bureau du CCAS, toutes les personnes qui souhaitent s’impliquer et donner de leur temps dans une association. Solange Gaudin, Christine Champot et Soazig Legendre orientent les gens selon leurs envies et les besoins du monde associatif guérandais. Néanmoins, France Bénévolat à Guérande manque encore de considération.

Cela peut paraître peu, mais en 2011, avec 25 bénévoles recrutés, la permanence guérandaise de France Bénévolat ne s’en sort pas mal dans un contexte de crise de l’engagement gratuit et volontaire. Une situation alarmante pour certaines associations, surtout pour les caritatives, comme l’indiquait récemment le secrétaire général du Secours Populaire local. Qui plus est, les trois permanentes guérandaises doivent faire sans forum des associations, contrairement à de nombreuses communes voisines. « Il n’y a pas de volonté politique d’organiser un forum des associations à Guérande, où alors on nous dit que ce serait à nous de prendre en charge sa tenue, ce qui n’est pas possible avec nos moyens humains et matériels quasi inexistants », regrette Solange Gaudin, la vice-présidente. Dommage effectivement car les statistiques de France bénévolat sont claires : 37 % des gens qui viennent vers l’association l’ont connue lors de forums.
Pas de quoi toutefois doucher l’enthousiasme des permanentes, d’autant que les inscriptions repartent à la hausse en ce premier trimestre, avec une nouveauté : de nombreux hommes alors qu’ils ne représentent habituellement que 30 % des effectifs. Les retraités sont bien entendu majoritaires, mais pas aussi nombreux qu’on pourrait le croire : 42 % (sur Guérande, Saint-Nazaire et Sainte-Marie-sur-Mer, soit 230 personnes au total). Les autres se répartissent ainsi : 7 % d’étudiants, 10 % sans activité, 20 % de demandeurs d’emploi, 21 % d’actifs (employés et cadres moyens pour le plus grand nombre, artisans et commerçants étant très peu représentés).
« On sent chez les gens qui viennent nous trouver la volonté d’être utile et de s’occuper. Le bénévolat, c’est une façon de se faire des relations et de s’intégrer pour les nouveaux arrivants. Aussi, nombreux sont ceux qui ne veulent pas rester seuls. On voit assez souvent des adultes qui sont un peu perdus et on les envoie vers d’autres structures », indique Solange Gaudin. L’objectif de France Bénévolat est de mieux connaître ceux qui sont prêts à s’engager pour affiner le profil des bénévoles. Car côté associations, elles sont de plus en plus nombreuses à venir spontanément au bureau de France Bénévolat pour exprimer leurs besoins. « Les gens viennent, remplissent un dossier, discutent avec nous, et on les place dans les associations qui leur conviennent le mieux. C’est souvent dans le domaine caritatif comme les Restos du Cœur ou le Secours Populaire, aussi les visites de malades et de personnes âgées. Mais on peut également travailler avec les associations sportives et culturelles », ajoute Soazig Legendre. Pour ce service, les associations s’acquittent d’une cotisation de 30 euros par an.
C’est avec elles que France Bénévolat va devoir travailler son image pour devenir un véritable partenaire efficace. En effet, les responsables regrettent un manque de suivi des bénévoles placés. France Bénévolat n’est pas encore connue de nombreuses associations guérandaises. Elle devra donc faire sa publicité auprès de la population. Oui, l’engagement gratuit et volontaire, ça passe aussi par des opérations « marketing », à défaut de forum.
France Bénévolat, antenne de Guérande, C.C.A.S, rue des Saulniers, tel : 02 40 24 99 57. Contact : 02 40 24 75 70 ou 06 16 35 13 58

Auteur : YD | 14/11/2011 | 2 commentaires
Article suivant : « Le cri d’alarme du Secours Populaire Français »

Vos commentaires

#1 - Le 17 novembre 2011 à 19h23 par TESONE, Paris
jsuis animatrice bénévole depuis 2010 à un Centre de Loisirs et ce jusqu à aujourd hui et je compte toujours le faire mais ailleurs.Avez des places de dispo en ce moment ? Merci
#2 - Le 03 février 2012 à 05h19 par akodegnon, Togo
Asso Avtogo
‎(A V - TOGO)
07 BP 12021 - Tél : +228 974 35 86 / 2394953/ Lomé-Togo
France+33615466047
Italie +393497032458
B.E. N° 0548/MISD-SG-DAPSC-DSC
Email : amitiedelavietogo@yahoo.fr
Site :www.avt.venez.fr


FAISONS SOURIR LES ENFANTS
Association Amitié de la vie – TOGO et le chef du village d’Aképé organise des cours de remise à niveau aux enfants de EDIL YIDAVE.
EDIL YIDAVE est un petit village situé à 10km de la ville d’Aképé au sud du Togo. Son école primaire a des salles de classes qui sont construites en paille. Parfois les cours se font sous des arbres. Elle est ainsi peu fréquentée par les habitants du village faute de moyens financier. Il y a aussi un manque chronique d’instituteur pour pouvoir donner une éducation acceptable aux enfants.
L’AV – TOGO se propose ainsi d’organiser des cours de remise à niveau durant toute l’année à ses enfants et ceci avec l’aide de bénévoles de toutes les races et de tous les horizons.
Elle sera heureuse de recevoir aussi des stagiaires en action sociale et des humanistes de tout bord.
Ensemble œuvrons pour le bien – être de ces enfants

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter