Guerande Infos

Enquête d’Utilité Publique à Guérande : Mise à jour solaire.

Depuis le 18 juillet jusqu’au 19 août, les guérandais sont invités à se rendre en mairie pour consulter et se prononcer sur un projet de modification du PLU (Plan Local d’Urbanisme) afin de combler un flou juridique en matière de poses d’installations provenant de l’énergie solaire.

Il s’agit de mettre à jour des textes de la commune, cela concerne seulement les nouvelles installations, l’existant n’est pas touché.
La dernière réglementation en la matière datant de 2006, la municipalité, anticipant un risque juridique, veut ainsi de prémunir contre la mise en place de nouvelles installations s’intégrant mal dans le paysage.
L’intra-muros guérandais n’est pas intéressé par le sujet puisque déjà protégé par plusieurs lois et applications.
Il s’agit de se garantir contre la construction de structures inesthétiques, passant du style « encastré » à celui nommé « intégré », en respectant un nouveau cahier des charges, mis justement à l’enquête publique. Cela englobe, par exemple, la pose de panneaux solaires de couleur sombre et se fondant dans le panorama guérandais.
Cette volonté commune de la mairie et de l’architecte des Bâtiments de France oblige donc à une modification du PLU, ce qui n’a pas l’air d’émouvoir les guérandais, personne ne s’est présenté aux deux premières permanences du Commissaire Enquêteur.
Les aides à l’installation de systèmes solaire ou photovoltaïque ne sont plus subventionnées, comme elles le furent par le passé et le coût de telles structures dissuade aujourd’hui les propriétaires de se lancer dans cet investissement lourd.
Dans un rapport de l’IGF (Inspection Générale des Finances), les charges supplémentaires occasionnées par l’achat de production photovoltaïque sont estimées à 60 euros par an pour un foyer se chauffant à l’électricité. Cela donne un tarif d’achat de 7,4 à 10,4 fois supérieurs pour le photovoltaïque en comparaison des prix du marché.
Reste le côté « écolo, développement durable » qui incite à utiliser l’énergie solaire pour alimenter en KWh sa maison, ne parlons même pas ici de l’éolien, sans doute moins facile à intégrer dans le paysage…


Les prochaines permanences se tiendront en mairie le samedi 6 août de 9 heures à 12 heures et le vendredi 19 août de 14 heures à 17 heures.
Le rapport et les conclusions de l’enquête seront rendus 30 jours, délai de rigueur, par le Commissaire Enquêteur, les personnes intéressées pourront en obtenir communication.
 

Auteur : JRC | 29/07/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Nouveautés et conseils, maîtres mots de la Bibliothèque Pour Tous »
Article suivant : « La Fédération Presqu’île Environnement réagit aux propos du maire de Pénestin en Conseil Communautaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter