Guerande Infos

Départementales : Modem et UMP s’entendent bien dans le canton de Guérande

Marc Fresneau secrétaire général du Mouvement démocrate est venu à Saillé soutenir les candidats du canton de Guérande Catherine Bailhache (UMP) et Xavier Bruckert (Modem). Ils vont tenter de mobiliser face à une prévision d’abstention massive.
Sandrine Josso L'Honnen, Xavier Bruckert, Marc Fresneau, Catherine Bailhache, Yoann Lautrédou
Sandrine Josso L'Honnen, Xavier Bruckert, Marc Fresneau, Catherine Bailhache, Yoann Lautrédou

« Heureusement la modification du mode de scrutin va faire rentrer un peu de parité dans les départements » souligne Marc Fresneau. Les compétences du conseil général ne sont pas encore fixées à trois semaines du scrutin, les électeurs ont du mal à s’y retrouver sur les nouveaux découpages et les listes « certains pensent que l’on peut encore rayer ». Le Modem souhaite informer face à « la désespérance qui fait monter le Front national. Chaque jour de la semaine on guette le sondage pour savoir combien va faire le FN et le soir du premier tour, on regardera à la loupe l’attitude de l’UMP et du PS car dans de nombreux cantons, elle sera l’arbitre ».

Alors que le FN veut situer le débat au niveau national le MoDem souhaite le ramener au niveau local et proposer une « alternative positive constructive à l’UMP au PS et au Front national. « On part de la base du canton » précise Xavier Bruckert on a clairement identifié les problèmes locaux et on va se positionner sur la question bretonne en proposant aux habitants de Loire-Atlantique un référendum, ça a du sens de poser cette question, pour ma part je voterai oui.»

Sur les alliances Xavier Bruckert explique « on est prêt à discuter de partenariat avec les gens de l’UMP qui sont tout à fait honorables. Il y a un grand désarroi du côté des militants UMP car le parti n’arrive pas à produire des idées, et il y a une grande frustration sur la manière dont sont désignés les candidats aux élections ». Le rapprochement Juppé-Bayrou commence à faire des émules dans le canton de Guérande.

À la différence du Front national qui veut réduire le millefeuille en proposant une strate commune, département, nation, en ramenant les compétences de la région au département et les compétences des intercommunalités à la commune et au département le Modem se veut très critique et réformer à minima.
« Le problème ce n’est pas le nombre de structures c’est la fluidité entre les structures. La compétence transport est à minima à l échelle régionale, si on supprime les régions à qui on donne le transport ferroviaire ? À qui on redonne les lycées ? C’est trop facile de dire : ''on va supprimer des structures'', en revanche on peut supprimer les doublons au niveau des compétences. Sur les intercommunalités 75% des communes en France ont moins de 500-1000 habitants, si on n’est pas dans un périmètre intercommunalité, on ne ferait plus rien on boucherait les nids de poule ? Parfois les bras nous en tombent quand on entend ça, si c’est leur seul argument !»

Auteur : JBR | 03/03/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Départementales : EELV veut développer la « prévention économique » »
Article suivant : « Départementales : Bailhache et Bruckert avec Alternative de raison soufflent « l'esprit Juppé » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter