Guerande Infos

Départementales : Bailhache et Bruckert avec Alternative de raison soufflent « l'esprit Juppé »

« Aternative de raison » souhaite mobiliser les abstentionnistes, dépasser les clivages, dans lesquels les électeurs ne se retrouvent pas et détourner ceux-ci du FN.
Sandrine Josso-L'Honnen,Xavier Bruckert, Catherine Bailhache,Yoann Lautredou
Sandrine Josso-L'Honnen,Xavier Bruckert, Catherine Bailhache,Yoann Lautredou

« Aternative de raison » veut être une force de proposition après débats. « Écouter des spécialistes, débattre c'est s'enrichir, c'est s'ouvrir la tête ». Contre le cumul des mandats, elle observe que les élus « finissent coupés de la population ». Les candidats veulent jouer « sur la case réalité, dans la vraie vie » selon Catherine Bailhache. «Nous ne voulons pas casser la baraque, nous voulons faire des proposition pour rénover la vie. Les solutions ne sont pas dans les extrèmes,les électeurs sont fatigués par les jeux politiques illisibles, le système est bloqué et le FN n'a pas raison» ajoute Xavier Bruckert.

La liste défend une vision large du canton, elle veut se déplacer, revendique une capacité à parler avec tous les élus. Plus localement elle veut travailler sur les transports : « est-il normal que des élèves passent deux heures par jour dans un car ? Il y a d'autres choses à imaginer, il faut aider les populations. C'est la mission du Département ; habitat, solidarité,aide à l'emploi». « Il faut pousser les programmes et continuer de travailler sur les contrats de territoires qui sont très importants ». Concernant les compétences, « puisqu'on ne sait pas comment ça va évoluer, il faut s'assurer que les compétences transférées le seront proprement », il faudra préciser des compétences notamment celle du tourisme. De même pour l'éducation les collèges et les lycées devraient dépendre de la même compétence.
Parmi les grands dossiers du canton : la piscine d'Herbignac, le Port de La Turballe, et l'aménagement du Petit Séminaire de Gérande seront particulièrement étudiés. Alternative de raison, met en garde « contre l'égémonies  des Métropoles face aux autres territoires » et sera vigilante si elle est élue souligne Catherine Bailhache.

Les candidats

Catherine Bailhache-Touguet a 68 ans. Proviseur de lycée en retraite elle a été élue de Guérande de 1995 à 2014, adjointe à la culture et y demeure. Elle s'est présentée aux dernières municipales (avec 18 %), « je ne suis pas dans la revanche, je continue de travailler sur les projets de la Ville, et je parle avec le maire. Inscrite à  UMP depuis 2007, elle se dit « décontenancée, par le fonctionnement local du parti, avec un patron, on reste entre-soi, entre notables, ce n'était pas comme cela... » Risque-t-elle l'exclusion ? « on verra, il en avait été question après les municipales, mais il ne s'est rien passé ».

Xavier Bruckert, 59 ans, est chef d'entreprise (conseil) marié et père de trois enfants. Il est président de la Fédération du MoDem 44. Il habite Piriac-sur-Mer. Il était prêt à un partenariat avec l'UMP au niveau département, « on n'était pas gourmands, avec un à trois élus on aurait été satisfaits », mais « nous sommes sur une ligne qui divise, les cultures sont différentes ». Il reproche à l'UMP sa certitude de « gagner de toute façon disant que le PS est nul ». Il rend hommage à Catherine Bailhache qui a mené une belle campagne aux municipales, et salue une « femme de terrain, intègre ».

Les remplaçants :
Sandrine Josso-L'Honnen a 39 ans et deux enfants. Diététicienne en libéral, elle demeure à Herbignac, où elle est conseillère d'opposition. Elle n'est pas encartée.
Yoann Lautredou a 28 ans, employé en grande distribution, il demeure à Guérande. Il a été candidat aux municipales de Guérande sur la liste « Guérande l'avenir ensemble ».

Classé divers droite le groupe s'est nommé « Aternative de raison », mais c'est seulement « un slogan pour le canton de Guérande » et les étiquettes ne sont pas affichées.

Pourtant la liste qui unit le MoDem Xavier Bruckert et l'UMP Catherine Bailhache aura valeur de symbole, sur le canton de Guérande, les adhérents UMP devront se positionner.

À la présentation de ses candidats de Démocratie 44 à Nantes Gatien Meunier avait déclaré « on n'est pas à l'abri des candidatures sauvages ». Celle-ci est-elle « sauvage » ? Les candidats savent qu'ils seront accusés « de division » mais « ils ne se sentent pas dans l'agression ». Ils veulent faire souffler « l'esprit Juppé et montrer que la droite et le centre peuvent travailler ensemble ».

Auteur : LY | 20/02/2015 | 5 commentaires
Article précédent : « Départementales : Modem et UMP s’entendent bien dans le canton de Guérande »
Article suivant : « Départementales Canton de Guérande Le FN veut faire tomber l’UMPS »

Vos commentaires

#1 - Le 20 février 2015 à 17h04 par alain dubois, La Turballe
Je connais bien Xavier Brucker et Catherine Bailhache, et je me réjouis de leur initiative. C'est un duo qui, élu travaillera pour le bien de notre canton, avec énergie et détermination. Ce n'est pas une candidature de cumulards élus ça et là, avec des arrières pensées politiciennes dont les Français ne veulent plus. ILs auront tout mon soutien et ceux de mes amis, et nous les aiderons sur le terrain s'ils le souhaitent
#2 - Le 20 février 2015 à 21h17 par Yvon Buanic
Très belle équipe dont la sincérité est incontestable. Cette candidature donne un peu d'espoir, que les abstentionnistes se réveillent, que les extrêmes ne trouvent pas les électeurs! C'est en effet une alternative raisonnable.
Bonne chance et bon courage: la droite et le Centre, avec ces personnalités a une vraie chance. Vous avez tout mon soutien!
#3 - Le 21 février 2015 à 12h19 par Marie dubois, St Molf
Démocratie 44 a préparé sa liste entre amis, sans tenir compte de celui des militants et ne présente aucun programme. Il va lui en couter. Cette liste reçoit tout mon appui et je leur souhaite un franc succès
#4 - Le 22 février 2015 à 19h16 par soizick, GuÉrande
Pour rebondir sur ce que vous dites Marie, "démocratie44" n'a aucune légitimité pour représenter l'opposition. Les instances de l'ump et du centre n'ont absolument pas validé l'initiative d'un petit groupe local qui s'est autoproclamé. Le preuve les militants de ces partis ont été snobés, ignorés, méprisés. L'initiative qu'on voit à Guérande et à la baule n'est que la suite logique, et j'en suis très heureuse. Personnellement je voterai sans hésiter pour le duo Brucker/Bailhache
#5 - Le 26 février 2015 à 09h21 par Jérémie K.
L'UMP a encore choisi sans consulter, alors qu'il aurait fallu rassembler la droite et le centre, des déçus de Vals aux républicains de l'UMP, et non! ils se partagent le gateau entre amis, avec strapontin pour les supplétifs de l'UDI! quel spectacle!
Mais les militants ne veulent plus de cela et ne voteront pas pour les désignés de l'establishment!
Soutien à Madame Bailhache et au Modem! Bravo pour ce courage de tenir tête au systeme!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter