Guerande Infos

Conseil municipal : au chevet des vieilles pierres

15 délibérations à l’ordre du jour du dernier conseil, on a parlé sauvegarde du patrimoine, de subventions aux associations, de travaux d’aménagement et de voiries. Un conseil plutôt technique.

Les élus prennent note du rapport annuel 2010/2011 de la commission (créée en 2007) d’accessibilité aux personnes en situation de handicap. Un diagnostic a été effectué sur les 77 bâtiments de la ville, chaque année, plusieurs d’entre eux sont remis aux normes, comme cela a été le cas l’an passé pour la mairie, le CCAS ou Athanor. Outre les édifices, la voirie et l’espace public sont également aménagés au fur et à mesure, s’y rajoute une signalétique adaptée.

Subventions aux associations

S’en suit la longue liste des subventions aux associations, sportives ou culturelles ; mais aussi celles concernant les relations publiques comme le comité des fêtes et deux subventions de solidarité, l’une pour l’Outil en main et la seconde pour la Mission locale du fonds d’aide aux jeunes. Cette dernière, en nette baisse 2 465 euros, contre 4 582 euros en en 2011 va faire réagir l’opposition par la voix de Danielle Estay s’étonnant de cette diminution. Réponse de Stéphanie Phan Thanh : «  Notre participation est corollaire à l’enveloppe votée par le Conseil Général ; mais elle n’est pas figée, si besoin, nous pourrions l’augmenter ». Le total des subventions est de 133 506 euros.
Le conseil entérine ensuite la participation des communes extérieures dont certains enfants sont scolarisés à Guérande, puis va s’intéresser aux travaux d’aménagements et de voiries.
La réhabilitation de la rue de la Vannetaise a fait l’objet d’un appel d’offres qui est voté pour un montant de près de 570 000 euros, les travaux, qui débuteront après la saison devraient se terminer à la fin de l’année.
L’aménagement d’un carrefour à Kersalio/Le Clis avec, notamment la construction d’un plateau pour ralentir la vitesse (115 000 euros) va de nouveau faire réagir l’opposition ; Danielle Estay estimant que : « Ce carrefour n’est pas pour moi une priorité ». Réponse de Christophe Priou : « Dans les réunions de quartiers, nous avons des dizaines de demandes, parfois, il faut bien faire des arbitrages ». Les six bras de l’opposition se lèvent pour s’abstenir sur ce dossier, un geste signifiant un désaccord sur cette politique d’aménagements «faite au coup par coup ».

La chasse aux panneaux sauvages

Également à l’ordre du jour, le vote de la mise en place d’une signalétique des parcs d’activités de la commune. Dans le cadre de la réglementation en matière de publicité, la ville via la commission des sites va appliquer une politique stricte, notamment pour faire disparaître les panneaux sauvages « qui défigurent les entrées et sorties de la ville » et ce, avant l’été.
Ce dossier a valu le bon mot de la réunion à Christophe Priou : « En ces périodes (d’élections NDLR), il faut effectivement faire attention à l’affichage sauvage ».

On va procéder aux changements des huisseries de l’école de Saillé (42 000 euros) et du coté de la Madeleine, les habitants du quartier pourront désormais retirer de l’argent d’un distributeur qui sera installé au local technique près de la mairie annexe.

 

Soigner les vieilles pierres

La municipalité va lancer une étude concernant la conservation de plusieurs édifices patrimoniaux, cela concerne, les remparts et les douves, la collégiale Saint-Aubin, la porte et la chapelle Saint-Michel. L' étude va passer par un appel d’offres qui enclenchera dans le futur un programme pluriannuel de travaux après diagnostic. Cette demande émane de la DRAC*.L’opposition demande combien va coûter l’étude ? Réponse : «  On ne sait pas encore, nous en sommes au lancement de la consultation ». Les futurs travaux seront sujets à subventions.
S’en suit l’accord de la signature d’un avenant à une convention avec la Région Pays de Loire concernant la rédaction et l’édition d’un cahier du patrimoine, (il faut un délai supplémentaire de huit mois pour terminer le projet).

Le Flûteau nageant

Le conseil approuve des dons faits au musée du pays guérandais, allant de cartes postales à des objets de l’amicale des sapeurs-pompiers en passant par des photographies d’un mariage de 1920.
Enfin, est votée une extension de la zone Natura 2000 dans le cadre de la protection de deux espèces : le Flûteau nageant** et l’Agrion de Mercure*** qui campent dans les marais du Mes et Dunes du Pont-Mahé et sur l’étang du Pont-de-fer. Cette extension de périmètre est liée à la Directive Habitat.
* DRAC : Direction régionale des affaires culturelles

Prochain conseil le 25 juin à 18 h 30

* DRAC : Direction régionale des affaires culturelle
*www.loire.fr/jcms/lw_884485/le-fluteau-nageant
** http://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/65133
 


 

Auteur : JRC | 22/05/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Guérande en séminaire musical »
Article suivant : « L'évolution de La Madeleine dans 10 prochaines années »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter