Guerande Infos

Conseil municipal

De la ZAC de Maison Neuve à la scission de l’opposition, les élus ont aussi écouté le rapport de la cour des comptes et discouru sur une demande de plan d’épandage.

C’est donc Jean-Paul Declercq qui a été officialisé dans ses fonctions de conseiller municipal en place d’Olivier Chateau dans les rangs de l’opposition. En début de conseil, il s’est présenté rapidement à l’assemblée : « on travaillera ensemble jusqu’en 2014 ».

Maison Neuve

Avant de passer à l’ordre du jour, les élus ont été informés de l’évolution du projet de l’éco quartier de Maison neuve par le cabinet aménageur Sela. Un certain nombre d’études ont été réalisées ainsi que des réunions techniques participatives.
Sur cette Zac de 32 ha, 650 logements doivent voir le jour sur un mode écolo. L’idée est de conserver les zones de pleine nature, renforcer les corridors écologiques et maintenir les haies bocagères. « Éviter d’être un village d’Indiens » et pour ce faire, installer des raccordements à l’existant.
Ce projet doit se développer sur les huit prochaines années, un quartier tout neuf à sortir de terre avec de grands espaces ouverts autour de quatre « hameaux » avec des identités propres autour de placettes, lieux de vie. Le projet englobe un groupe scolaire, des équipements sportifs et de loisirs, terrain de foot et rugby, tennis, commerces de proximités et encore des espaces de jeux.
Cette présentation du plan guide a suscité peu de questionnement des élus, hormis des points de détails, sur le dosage des véhicules, le stationnement et des arrêts minute devant le futur groupe scolaire.
En ce qui concerne le calendrier, l’avant-projet devrait être finalisé début 2013 et la phase administrative en 2014, année qui devrait aussi voir les premiers travaux débuter « sous réserve des accords fonciers ».
 

Élection de l’écolo Danielle Estay

Le conseil municipal se devait d’élire un nouveau conseiller à Cap Atlantique après le départ d’Olivier Chateau. Relire : http://www.guerande-infos.net/le-conseil-municipal-recoit-la-demission-d-olivier-chateau-23-43-706.html
Pour couper court à de nouvelles polémiques, Christophe Priou annonce que la majorité ne participera pas à ce vote à bulletin secret et que seul ce poste sera à élire et pas celui du suppléant.
Hélène Challier (PS) sur le papier leader de l’opposition dénonce le fait, comme suppléante, de n’avoir jamais reçu d’informations concernant les dossiers de Cap Atlantique et annonce que les élus socialistes s’abstiendront sur ce vote.
Réponse de Christophe Priou « je ne me voyais pas intervenir dans votre groupe » et rajoute « ce n’est pas non plus une candidature à l’élection présidentielle ».
C’est donc dans l’autre partie de l’opposition (EELV) que, sans surprise, Danielle Estay se présente. Elle est élue avec trois voix sur les sept votants (quatre abstentions). La scission est donc consommée dans l’opposition guérandaise. Danielle Estay, tout en félicitant Christophe Priou de conserver un poste à la minorité au sein de Cap A déclare : « Je prends note que les collègues de la liste se sont abstenus et je me félicite de cette ouverture en espérant qu’elle sera effective ».
 

Jardins d’idées

 On vote ensuite la décision modificative du budget primitif 2012, des ajustements comptables qui verront néanmoins des remarques de l’opposition, notamment sur les 250 000 € pour l’acquisition du petit séminaire. Réponse, « c’est normal, on n'avait rien inscrit au budget primitif ». Sept abstentions.
On passe à l’aménagement « d’un jardin d’idées » derrière le foyer logement (chemin de Versailles), une jolie dénomination pour le réaménagement du lieu avec création d’un potager et plantation d’arbres, dont des fruitiers. Ce dossier verra la première intervention du nouveau conseiller Jean-Paul Declercq : « Il faut réintroduire des espèces locales ». Réponse « C’est prévu ». Coût de l’opération 25 000 €.
Le conseil, après un long débat va émettre un avis très réservé pour certains et défavorable pour d’autres à la demande d’augmentation d’un plan d’épandage d’une société d’Herbignac. Cela concerne 45 ha de la commune. « Un dossier qui semble mal ficelé, les rejets de l’entreprise ne sont pas aux normes » entend-on.
 

Trame verte et bleue

Restons à l’extérieur avec la participation de Guérande au Contrat Nature initié sur deux ans par la Région, il s’agit de la trame verte et bleue avec des plantations, du confortement de haies et d’aménagement de passages sous voies. Le coût de l’opération est de 32 000 € avec une subvention régionale de 25 600 €, pour la commune : 6 400 €.
Parmi les maîtres d’ouvrage, le CPIE ; Danielle Estay rappelle que cette association rencontre des problèmes, son sort doit être fixé dans les prochaines semaines au tribunal et que la structure pourrait disparaître. Christophe Priou se montre rassurant : « Je les ai rencontrés, ils sont sur des pistes qui tiennent la route ».
Pas de discussion sur le recrutement d’agents temporaires pour le recensement partiel et l’augmentation de 3 h 30 du poste de chef de cœur du conservatoire.
Le conseil se termine sur l’interminable lecture par le maire du rapport de la cour régionale des comptes (23 pages) de 2006 à nos jours qui fait ses recommandations : poursuivre les travaux d’inventaire et améliorer la comptabilisation patrimoniale, mieux utiliser le patrimoine bâti, mener à bon terme la réflexion sur l’avenir du musée et engager une réflexion sur l’avenir de la médiathèque.


Prochain conseil le 19 novembre
 

Auteur : JRC | 16/10/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « La décharge de Clis : la fin du casse-tête ? »
Article suivant : « Réunion publique de secteur »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter